Ajaccio : que faire des épaves de bateaux après la tempête Adrian?

Ajaccio : que faire des épaves de bateaux après la tempête Adrian?

Des restes dembarcations semés sur des centaines de mètres : Ajaccio panse ses plaies

Dernière minuteDernière minuteFaits divers – JusticeFaits diversPolitiquePolitiqueSportsSportsVillesVillesÉconomieÉconomieFrance – MondeFrance – Monde 15° Recherche Lancer Newsletter Mon compte Mot de passe oublié Mot de passe oublié ? Jai déjà un compte Nous suivre Tempête Adrian en Corse : 720 foyers toujours privés délectricité 31 octobre 2018 à 12:03 Corse–Dernière minute Tempete Ajaccio palmiers décoiffés

Réagir Pictogramme de partage Pictogramme dun icône de partage indiquant la possibilité de partager le contenu de larticle partager Pictogramme de partage Pictogramme dun icône de partage indiquant la possibilité de partager le contenu de larticle twitter Imprimer Email Ce mercredi matin les services dEDF ont fait le point sur les coupures délectricité en Corse survenues après les intempéries de la tempête Adrian.

A midi, "720 clients sont encore sans électricité" daprès le fournisseur dénergie. 97% des usagers ont été réalimentés.

Une dizaine de communes sont encore concernées : Cargèse (200), Letia (220), Bonifacio (90), Levie (20), Marignana (30), Piana (40), Prunelli di Fiumorbu (40), Grand Ajaccio (80).

Au plus fort de la tempête, plus de 25.000 foyers ont été privés dde courant malgré lintervention des agents EDF, fortement mobilisés. 

Corse 30/10/18 VIDEO. La tempête Adrian a durement frappé la Corse à découvrir var ULTIMEDIA_mdtk = “01831237”; var ULTIMEDIA_date = “20181031”; var ULTIMEDIA_target = “ultimedia_wrapper”; var ULTIMEDIA_async = false; édition numérique Corse Matin Île Édition du 01 novembre 2018 Achetez le journal du jour Vos magazines en ligne sur Corse-Matin Numérique Partenaires À voir sur corse-matin Ailleurs sur le web Recommandé commentaires Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Provençaunaute . Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre. En tout état de cause, “Corse-Matin” ne sassocie ni ne cautionne aucune opinion personnelle ou incitation à la violence formulée au sein de ces commentaires.

Dernière minuteDernière minuteFaits divers – JusticeFaits diversPolitiquePolitiqueSportsSportsVillesVillesÉconomieÉconomieFrance – MondeFrance – Monde 15° Recherche Lancer Newsletter Mon compte Mot de passe oublié Mot de passe oublié ? Jai déjà un compte Nous suivre Adrian : civisme et solidarité dans le sillon de la mini tornade à Aléria Par I.V.–31 octobre 2018 à 16:27 Corsd À Aleria, la tempête a laissé des traces, comme ici sur les établissements de plage.

Réagir Pictogramme de partage Pictogramme dun icône de partage indiquant la possibilité de partager le contenu de larticle partager Pictogramme de partage Pictogramme dun icône de partage indiquant la possibilité de partager le contenu de larticle twitter Imprimer Email Au lendemain du passage dAdrian, la population, les élus et les services communaux et régionaux sactivent pour effacer les traces de la tempête. Le préfet Gérard Gavory sest rendu hier matin à la caserne des pompiers dévastée

Hier à midi, à Aleria, on déjeunait en terrasse. Au soleil. Comme pour oublier que la veille, à la même heure et au même endroit, le ciel annonçait que "quelque chose de grave allait arriver", pour reprendre une expression du maire de la commune Ange Fraticelli. Au lendemain du passage dune mini tornade qui a frappé la paisible cité de la Plaine orientale, tout le monde se retroussait les manches. Habitants, commerçants, élus, agents des services communaux et régionaux saffairaient pour tout remettre en place. Et pour tenter deffacer les traces dun sinistre qui restera longtemps dans la mémoire de ceux qui ont vécu ce moment.

Le bilan du préjudice nest pas encore formellement établi. On sait cependant quil sera lourd. Pour les commerçants, les particuliers, la collectivité. Hier matin, le préfet de Haute-Corse, Gérard Gavory, accompagné du sous-préfet de Corte, Ronan Léaustic, sest rendu à la caserne des pompiers dAleria.

Un centre de secours particulièrement impacté par le passage dAdrian, avec une bonne dizaine de véhicules endommagés, des bâtiments en préfabriqué arrachés de leurs socles, des locaux communs dévastés. Le représentant de lÉtat sest réjoui, tout comme le maire dAleria, que cet épisode tempétueux nait provoqué que des dommages matériels. Et a loué à la fois la réactivité des services, le civisme de la population et la solidarité qui sest mise en place de manière instantanée. Et spontanée.

"La population a été exemplaire, respectant les consignes de sécurité et allant aider ceux qui avaient subi des dommages. À partir de 17 heures, lappel au confinement a été bien suivi, même si, chez nous, le gros de la tempête était passé avant", a observé Ange Fraticelli. Avant de repartir pour survoler la zone en hélicoptère, Gérard Gavory et le sous-préfet se sont rendus, jusquau hameau du fort dAleria, lui aussi frappé par la tempête. De la place, qui surplombe la commune, on pouvait presque suivre le parcours de la tornade dévastatrice. Et mesurer les dégâts quelle a provoqués. Pendant ce temps, à Cateraghju, et notamment dans le quartier qui a été le plus touché, les habitants et les commerçants se remettaient de leurs émotions de la veille. Et si pour la plupart dentre eux, le préjudice est conséquent, ils sont aussi conscients davoir échappé au pire. Le bilan aurait en effet pu être beaucoup plus catastrophique. On aurait pu en effet déplorer des blessés et même des pertes humaines tant le phénomène a été violent. "Finalement, on a eu beaucoup de chancemême si les dégâts sont importants, lâchait un des sinistrés. On a quand même eu très peur et on va sûrement continuer à faire des cauchemars pendant des nuits et des nuits !"

Hier après-midi, Guy Armanet, président du SIS, sest également rendu à la caserne dAleria, où il a rencontré les personnels du centre de secours.

Corse 29/10/18 VIDEO. Les images impressionnantes de la tempête Adrian en Corse Bonifacio 31/10/18 Elle envoyait des messages pornographiques à ses élèves Corse 31/10/18 La tempête “Adrian”, un phénomène loin dêtre isolé à découvrir var ULTIMEDIA_mdtk = “01831237”; var ULTIMEDIA_date = “20181031”; var ULTIMEDIA_target = “ultimedia_wrapper”; var ULTIMEDIA_async = false; édition numérique Corse Matin Île Édition du 01 novembre 2018 Achetez le journal du jour Vos magazines en ligne sur Corse-Matin Numérique Partenaires À voir sur corse-matin Ailleurs sur le web Recommandé commentaires Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Provençaunaute . Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre. En tout état de cause, “Corse-Matin” ne sassocie ni ne cautionne aucune opinion personnelle ou incitation à la violence formulée au sein de ces commentaires.