Besançon : lanesthésiste reste en liberté – Franceinfo

Besançon : l\anesthésiste reste en liberté - Franceinfo

Lanesthésiste de Besançon est né à Angoulême et défendu par un avocat charentais

Sabonner Actualité Sport Rugby Football Basket Handball Cyclisme Course À Pied Athlétisme Auto-Moto Judo Faits divers Sorties Grand-Angoulême Angoulême Balzac Brie Champniers Claix Dirac Fléac Garat Gond-Pontouvre La Couronne Linars L'Isle-d'Espagnac Magnac-sur-Touvre Mornac Mouthiers sur Boëme Nersac Puymoyen Roullet-saint-Estephe Ruelle-sur-Touvre Saint-Michel Saint-Saturnin Saint-Yrieix-sur-Charente Soyaux Touvre Voeuil-et-Giget Grand-Cognac Chateaubernard Châteauneuf-sur-Charente Cognac Jarnac Segonzac Rouillac Val de Tardoire La Rochefoucauld en Angoumois Montbron Sud-Barbezieux Aubeterre-sur-Dronne Baignes-Sainte-Radegonde Barbezieux Saint-Hilaire Brossac Chalais Côteaux du Blanzacais Montmoreau Val-des-Vignes Villebois-Lavalette Nord Ruffécois Aigre – Villejésus Courcôme Mansle Nanteuil-en-Vallée Ruffec Saint-Amant-de-Boixe Vars Villefagnan Charente Limousine Chabanais Champagne-Mouton Chasseneuil-sur-Bonnieure Confolens Montemboeuf Terres de Haute Charente Saint-Claud Connexion me connecter m'inscrire voir mon profil gérer mon abonnement me déconnecter Mabonner Mes services Le Journal Les articles abonnés Rubriques Actualité Sport Fait Divers Sorties Annonces Carnet Connexion me connecter m'inscrire voir mon profil gérer mon abonnement me déconnecter Mabonner Mes services Le Journal Les articles abonnés Rubriques Actualité Sport Fait Divers Sorties Annonces Carnet Article Abonné Lanesthésiste de Besançon est né à Angoulême et défendu par un avocat charentais Me Béthune de Moro : “Mon client est effondré mais combatif” Renaud Joubert Frédéric Péchier clame son innocence. SEBASTIEN BOZON AFP or licensors 11 Par charentelibre.fr, publié le 17 mai 2019 à 16h11, modifié à17h22. Frédéric Péchier, lanesthésiste de Besançon mis en examen pour 24 empoisonnements sur personnes vulnérables, dont neuf cas mortels, est né à Angoulême en janvier 1972. Il est notamment défendu par Me Lionel Béthune de Moro. Lanesthésiste de Besançon Frédéric Péchier, qui clame son innocence et qui a été mis en examen dans la nuit de jeudi à vendredi pour 24 empoisonnements sur personnes vulnérables, dont neuf cas mortels est né à Angoulême en janvier 1972. Il a de la famille dans la Vienne et en Charente. Son avocat depuis sa mise en examen en mars 2017 pour sept premiers cas dempoisonnement – dont deux mortels – est Angoumoisin, cest le bâtonnier Lionel Béthune de Moro.

>> Besançon : le docteur Péchier, mis en examen pour 17 nouveaux cas dempoisonnements, laissé libre sous contrôle judiciaire

Anesthésiste soupçonné dempoisonnements : “Il est inconcevable quil soit libre”, déclarent les victimes

“Ce qui nous fait peur, cest le temps que va prendre ce dossier. Il nous semblait donc fondamental que le Dr Péchier puisse rester libre pour sa famille, cest tout ce quil lui reste, affirme Me Schwerdorffer. On a beaucoup travaillé sur les expertises et il y a encore énormément de travail en cours parce quon conteste le fait que certains événements indésirables graves [EIG] soient des empoisonnements mais plutôt des accidents.” “Nous ne sommes quau début dune toute nouvelle procédure et ce qui nous fait peur aujourdhui cest le temps que va prendre ce dossier”, ajoute Me Schwerdorffer.

Des poursuites ont été engagées jeudi contre lanesthésiste Frédéric Péchier pour 17 nouveaux cas dempoisonnements présumés. Au total, le médecin est soupçonné davoir tué sept patients.  Le parquet de Besançon a annoncé jeudi 16 mai avoir engagé des poursuites contre lanesthésiste Frédéric Péchier, pour "empoisonnement sur personne vulnérable" visant 17 nouveaux cas.