Ligue 1 : un OM sans idée coule à Amiens – Foot – L1 – LÉquipe.fr

Ligue 1 : un OM sans idée coule à Amiens - Foot - L1 - L\Équipe.fr

Ligue 1: Marseille doit réapprendre à gagner – Toute lactualité de la Guadeloupe sur Internet

LOlympique de Marseille navance plus quau ralenti, et risque de laisser partir les échappés, à moins de retrouver le chemin de la victoire à Amiens, vendredi (20h45) en match avancé de la 9e journée de Ligue 1.

LOM fait du surplace, après trois nuls de rang, contre Montpellier et Rennes à domicile (1-1 chaque fois) et à Dijon (0-0).

LOM se rend à Amiens avec une statistique intéressante. Les Marseillais sont invaincus à lextérieur depuis le 5 avril 2019 et une défaite à Bordeaux. Depuis, ce sont sept rencontres qui ont vu lOM rester invaincus, avec 2 victoires et 1 nul en fin de saison dernière et 2 victoires et 2 nuls cette saison. Sur ces sept matchs, lOM a mis un total de 15 buts, soit plus de 2 buts par match et en a encaissé 8.

“Jespère que dici la fin de la saison on va rattraper cette moyenne de points que je visais, et que ce septembre noir sera oublié”, soupire André Villas-Boas.

Lentraîneur portugais le dit dans un sourire, il sait quil exagère, son équipe a aussi gagné trois matches daffilée, deux début septembre, mais elle est en retard sur son tableau de marche (il na pas dit quelle moyenne de points il visait: deux par match?).

Les semaines qui sannoncent seront très, très difficiles à appréhender mentalement. Les Marseillais vont devoir sarmer de courage. Après la réception de Strasbourg le 20 octobre, les coéquipiers de Steve Mandanda se déplaceront au Parc des Princes (27 octobre) puis défieront Lille (2 novembre) avant un troisième choc de niveau Ligue des champions contre Lyon. Ce tunnel infernal peut définitivement enterrer les ambitions de lOM ou, au contraire, déclencher quelque chose de positif. Le football est parfois irrationnel, lOM peut encore nous surprendre.

“AVB” ne cache pas qu”entre nous, on se dit que ce sont des opportunités ratées, même si on ne le saura seulement à la fin de saison”.

Amiens vs OM : Le onze marseillais avec Radonjic sans Amavi…

Mais Marseille a laissé passer des occasions de distancer “nos adversaires directs, Monaco en train de remonter, Lyon…” poursuit-il.

Le géant phocéen reste bien placé (5e), mais le classement très resserré ne dit pas tout. LOM est à trois longueurs de la 2e place et à cinq de la relégation…

Sur un contre supersonique lancé par Bodmer à gauche, dans un fauteuil au milieu des trois joueurs qui tentaient de lenfermer, Mendoza sen allait détruire les maigres espoirs olympiens de revenir au score à la 93e minute. Hagard, le regard perdu, à limage de ses joueurs sur le terrain, sonné par le coup quil venait de recevoir sur la tête, Villas-Boas a mis du temps à réaliser. Plus quil nen a fallu cependant à lOM pour réagir dans ce match.

“Nous sommes bien, mais évidemment cest insuffisant pour ce mois de septembre”, conclut Villas-Boas.

La longue colonne des absents naide évidemment pas à faire mieux. Et un cinquième titulaire sest ajouté à la liste, Kevin Strootman, suspendu.

En labsence du Néerlandais, Villas-Boas devrait jouer sans sentinelle et répartir la tâche entre Valentin Rongier et Maxime Lopez, avec Morgan Sanson devant eux dans la formation dite du triangle inversé.

Ce ne peut être le fruit du hasard, même si lOM, très affaibli, a des circonstances atténuantes. Dimitri Payet, Alvaro Gonzalez et Florian Thauvin sont absents. Boubacar Kamara est suspendu. Cest beaucoup trop dun seul coup pour un club comme lOM. André Villas-Boas a encore dû bricoler derrière sans sa charnière centrale de référence, et devant composer avec labsence de la plupart de ses cadres.

Ni lancien Nantais ni le “Minot” nont labattage ou “les qualités athlétiques de Kevin”, dixit Rongier, pour monter seuls la garde.

L’OM affronte Amiens ce vendredi en ouverture de la 9e journée de Ligue 1 (20h45). Sans Kamara, Payet et Strootman (suspendus) mais aussi sans Thauvin ni Alvaro blessés, les choix sont minces pour AVB. Ce dernier a décidé de laisser Jordan Amavi sur le banc. La charnière est composée de Lucas Perrin et Caleta Car, Mandanda est bien sûr le capitaine et gardien de cet OM. Sans Strootman, Rongier enchaine une seconde titularisation de suite, Max Lopez fait son retour. Germain et Benedetto sont titularisés avec Radonjic en attaque…

Mais le plus problématique pour le technicien portugais reste “labsence des créatifs”, notamment “la créativité de Dimitri Payet: même quand léquipe est mauvaise, lui peut faire la différence par son niveau technique”.

