Importants dégâts après un incendie dans le centre-ville de Bordeaux – Le Monde

Importants dégâts après un incendie dans le centre-ville de Bordeaux - Le Monde

Bordeaux: feu éteint, dégats importants après un violent incendie en centre-ville

Le pompiers de Bordeaux sont parvenus a éteindre un violent incendie dans la nuit de samedi à dimanche, qui a touché six immeubles dans le centre-ville et provoqué dimportants dégâts, sans faire de victime, ont indiqué dimanche les secours et la mairie, précisant que 70 personnes avaient été évacuées.

"Le feu est éteint mais il y a toujours des foyers résiduels. On fait le tour des bâtiments pour parfaire lextinction, des poutres qui fument…", ont indiqué à lAFP les pompiers, ajoutant que le foyer principal avait été éteint à 6h25.

“Le feu est éteint mais il y a toujours des foyers résiduels. On fait le tour des bâtiments pour parfaire lextinction, des poutres qui fument…”, ont indiqué à lAFP…

Soixante-dix personnes ont été évacuées de plusieurs immeubles et 14 dentre elles ont été relogées à lhôtel, a indiqué la mairie, ajoutant que "2.000 m2 avaient été impactés par lincendie". Un pompier a été légèrement blessé à loeil samedi par un éclat de verre.

🔴 Incendie centre ville #Bordeaux. Il ny a pas de victime mais le feu est toujours très actif. Plusieurs immeubles sont en cours dévacuation et un périmètre de sécurité a été mis en place par les forces de lordre. De nombreux bordelais assistent au sinistre depuis les quais. pic.twitter.com/eGx9wR5KjG

Lincendie sétait déclaré vers 17h00 sur un îlot face à la Garonne difficile daccès pour les secours, les bâtiments étant imbriqués les uns dans les autres. 

Cet îlot comprend une cinquantaine dentrées dans des bâtiments de trois à cinq étages: des habitations, des bureaux, deux salles de sport et un restaurant. Des travaux avaient lieu dans un des immeubles de ce quartier chic de Bordeaux, situé près du jardin public et des quais.

Des travaux avaient lieu dans un des immeubles de ce quartier chic de Bordeaux, situé près du jardin public et des quais.  Plus de 100 pompiers, 30 véhicules de secours, cinq grandes échelles et 16 lances à eau ont été mobilisés pour maîtriser le feu qui s'est propagé rapidement jusqu'en milieu de soirée, provoquant l'effondrement de plusieurs étages dans certains bâtiments.    Le CAPC, musée d'art contemporain à proximité de l'incendie, est exceptionnellement fermé dimanche au public "pour rester un point d'accueil à d'éventuels sinistrés et un point de repli pour les pompiers", a précisé la mairie. 

Plus de 100 pompiers, 30 véhicules de secours, cinq grandes échelles et 16 lances à eau ont été mobilisés pour maîtriser le feu qui sest propagé rapidement jusquen milieu de soirée, provoquant leffondrement de plusieurs étages dans certains bâtiments.  

Samedi en début de soirée, un violent incendie a ravagé six immeubles dans le centre-ville de Bordeaux, dans le quartier du Jardin public. "Le feu est éteint mais il y a toujours des foyers résiduels. On fait le tour des bâtiments pour parfaire l'extinction, des poutres qui fument…", ont indiqué les pompiers ce dimanche matin, ajoutant que le foyer principal avait été éteint à 6h25. 

Bordeaux : lincendie aux Chartrons “maîtrisé” au lever du jour, des feux résiduels persistants

Le CAPC, musée dart contemporain à proximité de lincendie, est exceptionnellement fermé dimanche au public "pour rester un point daccueil à déventuels sinistrés et un point de repli pour les pompiers", a précisé la mairie.

Il sagit du deuxième incendie de grande ampleur dans la capitale girondine en une semaine. Samedi 18 mai, un feu sétait déclaré en soirée dans un parking près de la gare de Bordeaux. Plus de 200 véhicules avaient été détruits par les flammes.

Un incendie sest déclaré ce samedi, peu après 17 heures, dans le quartier du Jardin Public à Bordeaux. Le feu a pris au 14 de la rue Ferrère et sest rapidement propagé, notamment sur la toiture. La circulation des trams de la ligne B a été interrompue entre les arrêts Rue Achard et Quinconces. Le 14 rue Ferrère a été évacué et les immeubles alentours également, alors que la fumée était visible en début de soirée depuis la rive droite de Bordeaux. A 22 heures 50, lincendie avait diminué mais des points chauds subsistaient. Les pompiers sattendaient à un gros travail dans la nuit. 

Incendie à Bordeaux : 50 bâtiments touchés par le sinistre qui dure depuis plusieurs heures

Une épaisse fumée séchappant du centre-ville de Bordeaux, cest le triste spectacle aperçu par les habitants ce samedi. En plein cœur de la cité, un imposant incendie sest déclaré ce samedi, vers 17 h. Daprès le quotidien Sud-Ouest, le feu aurait dabord pris dans un immeuble, avant de se propager rapidement aux bâtiments à côté. Aucune victime nest à déplorer.

Une semaine après lincendie du parking des Salinières, les pompiers ont à nouveau déployé dimportants moyens dans le centre-ville de Bordeaux. Rapidement sur place, ils sont une centaine, autour de plusieurs véhicules, à tenter de maîtriser lincendie toujours en cours à 20 heures 30.  Il ny a pas de blessés, selon le capitaine Matthieu Jomain, chargé de la communication des pompiers. Regroupées au musée dart contemporain tout proche, les personnes évacuées vont être relogées, assure la maire adjointe du quartier Anne-Marie Cazalet, qui sest rapidement rendue sur place.

 Il sagit dun incendie dîlot extrêmement véloce, extrêmement circulant, qui se dirige vers les quais à cause dun fort vent , a expliqué à Sud-Ouest le capitaine Matthieu Jomain, responsable de la communication du SDIS 33. Dans la soirée ce samedi, les pompiers, dont une centaine de membres sont déployés, navaient toujours pas maîtrisé lincendie, qui risque de faire de gros dégâts.

Au total, une cinquantaine de bâtiments ont été touchés, soit par les flammes, soit par les fumées, selon un décompte fourni par les pompiers. Les habitants des immeubles évacués devaient être relogés pour la nuit de samedi à dimanche.

Le CAPC, musée dart contemporain à proximité de lincendie, est exceptionnellement fermé dimanche au public  pour rester un point daccueil à déventuels sinistrés et un point de repli pour les pompiers .