Angers : l’affaire de bizutage à l’Ecole des arts et métiers examinée …

Reproduction interdite Vous avez une info ? Ecrivez-nous : leralerteinfo@estrepublicain.fr

Agrandir sa maison sans déménager c'est facile ! en savoir plus

Devenu trop connoté négativement, le mot de bizutage n’y est jamais utilisé. À l’Ensam, on usine ou on transmet des valeurs, c’est selon. Une phase qui s’étend sur plusieurs semaines. « C’est une période très puissante, indispensable. L’objectif est d’y transmettre trois valeurs essentielles : la fraternité, la solidarité et la volonté de créer une promotion soudée », nous avait expliqué en 2008 le responsable des traditions, aussi président de l’association des élèves. Mais ces gardiens du temple étaient restés pour le moins avares en détails sur les étapes qui attendent les nouveaux étudiants jusqu’au baptême de leur promotion. « Nous ne pilotons absolument rien, mais nous restons très attentifs à ce que tout se déroule dans le respect de la législation. Les étudiants savent qu’ils sont les garants de l’image de l’école. Le challenge qui leur est fixé est d’arriver à créer une solidarité, sans formater », expliquait le directeur de l’époque.

Nancy Ville Nancy agglomération Pont-à-Mousson Lunéville Toul Bar-le-Duc Verdun Région lorraine Informations générales

Lorraine | Moselle | THIONVILLE