Football Club de Marseille, cest le site pour tout savoir de lOM. En temps réel, 7 jours sur 7, la rédaction vous informe de tous les échos autour du seul club français vainqueur de la Ligue des Champions. Tous les matches de lOM sont décortiqués (Live, Débrief à chaud, Notes des joueurs, émission) et le mercato scruté en permanence pour que vous ne ratiez rien ! Sans oublier des dossiers et interviews exclusives sur lOlympique de Marseille.

Ligue 1 : LOlympique de Marseille sur le podium ce soir

“Dim” est encore puni pour deux rencontres et Florian Thauvin (cheville) nest pas attendu avant janvier.

Football Club de Marseille, cest aussi une boutique remplie de tee-shirs et sweatshirts aux couleurs des idoles de lhistoire du club. Ravanelli, Bielsa, Francescoli etc, ils vous attendent tous !

Derrière pèse aussi “labsence dun leader comme Alvaro” Gonzalez (blessé), regrette Villas-Boas, “pour lorganisation du bloc, pour tenir la ligne, rester compact, par son autorité…”

Avec 3 suspendus et deux forfaits, André Villas-Boas a encore été obligé de bricoler son équipe. Voici le onze olympien pour affronter Amiens.

OM : Villas-Boas ne veut pas se passer dAmavi

Boubacar Kamara purge son dernier match de suspension, la charnière Lucas Perrin-Duje Caleta-Car va donc jouer sa troisième rencontre daffilée.

Dans le dur en ce début de saison, Jordan Amavi a été conspué par les supporters de lOlympique de Marseille dimanche dernier contre Rennes (1-1). André Villas-Boas semble lui maintenir sa confiance. A vrai dire, il na pas beaucoup dautres solutions à sa disposition.

“Nous avons la volonté, la mentalité, lambition, et on +mouille le maillot+ comme tout le monde le veut”, ajoute-t-il dans un sourire. Le Portugais sest bien acculturé à Marseille, il sest imprégné dun des slogans des supporters.

 C’est une douloureuse défaite. On a tout donné en deuxième mi-temps mais on a donné un but sur une faute naïve en première mi-temps. Après trois matches nuls, c’est un coup dur pour nous. On a donné la confiance à Amiens avec les transitions et les contre-attaques. Félicitations à Amiens pour cette victoire, de notre côté nous n’étions pas capables de revenir dans le match. On avait des absents mais c’est de notre faute s’il manquait des joueurs suspendus. Il a manqué la créativité de Payet, c’est sûr et certain. Pour autant, je pense qu’on ne méritait pas une défaite aussi sévère. Cette défaite est ma responsabilité, je dois trouver un meilleur équilibre. On aurait pu revenir à 2-2 mais la chance n’était pas avec nous et je pense que l’arbitre a donné un penalty trop généreux à Amiens. 

Le problème nest pas athlétique, “je trouve léquipe bien physiquement”. “On a mal joué à Dijon non pas pour laspect physique du jeu, mais parce que tactiquement on a été un désastre”, explique-t-il.

Déçu par la défaite de l’Olympique de Marseille à Amiens (3-1), André Villas-Boas n’a pas hésité à féliciter son adversaire du soir pour la prestation livrée et la victoire acquise. 

Peu importe les absences, “il faut faire des choses bien, cest seulement ça qui nous manque. Tout laspect émotionnel, lambition, est maîtrisé”, assure AVB.

“Si le coach décide de jouer en 4-3-3 et que je remplace Kevin en sentinelle, il va falloir que je sois léquilibre de léquipe. Je peux le faire. Si on rejoue en 4-2-3-1, ça sera plus simple. Jai plus lhabitude de jouer avec ce schéma-là. Le trio avec Morgan Sanson et Maxime Lopez ? Si le coach nous aligne. On na pas des profils similaires. On peut bien se compléter. On a tous les trois une qualité dans les petits espaces”.

En parlant de jeu, il sappuie sur lexemple de Dario Benedetto. Les trois matches où le buteur argentin a scoré sont les trois que lOM a gagnés, mais il ne marque plus.

OM – Villas-Boas : “On est dans une situation difficile”

Pas question de pointer la pointe du doigt, “cela fait trois ans quil navait pas joué trois matchs de 90 minutes à la file”, plaide Villas-Boas.

Pour le premier match de la 9ème journée de ​Ligue 1, lOM se déplace au stade de la Licorne. Contre Amiens, André Villas-Boas va de nouveau devoir faire sans Kamara, Payet et Strootman suspendus, ni Thauvin et Alvaro blessés.

Mais “Super Dario” aurait pu faire mieux, notamment contre Rennes, où il a par deux fois tiré de loin, oubliant ses partenaires mieux démarqués, Saïf-Eddine Khaoui et Bouna Sarr.

Match ASC – OM : Quelle météo à Amiens ?

“Cest un individualisme qui ne lui ressemble pas”, le défend le coach, mais “Rennes a bien défendu”.

