Angers SCO reprend sa place de dauphin après sa victoire sur Nîmes – France 3 Régions

Angers SCO reprend sa place de dauphin après sa victoire sur Nîmes - France 3 Régions

Angers enchaine face à Nîmes (1-0), Strasbourg étrille Amiens (0-4), Rennes chute encore (2-1)

Battu à Angers (0-1), samedi en Ligue 1, Nîmes navance pas et son entraîneur a déclaré que la situation commençait à devenir très préoccupante.

La logique est respectée, mais que ce fût dur pour Angers, deuxième de Ligue 1, face au dernier ! Les Crocodiles peuvent remercier leur gardien, Paul Bernardoni, auteur de plusieurs arrêts de haut vol, notamment en première mi-temps (32e, 36e). Sans lui, le score aurait été beaucoup plus lourd. Mais les joueurs de Bernard Blaquart peuvent avoir quelques regrets. Ce sont eux qui ont failli ouvrir le score en tout début de match (24e). Cest finalement Angers qui repart avec les trois points grâce à Thomas Mangani (67e). Conséquence directe : Nîmes est dernier, Angers reprend la deuxième place en attendant le match de lOM dimanche.

Strasbourg a marqué ce samedi soir son tout premier but de la saison à lextérieur sur le terrain dAmiens… avant de signer le carton de la soirée ! Ce signe indien a été vaincu (avec un peu de réussite, car le ballon est contré), par le Sud-africain Mothiba en première période. Le dernier but strasbourgeois à lextérieur avait été marqué déjà par Mothiba… en mai dernier. Une statistique qui en dit long sur les difficultés de Strasbourg ces derniers mois. Et comme si cette ouverture du score avait débloqué psychologiquement le Racing, Ludovic Ajorque sest chargé de doubler la mise sur un très beau rush dans le camp picard en deuxième période, avant que Thomasson ne marque à nouveau à un quart dheure de la fin. Da Costa sest chargé du 4e quelques minutes plus tard.

Enfin ! Les Strasbourgeois lattendaient depuis longtemps, cette première victoire à lextérieur. Et quelle victoire. Les hommes de Thierry Laurey se sont largement imposés face à des Amiénois qui nont jamais vraiment été à la hauteur et qui ont terminé ce match à 10 à la suite de lexclusion dAurélien Chedjou (82e). Il a cependant fallu un peu de temps avant que les Strasbourgeois se montrent dangereux. Mais une fois le premier but inscrit par Caci (43e), les joueurs de Strasbourg se sont libérés. Ludovic Ajorque a alourdi le score au retour de la pause (56e) Lebo Mothiba a enchaîné (72e) avant que Nuno Da Costa achève Amiens (78e). Les Strasbourgeois sont provisoirement 12e alors quAmiens pointe à la 16e place.

Trois petits buts à la pause : cette 13e journée de Ligue 1 nallait pas réconcilier ses détracteurs avec notre championnat. Angers nen a que faire : avec une nouvelle victoire étriquée contre Nîmes (1-0), les soldats de Stéphane Moulin sinstallent à la deuxième place ! Frustré à Metz (1-1), Reims sinvite dans le top 5, suivi de près par Nantes, auteur dun résultat similaire à Brest (1-1). Dijon sest fait du bien en triomphant de Rennes (2-1), alors que Strasbourg est passé de 0 à 4 buts à lextérieur en championnat cette saison en un seul match, contre Amiens (0-4).

Angers nouveau dauphin, Reims et Nantes ralentis, Strasbourg dépucelé

Vous aimez les buts improbables ? Vous allez adorer visionner ceux de cet animé Brest-Nantes. Kalifa Coulibaly a débloqué un compteur vierge de toute réalisation depuis fin septembre en soffrant le but le plus chanceux de la saison, grâce à une déviation du talon totalement involontaire qui lui a permis de marquer dans le but vide (0-1, 31e). On ne sait pas non plus si Irvin Cardona a fait exprès mais sa feinte de centre en retrait transformée en frappe de filou du gauche a fait mouche pour des Brestois accrocheurs et volontaires (1-1, 68e). Brest est 14e, Nantes 6e.

En battant Nîmes (1-0), samedi en Ligue 1, Angers est monté provisoirement à la deuxième place du Championnat, ce qui donne des idées à son entraîneur.

Stéphane Moulin (entraîneur dAngers), après la victoire contre Nîmes : On doit avoir envie de rester en haut

Dijon a été récompensé de son envie. Face à une équipe rennaise longtemps soporifique, les hommes de Stéphane Jobard ont été les plus dangereux pendant la majeure partie du match à limage des deux barres touchées par Chouair puis Chafik. Cest pourtant Rennes, sur une longue ouverture bien exploitée par Raphinha (0-1, 58e), qui a ouvert le score. Linfatigable Frédéric Sammaritano sest chargé de remettre les compteurs à zéro (1-1, 70e) avant que Chouiar ne libère les Bourguignons (2-1, 82e). Les voilà 17es au classement tandis que Rennes fait du surplace (11e).

Pour remporter trois points et démarrer une nouvelle série, les Nîmois se déplacent alors quils nont toujours pas gagné cette saison à lextérieur mais où ils ont néanmoins décroché quatre matches nuls. Un voyage périlleux les attendent au bord de la Maine face au troisième de la Ligue 1, classé deuxième à domicile avec une seule défaite encaissée dans son stade Raymond-Kopa face à Brest (0-1). “On a fait match nul à Reims qui était troisième. Rien est impossible pour nous. On ny va pas en victime même si en ce moment, cette formation nest pas loin de ce qui se fait de mieux en France”, commente Bernard Blaquart.

Au caractère, Metz sest arraché. Menés par une équipe de Reims solide et opportuniste sur coup de pied arrêté (0-1, 7e), les Messins ont eu le mérite de se relancer dès le début de la seconde période par Adama Traoré, pour son premier but de la saison (1-1, 47e). Le résultat reste cependant décevant pour les deux équipes puisque les Lorrains sont 18es tandis que Reims rate une opportunité de faire un bond mais reste calé à une jolie 5e place.

Léquipe qui réalise la belle opération en bas de tableau est Dijon. Menés 1-0 par Rennes, les Dijonnais ont inversé la tendance à domicile, pour simposer 2-1, et sortir de la zone rouge. Voilà ces derniers à la dix-septième place du championnat. Les deux autres rencontres de la soirée nont pas réussi à trouver un vainqueur, avec tout dabord Nantes, qui a longtemps cru mettre fin à sa terrible série sans victoire en Ligue 1, mais qui a été rattrapé par Brest, avec le réveil de son buteur Gaëtan Charbonnier (1-1). Les Messins ne sont eux pas parvenus à se défaire de Reims, et ont concédé le match nul (1-1) à domicile. Lévénement de la soirée pour les locaux ? Habib Diallo na pas trouvé le chemin des filets !

Jaccepte de recevoir par mail les nouveautés et les offres concernant les produits & services des sociétés du même groupe quEurosport.

Malgré un match perturbé par les fumigènes et lexpulsion de Fernando Marçal en première période, lOL a dominé lOGC Nice ce samedi à domicile, lors de la 14e journée de Ligue 1 (2-1). La machine lyonnaise redémarre, après avoir calé à Marseille avant la trêve internationale, et se prépare au mieux pour son prochain déplacement en Ligue des champions face au Zénith Saint-Pétersbourg.