Sylvinho : “Le match à Amiens sera physique” – Le 11 Amiénois

Sylvinho : \

Football. Sylvinho : “Deux expulsions en quatre matchs, je ne suis pas daccord”

Sylvinho (entraîneur de lOL) a évoqué la blessure de son capitaine Jason Denayer avant la reprise et le déplacement à Amiens, vendredi (20h45).

Alors que Jean Lucas « n’arrive que demain (vendredi) », Sylvinho, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais, a fait le point sur ses troupes après la trêve internationale et avant le déplacement à l’Amiens SC, vendredi, pour le compte de la 5e journée de Ligue 1 Conforama. Il a avant tout évoqué ce mercredi la blessure de Jason Denayer.

« Pour Jason, ça ne paraît pas être une lésion sérieuse, il faudra attendre. Le docteur le voit dans l’après-midi, il faudra être patients pour en savoir plus. » Le défenseur belge était sorti en cours de match avec sa sélection vendredi face à Saint-Marin, avant de déclarer forfait pour le match face à l’Ecosse. Denayer avait jusquici disputé lintégralité des quatre journées de Ligue 1 Conforama.

Sylvinho n'a guère apprécié. Après un début de saison canon, marqué par deux démonstrations à Monaco (3-0) et face à Angers (6-0), les Gones ont nettement ralentis le rythme en tombant à Montpellier (0-1) et en étant accroché par Bordeaux au Groupama Stadium (1-1). Avant d'affronter Amiens ce vendredi soir en 5e journée de Ligue 1, puis d'attaquer la Ligue des Champions face au Zenith Saint-Petersbourg mardi, Sylvinho compte bien redresser la barre. A cette occasion, le Brésilien a haussé le ton ce mercredi en conférence de presse. Le technicien auriverde se méfie tout d'abord de l'enchaînement des deux rencontres, alors que ses internationaux reviennent au compte-gouttes dans le Rhônes : "On n'aura qu’un seul entrainement dans les jambes tous ensemble avant Amiens", prévient-il, avant de pointer du doigt le comportement de ses oilles.

OL – Sylvinho : “Il faut absolument se mettre au service du collectif”

Sans parler de forfait pour son défenseur face à Amiens, le coach brésilien des Gones a ensuite indiqué : « J’ai plusieurs options pour désigner mon capitaine sil nest pas là. Léo (Dubois) en est une, par exemple. Il a joué en sélection hier (mardi) donc je ne sais pas s’il jouera contre Amiens. On verra. Quant à Houssem (Aouar), il s’est entraîné normalement mardi. » Par ailleurs, Memphis Depay revient ce mercredi de sa sélection et Sylvinho disposera « d’un groupe au complet d’ici demain (jeudi). »

"Ce qui m’a déplu sur nos dernières sorties, ce sont les expulsions. Je suis contre toute violence, et je veux absolument que le match se finisse avec 11 joueurs. C’est une forme d’éthique que j'ai. Deux expulsions en quatre matches, je ne suis pas d’accord avec ça." Youssouf Koné et Thiago Mendes, les deux concernés, serviront donc de dernier avertissements à l'effectif lyonnais. Car l'ancien joueur du Barça et d'Arsenal met un point d'orgue à respecter un point en particulier : le collectif. "Cette notion doit toujours passer devant les intérêts individuels. Un joueur peut avoir des contrariétés quelques jours, je peux l'accepter. Mais si on veut regagner des titres à terme, il faut absolument se mettre au service du collectif." Les Gones sont prévenus.

Avez-vous récupéré tous vos internationaux et dans quel état physique sont-ils?

Touché aux adducteurs et forfait avec léquipe de France Espoirs, Houssem Aouar devrait pouvoir reprendre la compétition ce vendredi à Amiens (5e journée de Ligue 1), sous les couleurs de son club. Lentraîneur de lOL, Sylvinho, a confié en conférence de presse que son jeune milieu de terrain (21 ans) est remis et sest entraîné normalement, mardi.

