Ligue 1 : fin de série pour lAmiens SC dominé 3-1 par Rennes – France 3 Régions

Ligue 1 : fin de série pour lAmiens SC dominé 3-1 par Rennes - France 3 Régions

Luka Elsner (Amiens) : La dynamique a changé contre Rennes – Foot – L1 – Amiens

Après cinq matches sans défaite en championnat, Amiens ne poursuit pas sa série positive en Ligue 1 et sincline à Rennes (3-1). Les Amiénois ont rivalisé pendant une heure avec les Bretons avant de céder.

Fin de série pour @AmiensSC qui sincline face au @staderennais 3-1 #SRFCASCpic.twitter.com/YE1dg7hkvN

Tombeurs sur le fil de Toulouse lors de la dernière journée, les Rennais se sont donnés de l’air en mettant fin à un terrible passage à vide de près de deux mois sans le moindre succès. Le podium n’est qu’à 4 points et, en cas de victoire contre Amiens, l’équipe bretonne pourrait se rapprocher du premier tiers du tableau.

Il y avait des signaux positifs en première mi-temps. En manque de confiance après un penalty manqué la semaine dernière contre Brest Serhou Guirassy a ouvert le score peu après la demi-heure de jeu en se retournant parfaitement. Sa frappe a trompé Edouard Mendy. Le Guinéen a inscrit son quatrième but depuis le début de saison.

Le coach français a insisté sur la nécessité de  remobiliser les joueurs et les énergies  et veut désormais se  réfugier dans le travail  pour repartir du bon pied en championnat et notamment corriger le manque d’efficacité offensivement, fatal à son équipe en C3.

Video: But RAPHINHA (79 pen) / Stade Rennais FC – Amiens SC (3-1) (SRFC-ASC)/ 2019-20

Mais comme contre Bordeaux ou encore contre Saint-Etienne, Amiens na pas su gérer cet avantage. Après une première frappe de Mbaye Niang boxée par Régis Gurtner les Rennais ont égalisé suite à un corner. Adrien Hunou, en deux temps a fait recoller son équipe.

Mais attention, l’équipe de Luka Elsner réalise le meilleur début de saison de son histoire en Ligue 1 et n’a pas perdu un match depuis le 25 septembre dernier. La victoire, impérative pour Stéphan, ne sera donc pas facile à obtenir contre une équipe en confiance.

Le début de deuxième mi-temps aurait pu profiter aux deux équipes qui ont eu chacune de grosse occasions. La tête de Gaël Kakuta a par exemple été déviée sur sa ligne par Damien Da Silva. 

Après cette campagne européenne ratée, le club breton doit désormais se focaliser sur le championnat, avec l’objectif d’enchainer un deuxième succès consécutif pour la première fois depuis les trois victoires obtenues lors des premières journées de Ligue 1.

Mais ce sont les Rennais qui ont su forcer la décision après lentrée de Romain Del Castillo. Coaching payant de Julien Stephan car cest ce même Del Castillo qui a adressé un bon centre à Mbaye Niang qui dune Madjer a trompé Régis Gurtner. 

Pourtant meilleurs dans le jeu, les Bretons ont longtemps buté sur Arlauskis, le portier lituanien de l’équipe roumaine, absolument imbattable jeudi soir, et ont finalement été surpris contre le cours du jeu dans les dernières minutes de la rencontre.

Raphinha, quasiment dans la foulée a bien failli corser la note mais la frappe du Brésilien sest écrasée sur la barre transversale. Mais les Bretons ont bien marqué le troisième but. 

Performant dans le jeu, incapable devant les buts… Lénigme Raphinha à Rennes

Dans un duel avec Aurélien Chedjou, Mbaye Niang a estimé être victime dune faute et a demandé un recours à la vidéo. Après de longue minute, larbitre a désigné le point de penalty, malgré les contestations Amiénoises.

Raphinha n’a toujours pas marqué le moindre but depuis son arrivée à Rennes comme deuxième joueur le plus cher de l’histoire du club breton. Une situation qui commence à peser.

Video: But Mbaye NIANG (62) / Stade Rennais FC – Amiens SC (3-1) (SRFC-ASC)/ 2019-20

Rennes : première titularisation pour Yann Gboho contre Amiens – Foot – L1 – Rennes

Cest Raphinha qui, dun contre pied parfait a trompé Régis Gurtner et scellé le sort de la rencontre. Amiens sincline pour la cinquième fois de la saison. LASC a deux semaines pour préparer la venue de Strasbourg après la trêve internationale. 

Pas dexplosion de joie, pas de grandes scènes de liesse, mais des sourires qui en disent long. Trois jours après sa triste élimination en Ligue Europa sur la pelouse de Cluj (1-0), Rennes a bien réagi ce dimanche en signant face à Amiens une deuxième victoire de suite en Ligue 1.

Un succès qui va faire du bien aux têtes bretonnes, celles des joueurs mais aussi celle de Julien Stéphan, toujours escorté de quelques critiques, et qui relance le Stade Rennais en Ligue 1: avec un match en retard (à Nîmes), voilà les Rouge et Noir huitièmes, à un petit point de Lille, troisième, et à seulement trois longueurs dAngers, actuel dauphin du PSG.

Outre le résultat, primordial, cest la manière dont Rennes est allé le chercher ce dimanche qui est intéressante. Jeudi, Stéphan avait pointé “linexpérience” de son équipe, il a vu cette fois-ci quelle a au moins du caractère, et quelle peut aussi réagir quand elle est dans le dur. Cest en effet Amiens qui a (logiquement) ouvert la marque au Roazhon Park, Guirassy profitant dune superbe remise en talonnade de Kakuta pour tromper Mendy. Mais Rennes ne sest pas effondré, et a rebondi aussitôt sur corner avec un but dHunou (1-1, 39e).

En seconde période, la formation bretonne sest encore fait peur quand Da Silva a dû sauver une tête de Kakuta sur sa ligne (50e), mais elle sest encore remobilisée après cette frayeur, emmenée par un bon MBaye Niang. Lattaquant sénégalais a dabord inscrit le but du 2-1 dune jolie petite “Madjer” (62e), avant dobtenir un penalty dans la surface amienoise.

Beau joueur, Niang a offert le tir à Raphinha, qui avait fracassé la barre de Gurter une dizaine de minutes plus tôt (65e). Le Brésilien na ce coup-ci pas manqué le cadre et a permis au Roazhon Park de souffler (3-1, 77e) avec sa toute première réalisation sous les couleurs rennaises. “On avait à cœur de gagner, de se rattraper de jeudi, a réagi Niang au micro de Bein Sports. On a commencé avec quelques difficultés, mais on a su se reprendre. Je voulais récompenser Raphinha, il fait beaucoup defforts mais navait pas encore marqué. Je voulais le remercier. Jespère que ça va nous lancer dans une belle dynamique.”