Tué par balles à Avignon : l’enquête s’annonce longue

Tué par balles à Avignon : l'enquête s'annonce longue

Un homme de 31 ans abattu par balles à Avignon

Selon 20 minutes, l’homme était connu des services de police.Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Un homme abattu de plusieurs balles à Avignon par un tueur à moto

J’accepte les conditions générales de venteconnu des services de police pour vols à la roulotte ainsi que pour dégradations ou destructions de véhicules.

Un homme de 31 ans abattu par balles à Avignon

Les villes les plus consultées

Samir Maallem, né à Avignon et connu pour vols à la roulotte et dégradations ou destructions de véhicules, a été tué en fin de journée, vers 19h30, près des remparts de la vieille ville, à proximité de l’université, par un homme seul circulant à moto.

Un homme abattu en pleine rue à Avignon

L’homme abattu se nomme Samir Maallem, d’après nos confrères. “Il était connu de la justice pour des faits de vol et de dégradations”.

Marseille : un jeune prodige de 10 ans survole le tournoi d’échecs

Avignon : un homme tué par balles

Abonnez-vous à l’édition abonné numérique #MonJournal

Retour à l’accueil Newsletter Alerte Info Connexion Recherche Ok #DisparitionMaelys #NouvelAn #Retrospective2017 Actualité Locales Sport Entertainment Economie High-Tech Planète By the Web T'as vu ? Vidéos En Images Le direct Jeux PDF Services Menu complet Retour à l’accueil Faits divers Un homme abattu par balles à Avignon

Assassinat à Avignon : il tombe dans un guet-apens

e sera un travail de longue haleine." Hier, au lendemain de la mort de Samir Maallem, atteint de plusieurs projectiles tirés par une arme à feu, impasse des Ifs, à Avignon, les enquêteurs de la police judiciaire ne cachaient pas que leur tâche nécessitera patience et persévérance. Car il n’existerait pour l’heure aucun témoin oculaire du meurtre. Quand les pompiers se sont rendus en bordure de la voie ferrée menant d’Avignon au Pontet vendredi soir vers 19h30, pour tenter de porter secours à un homme gisant au sol, c’est parce que, dans le voisinage, des détonations avaient été entendues. Le bruit du moteur d’un deux-roues aussi, vraisemblablement, puisque la thèse d’un individu à moto vidant le chargeur de son arme sur sa victime à pied, est avancée.Le tireur a abattu Samir Maallem de plusieurs balles alors qu’il se déplaçait à pied. Les enquêteurs ne se prononçaient pas, vendredi soir, sur l’hypothèse du règlement de comptes.Par Marc Civallero Publié le 30/12/2017 à 08:05Le locataire d’une tranquille résidence située dans l’impasse des Ifs, entre la route de Lyon et le parking des Italiens, à la périphérie Est d’Avignon, dans le Vaucluse, a été assassiné vendredi soir par un motard.

La victime -âgée de 31 ans, connue pour des vols à la roulotte et des dégradations de véhicules- qui visiblement n’était pas méfiante était attendue par un motard armé sur le parking, au pied de la résidence, vers 19h30. Le trentenaire a reçu plusieurs balles dans le corps et à la tête et était décédé à l’arrivée des secours. Il n’y a eu aucun témoin direct de ce guet-apens mortel qui ressemble à un règlement de compte, même si la victime était connue que pour de petits délits.

Il est impossible au stade actuel des investigations de la PJ de Montpellier de faire un lien entre les précédents événements violents et l’assassinat d’hier soir à Avignon.

Publié le 30/12/17 à 02h01 — Mis à jour le 30/12/17 à 02h01

Un homme de 31 ans connu des services de police a été tué par balles par un individu à moto, vendredi 29 décembre, dans la soirée à Avignon, a-t-on appris auprès de l’antenne d’Avignon du SRPJ de Montpellier. Le drame s’est produit aux alentours de 19h30, à l’entrée d’un quartier résidentiel de la ville, rapporte La Provence. La victime, Samir Maallem, né à Avignon et était connu pour vols à la roulotte et dégradations ou destructions de véhicules, a été tué en fin de journée près des remparts de la vieille ville, à proximité de l’université, par un homme seul circulant à moto. “Les balles ne tombent pas par hasard, ça ressemble à un règlement de comptes”, lâche un des officiers de police présents sur les lieux, d’après les informations de La Provence.Le tireur a abattu sa victime de plusieurs balles, alors que celui-ci se déplaçait à pied. Les enquêteurs ne se prononçaient pas vendredi soir sur l’hypothèse ou non d’un règlement de comptes. 

Le site sera consultable mais de manière moins optimale qu’avec un navigateur récent.Téléchargez gratuitement l’un des derniers navigateurs suivants : Internet Explorer, Firefox, Chrome, Safari.
Envie de tester les nouveautés ?

Retrouvez toutes les émissions France BleuLe lac de Saint-Cassien se refait une beauté !