Entrée en lice de lAmiens SC en Coupe de la Ligue : “On a envie daller le plus loin possible” – France 3 Régions

Entrée en lice de l\Amiens SC en Coupe de la Ligue : \

Angers Sco. Petkovic, la deuxième mi-temps, lattaque… Le debrief de lélimination en Coupe

Le milieu de terrain dAngers Sco, Antonin Bobichon revient sur la défaite des siens face à Amiens (3-2), en 16e de finale de Coupe de la Ligue, hier soir. Il regrette les erreurs commises dans le second acte.

Votre e-mail est collecté par le Groupe SIPA Ouest-France pour recevoir nos actualités. En savoir plus.

Ce mercredi soir, lors des 16emes de finale de la Coupe de la Ligue, Nantes a frappé fort contre le Paris FC (8-0), alors que Montpellier, Reims, Amiens, Brest et Toulouse verront également le prochain tour.

Cest la déception qui lemporte. On attaque bien le match, on mène à la mi-temps. Au retour des vestiaires, on est absents 5 minutes. On le paie cash. On prend deux buts (47e et 49e).

Ce n’était pas un match pour donner juste du temps de jeu, on voulait vraiment passer et on a su le faire avec les armes à notre disposition. Si ces joueurs sont dans l’effectif, c’est qu’ils ont des qualités et ils ont répondu présent sur ce match. Encore une fois, on a aussi montré qu’on avait des ressources pour reprendre les commandes après le deuxième but angevin. Il faut se servir de tout ça pour la suite de la saison.

Video: But Alexis BLIN (90 +5) / Amiens SC – Angers SCO (3-2) (1/16 de finale) (ASC-SCO)/ 2019-20

Je ne sais pas. Si on le savait, on aurait fait différemment. Admettons quon encaisse le premier, le deuxième est impardonnable. On se tire une balle dans le pied. Malgré tout cela on arrive à revenir. Puis sur une touche on est on est de nouveau absent (but dAmiens 90+5). Cela ne pardonne pas.

C’est un peu difficile mais je suis encore là, devant vous, après le match. Si le coach m’a aligné au début du match, c’est parce qu’il avait confiance en moi. On échange beaucoup sur ce sujet, je lui ai donné mon ressenti, et je sais ce que je dois faire maintenant en dehors du terrain pour pouvoir enchaîner contre Brest, samedi. J’ai deux jours pour bien récupérer.

Aurélien Chedjou (Amiens SC) : Lopportunité de vivre une belle aventure

++ À lire aussi. Angers Sco. Petkovic, la deuxième mi-temps, lattaque… Le debrief de lélimination en Coupe de la Ligue

Luka Elsner (Amiens SC) : Une belle qualification !

Cétait plus décousu. Comme on était mené, on a fourni beaucoup defforts pour essayer de récupérer le ballon et aller marquer un but. Certains joueurs alignés ce soir sont en manque de rythme, cest peut-être une explication. Il y a eu beaucoup de joueurs avec des crampes à la fin du match. Ce nest pas une excuse, mais peut-être une explication.

LAmiens SC sest qualifié mercredi soir pour les 1/8es de finale de la Coupe de la Ligue. Une victoire obtenue grâce à un but dans les arrêts de jeu face à Angers. Une belle performance qui démontre la qualité de leffectif amiénois pour lentraîneur Luka Elsner.

LAmiens SC se qualifie pour les 1/8es de finale de la Coupe de la Ligue : “On a démontré une force de groupe”

On se connaît bien mais cest vrai quon navait jamais joué tous ensemble, ni dans ce système de jeu là (avec des attaquants de pointe, Stéphane Bahoken et Rachid Alioui). Sur la première mi-temps cétait bien. Cest dommage de ne pas avoir su reproduire cela en deuxième.

 On a ce qu’on mérite sur la deuxième mi-temps, on a fait une entame de seconde période catastrophique. C’est dur que ça se termine comme ça mais on a accumulé trop d’erreurs pour espérer mieux. La première mi-temps était cohérente, avec des occasions de chaque côté. Je savais sur la durée que ce serait difficile et on a le bonheur de revenir à 2-2. Ensuite, on a manqué cruellement de maturité sur la fin de match. Cela a penché en faveur de l’équipe qui a été la plus vigilante. Sur les deux premiers buts d’Amiens, on est absents. Sur le troisième, le comportement n’est pas bon, on conteste une faute, on joue une touche trop vite… Ce n’est pas sérieux et nous sommes donc éliminés. 

Pour des joueurs comme vous qui nont pas forcément eu loccasion de sexprimer depuis le début de saison, cette défaite est-elle encore plus amère ?

Très frustré par la deuxième période de son équipe, battue dans les derniers instants par l’Amiens SC en seizième de finale de la Coupe de la Ligue (3-2), Stéphane Moulin considère que son équipe n’a pas livré la prestation nécessaire pour espérer mieux.

Video: But Juan Ferney OTERO (47) / Amiens SC – Angers SCO (3-2) (1/16 de finale) (ASC-SCO)/ 2019-20

Au-delà du résultat, cest vrai que passer ce tour nous aurait permis de disputer un match de plus. Cette compétition aurait pu nous permettre dobtenir du temps de jeu supplémentaire. Cest dautant plus regrettable pour cela aussi.

Luka Elsner (Amiens SC) : Pas peur daffronter un calendrier chargé

Stéphane Moulin faisait grise mine après lélimination de son équipe contre Amiens en 16e de finale de la Coupe de la Ligue (3-2). Lentraîneur dAngers Sco regrettait la mauvaise seconde période de son équipe.

Votre e-mail est collecté par le Groupe SIPA Ouest-France pour recevoir nos actualités. En savoir plus.

Messenger LinkedIn Email Stéphane Moulin entraîneur dAngers Sco :  Sur la 2e mi-temps, on a que ce quon mérite, on a fait une seconde période catastrophique, surtout lentame. Et quand on démarre mal, généralement, on termine mal. Cest dur que ça se termine comme ça, mais on a accumulé trop derreurs pour espérer autre chose que ce quon a eu. Pourtant, notre première période était intéressante, dans ce quon fait habituellement, dans un autre système de jeu (4-4-2). Après, on a le bonheur de revenir à 2-2, mais on a manqué cruelle de maturité sur cette fin de math, cest incroyable. Les petits détails font les résultats et quand cest serré, ça finit toujours par pencher pour léquipe la plus vigilante. Un manque dautomatisme dans ce système de jeu ? Ce sont des joueurs qui sentraînent ensemble, les principes sont les mêmes pour tout le monde, ils se connaissaient et ça sest bien passé pendant une mi-temps. Mais prendre 2 buts en 3 minutes, ce nest pas un problème de système. Je ne suis pas content, ce nest pas sérieux. Ce ne sont pas des bons comportements. Je ne mattendais pas à ce que léquipe ait une grande cohésion. Je le savais. Mais on nest pas obligé de faire autant de bêtises. Si notre gardien ne fait pas un grand match, on en prend six. La 2e mi-temps, cest le néant.