​Alors que Kevin Strootman est suspendu pour le match contre Amiens, ce vendredi soir, André Villas-Boas a la solution pour remplacer le Néerlandais au poste de sentinelle.

Amiens-OM : la composition olympienne probable

Si le goleador que Marseille attendait depuis deux saisons retrouve le chemin des filets à Amiens, lOM réapprendra peut-être à gagner…

OM : Villas-Boas refuse de dire adieu au podium

LOlympique de Marseille navance plus quau ralenti, et risque de laisser partir les échappés, à moins de retrouver le chemin de la victoire à Amiens, vendredi (20h45) en match avancé de la 9e journée de Ligue 1.

À Valentin Rongier désormais de montrer toute létendu de son talent sil veut postuler à une place de titulaire dans le onze olympien. 

Mercato – OM : Le clan Thauvin senflamme pour larrivée de Villas-Boas…

LOM fait du surplace, après trois nuls de rang, contre Montpellier et Rennes à domicile (1-1 chaque fois) et à Dijon (0-0).

“Jespère que dici la fin de la saison on va rattraper cette moyenne de points que je visais, et que ce septembre noir sera oublié”, soupire André Villas-Boas.

Lentraîneur portugais le dit dans un sourire, il sait quil exagère, son équipe a aussi gagné trois matches daffilée, deux début septembre, mais elle est en retard sur son tableau de marche (il na pas dit quelle moyenne de points il visait: deux par match?).

Les minots en première ligne

“AVB” ne cache pas qu”entre nous, on se dit que ce sont des opportunités ratées, même si on ne le saura seulement à la fin de saison”.

Mais Marseille a laissé passer des occasions de distancer “nos adversaires directs, Monaco en train de remonter, Lyon…” poursuit-il.

Le géant phocéen reste bien placé (5e), mais le classement très resserré ne dit pas tout. LOM est à trois longueurs de la 2e place et à cinq de la relégation…

“Nous sommes bien, mais évidemment cest insuffisant pour ce mois de septembre”, conclut Villas-Boas.

Marseille : Villas-Boas accuse le coup

La longue colonne des absents naide évidemment pas à faire mieux. Et un cinquième titulaire sest ajouté à la liste, Kevin Strootman, suspendu.

OM – Mercato : Ce raté du mercato qui laisse un goût amer à AVB…

En labsence du Néerlandais, Villas-Boas devrait jouer sans sentinelle et répartir la tâche entre Valentin Rongier et Maxime Lopez, avec Morgan Sanson devant eux dans la formation dite du triangle inversé.

Ni lancien Nantais ni le “Minot” nont labattage ou “les qualités athlétiques de Kevin”, dixit Rongier, pour monter seuls la garde.

Mais le plus problématique pour le technicien portugais reste “labsence des créatifs”, notamment “la créativité de Dimitri Payet: même quand léquipe est mauvaise, lui peut faire la différence par son niveau technique”.

“Dim” est encore puni pour deux rencontres et Florian Thauvin (cheville) nest pas attendu avant janvier.

Derrière pèse aussi “labsence dun leader comme Alvaro” Gonzalez (blessé), regrette Villas-Boas, “pour lorganisation du bloc, pour tenir la ligne, rester compact, par son autorité…”

Boubacar Kamara purge son dernier match de suspension, la charnière Lucas Perrin-Duje Caleta-Car va donc jouer sa troisième rencontre daffilée.

“Nous avons la volonté, la mentalité, lambition, et on +mouille le maillot+ comme tout le monde le veut”, ajoute-t-il dans un sourire. Le Portugais sest bien acculturé à Marseille, il sest imprégné dun des slogans des supporters.

Le problème nest pas athlétique, “je trouve léquipe bien physiquement”. “On a mal joué à Dijon non pas pour laspect physique du jeu, mais parce que tactiquement on a été un désastre”, explique-t-il.

Peu importe les absences, “il faut faire des choses bien, cest seulement ça qui nous manque. Tout laspect émotionnel, lambition, est maîtrisé”, assure AVB.

En parlant de jeu, il sappuie sur lexemple de Dario Benedetto. Les trois matches où le buteur argentin a scoré sont les trois que lOM a gagnés, mais il ne marque plus.

Pas question de pointer la pointe du doigt, “cela fait trois ans quil navait pas joué trois matchs de 90 minutes à la file”, plaide Villas-Boas.

Mais “Super Dario” aurait pu faire mieux, notamment contre Rennes, où il a par deux fois tiré de loin, oubliant ses partenaires mieux démarqués, Saïf-Eddine Khaoui et Bouna Sarr.

“Cest un individualisme qui ne lui ressemble pas”, le défend le coach, mais “Rennes a bien défendu”.

OM : Comment André Villas-Boas a séduit supporters, dirigeants… et journalistes

Si le goleador que Marseille attendait depuis deux saisons retrouve le chemin des filets à Amiens, lOM réapprendra peut-être à gagner…