“Non, tous ne sont pas encore là, Jean Lucas (sélectionné avec U23 brésiliens, NDLR) ne revient que jeudi matin. Jason Denayer, Memphis et Léo Dubois reviennent aujourd’hui. J’ai pratiquement un groupe entier cet après-midi, mais on aura qu’un seul entrainement dans les jambes tous ensemble avant Amiens. Pour ce qui est des blessures, Jason doit voir le médecin cet après-midi, mais ça ne me semble pas très sérieux. Il faudra attendre un peu quand même. Houssem (Aouar) sest lui entraîné normalement avec nous ce mardi, tout comme Rafael.”

Le brésilien est plus incertain concernant la participation de Jason Denayer, touché au pied avec la sélection belge. “Il faut attendre, le docteur va le voir dans trente minutes – une heure”, a détaillé Sylvinho, qui attend le retour de tous ses internationaux dans la soirée.

“On a plusieurs options, mais peut-être Léo Dubois, tout dépend dans quel état de fraicheur il reviendra. Pour affronter Amiens, la dimension physique sera primordiale pour composer léquipe car ça sera un match encore dur et disputé.”

En conférence de presse, le Brésilien a répondu entre les lignes au ressenti de son joueur :  Les intérêts collectifs doivent passer au-dessus des individualités (…) Je peux accepter qu’un joueur soit contrarié quelques heures ou quelques jours, mais il va devoir vite répondre sur le terrain. 

Un mot sur les matchs de vos internationaux, et notamment le beau rendement de Memphis avec les Pays-Bas?

Ainsi, l’entraineur devrait aligner le Français en pointe ce vendredi à Amiens, afin que l’attaquant montre ce dont il est capable. Une façon calculée de titiller son attaquant pour un meilleur rendement ?

“J’ai vu jouer le Brésil, comme les Pays Bas, la Roumanie, la France ou l’Espagne. J’ai donc vu nos joueurs en sélection. Memphis a une liberté différente en position d’attaquant avec sa sélection. Ici, cest une position différente, dexcentré à gauche. On ne peut pas comparer un joueur avec sa sélection et avec son club, je naime pas ça. Oui, il na pas le même rendement, mais je ne me plains pas, c’est notre attaquant buteur, il en a mis quatre déjà ! Avec Moussa (Dembélé), ce sont nos deux attaquants performants.”

Pourtant, L’Equipe révélait en début de semaine que le joueur était contrarié par le manque de considération de son entraineur Sylvinho. Un sentiment pas apaisé par son non-appel avec les Bleus.

Quels ont été les axes de travail et les messages que vous avez fait passer durant ces dix jours?

 Je naccepte pas quun joueur se mette en avant, a prévenu le technicien brésilien. Je suis dans un grand club, structuré, mais qui ne gagne pas de titres. On ne gagnera rien tant que ce que je veux mettre en place ne sera pas acquis. A partir de ce moment-là, on pourra faire un pas de plus. Mon groupe de 23 joueurs est intelligent. Je peux accepter quun joueur soit contrarié, mais il devra répondre de ça sur le terrain.  A la fois rassuré et recadré, Dembélé a intérêt à se montrer vendredi à Amiens.

“Dabord, ce qui m’a déplu sur nos dernières sorties, ce sont les expulsions. Je suis contre toute violence, et je veux absolument que le match se finisse avec 11 joueurs. C’est une forme d’éthique que jai. Deux expulsions en quatre matchs, je ne suis pas d’accord avec ça. Concernant les séances dentrainements, nous avons dû travailler avec seulement dix joueurs, et ce fut beaucoup à base de travail physique et tactique. Et sur la mentalité de groupe. Cette notion doit toujours passer devant les intérêts individuels. Un joueur peut avoir des contrariétés quelques jours, je peux laccepter. Mais si on veut regagner des titres à terme, il faut absolument se mettre au service du collectif.”

 Depay jouera la plupart du temps à gauche avec nous. Il ny a pas de problème dans ce genre de situation avec Moussa, a réagi Sylvinho. Je veux construire une mentalité de groupe. Les intérêts collectifs doivent être au-dessus des intérêts individuels. On ne peut être bon individuellement que si on lest collectivement. Jai un groupe, je dois gérer des athlètes, nous revenons donc à cette notion de mentalité collective. Le collectif doit passer au premier plan.