Pro D2 : Quatre changements à Carcassonne, cinq pour Béziers

Pro D2 : Quatre changements à Carcassonne, cinq pour Béziers

Pro D2 : Quatre changements à Carcassonne, cinq pour Béziers

Le XV de Carcassonne : 15. McMahon ; 14. Lazzarotto, 13. Grammatico, 12. Sheridan, 11. Oltmann ; 10. Lescalmel, 9. Anon ; 7. Koffi, 8. Tuilagi, 6. Gimeno ; 5. Zito, 4. Lainault ; 3. Civil, 2. Brute de Remur, 1. Fournierwww.lindependant.fr © 2017

Après une courte défaite concédée face à Montauban, Carcassonne se rend à Béziers avec l’intention de ramener des points de son déplacement. Ainsi, le XV de départ ne présente que quatre changements par rapport au dernier match : Anon et Lescalmel formeront la charnière en lieu et place de Seron et Bosch. Sheridan et McMahon intègrent quant à eux la ligne de trois-quarts.

C’est paradoxalement lors de leurs premiers pas dans le monde professionnel que les protégés du président Calamel ont flirté avec l’excellence. Pour leur première apparition en Pro D2 lors de l’exercice 2010-2011, ils réalisent d’ailleurs l’entame parfaite en l’emportant à Auch (25-26) et virent même à mi-parcours à la quatrième place de la poule… Avant finalement de terminer l’exercice à la dixième place (66 points, 12 succès, 2 nuls, 16 défaites, 14 points bonus). Leur deuxième participation s’avère plus aboutie encore. Régulièrement dans le coup, les coéquipiers d’Emmanuel Etien sont battus par La Rochelle à la photo-finish, plus précisément au goal-average général (81 points chacun, +105 contre +43). Ils achèvent l’année en sixième position. L’année suivante, avec leur septième place, ils confirment avoir pris la mesure de la Pro D2. Pourtant, lors de l’exercice 2013-2014, après avoir occupé à dix-sept reprises une position de relégable (sur trente possibles), ils passent tout près de l’échafaud (13es, 50 points).En huit saisons au deuxième échelon national, l’US Carcassonne a connu des fortunes diverses. Oscillant entre excitation de participer aux phases finales d’accession au Top 14 (à trois reprises) et craintes de rechuter dans le milieu amateur (à deux reprises), les Canaris sont en effet passés par tous les états.

Remplaçants : 16. Fualau, 17. Lafon, 18. Maamry, 19. Best, 20. J.Blanc, 21. Munro, 22. Niko, 23. El Fakir

Ailleurs sur le Web Vidéos à ne pas manquerVidéo – Lafond : “Le Stade français n’a pas l’effectif pour finir dans les six”Après sept journées disputées, (16es, 6 points), ils réalisent leur plus mauvais début de saison de leur histoire en Pro D2 : 10es avec 15 points en 2010/2011, 9es avec 15 points en 2011-2012, 10es avec 17 points en 2012-2013, 13es avec 11 points en 2013-2014, 3es avec 19 points en 2014/2015, 15es avec 9 points en 2015-2016, enfin 10es avec 14 points la saison dernière.

Remplaçants : 16. Sauveterre, 17. Devisme, 18. Panizzo, 19. Walton, 20. Tison, 21. Seron, 22. Bouvier, 23. Burduli