À Bourges, le Printemps fait éclore les jeunes pousses – Le Figaro

À Bourges, le Printemps fait éclore les jeunes pousses - Le Figaro

Printemps de Bourges. Un hommage à Higelin

Avec 130 groupes et artistes à laffiche, le festival mise sur une programmation résolument axée sur les nouveautés.

La nouvelle édition du Printemps de Bourges, rendez-vous annuel immanquable depuis 1977, devrait être placée sous le signe du soleil, si lon en croit les prévisions météorologiques. Une certitude: le festival prend cette année un sacré coup de jeune. Sur les 130 groupes et artistes à laffiche entre mardi et dimanche prochain, 70 % sont au début de leur carrière, avec un EP ou un album à leur actif seulement.

Signe particulier, Bourges table en outre sur des jauges relativement modestes (qui, en données cumulées, avoisinent néanmoins les 80 000 entrées payantes, plus les badauds et punks à chiens qui animent les allées marchandes et autres scènes gratuites) par comparaison avec celle des champs et hippodromes, puisquil ny a aucun concert en plein air mais dans une douzaine de salles. Un mal pour un bien puisque, incapable de suivre la course aux cachets, le festival na pas les moyens de courtiser les plus grands noms de la variété internationale qui, facturant leurs vocalises à 500 000 ou 1 million de dollars (440 000 à 880 000), préfèrent ratisser les stades. En clair, malgré une traversée des années 90 un brin chaotique, le Printemps fait partie du paysage et nul ne sinquiète pour sa pérennité, avec une fréquentation à la hausse ces dernières années, notamment dopée par la soirée electro qui attire un public jeune et met tous les secouristes sur le qui-vive…

Et léquipe de programmation, dirigée par Jean-Michel Dupas, a mis les bouchées doubles en matière de création originale. Pas moins de six spectacles inédits seront présentés dans le cadre du festival: un hommage à Jacques Higelin monté par ses enfants Arthur H, Kên Higelin et Izïa, la reprise de la chorégraphie de Jean-Claude Gallotta autour de linterprétation de lHomme à tête de choupar Alain Bashung, Claire Diterzi pour Je garde le chien… et lorchestre, le rappeur Youssoupha en piano/voix, le groupe electro Molecule pour un concert dans le noir et enfin Arnaud …

Placé sous le signe des  Européens !  en cette année de Brexit, thème retenu par les organisateurs qui ont choisi pour marraine la cantatrice Barbara Hendricks – dont le discours sur la crise des réfugiés, en 2017, à loccasion des 60 ans du Traité de Rome avait marqué les esprits -, le Printemps sappuiera tout de même sur des valeurs sûres pour rester attractif.

Ainsi, défileront de mardi à dimanche sur les douze scènes disséminées dans la ville et jusquà lAbbaye de Noirlac, à une quarantaine de kilomètres, Hubert-Félix Thiéfaine, Jean-Louis Murat, Gaëtan Roussel, Jeanne Added, Beirut, Bertrand Belin, Charlie Winston, Rodrigo & Gabriela, Gims, Laurent Garnier, Zazie, Boulevard des Airs…

Initié par Michel-Édouard Leclerc et les espaces culturels de lenseigne commerciale du même nom, le festival Culturissimo quadrille le territoire français, avec lambition de proposer des rendez-vous littéraires et musicaux gratuits. Deux mois durant, une foultitude de rendez-vous (dans des théâtres et des lieux culturels) permettront ainsi découter des artistes tels que Dominique Blanc, Laurent Stocker et Michel Vuillermoz de la Comédie-Française, Marie-Christine Barrault, Jacques Bonnaffé, Fanny Cottençon, Clotilde Courau, Brigitte Fossey, Nicole Garcia, Hippolyte Girardot, Judith Henry, Les Innocents, Irène Jacob, etc. La soirée douverture, ce lundi 15 avril donnera le ton avec en coaffiche le comédien Nicolas Maury lisant le Ravissement de Lol V. Stein de Marguerite Duras, suivi dun concert de Camélia Jordana.

Devant faire face à une concurrence chaque année plus accrue, avec pour difficulté supplémentaire laugmentation inévitable des cachets des artistes, le doyen des festivals fait le pari de linventivité tout en demeurant le plus éclectique possible, donc populaire.

Preuve en sont les sept créations prévues au programme, dont la plus attendue sintitule  Jacques, Joseph, Victor dort  en hommage à Jacques Higelin, disparu il y a un an. Un spectacle qui sinspire de celui quil a présenté au Cirque dHiver de 1981 à 1982, et promet surtout un joyeux bastringue avec ses enfants Izia, Arthur H et Kên, mais aussi ses amis parmi lesquels Camille, Jeanne Cherhal, Jeanne Added, Mathieu Amalric, Rodolphe Burger…

Choc des civilisations au jardin du Luxembourg (VIe arrondissement de Paris) qui, bien que nétant pas exactement le coin le plus défavorisé de Paris, rend hommage sur ses grilles au petit peuple à travers lexposition photographique EtreS au travail présentée par le Sénat à loccasion du centenaire de lOrganisation internationale du travail. Laccrochage est visible depuis un mois, mais, pour une étrange question dagenda, son inauguration a été fixée à mercredi, date qui coïncidera avec celle dun colloque au Sénat (accessible sur inscription) sur le thème Le travail, cest tout un art, où sexprimeront notamment le cinéaste Cédric Klapisch et le photographe Jean-Michel Turpin.

En ouverture, ce mardi, puis le lendemain, le chorégraphe Jean-Claude Gallotta mettra en scène deux autres illustres fantômes dans  Lhomme à la tête de chou  : Serge Gainsbourg, auteur du disque culte sorti en 1976, et Alain Bashung qui avait repris cet album, juste avant sa mort en 2009. Un spectacle recréé pour loccasion.

Preuve en sont les sept créations prévues au programme, dont la plus attendue sintitule "Jacques, Joseph, Victor dort" en hommage à Jacques Higelin, disparu il y a un an. Un spectacle qui sinspire de celui quil a présenté au Cirque dHiver de 1981 à 1982, et promet surtout un joyeux bordel avec ses enfants Izia, Arthur H et Kên, mais aussi ses amis parmi lesquels Camille, Jeanne Cherhal, Jeanne Added, Mathieu Amalric, Rodolphe Burger…

Arnaud Rebotini qui revisitera sa bande originale césarisée de  120 battements par minute , le musicien électro Molécule pour un set dans le noir total, le rappeur Youssoupha qui racontera son enfance, Claire Diterzi avec un spectacle symphonique et Rodolphe Burger en mode acoustique, sont autant de propositions inédites alléchantes.

En premier lieu, un fleuron presque oublié de la pop britannique des années 80, en la personne de Guy Chadwick qui délivra à la tête du groupe House of Love des tubes tels "Shine On", "Love in a Car" ou "The Beatles & the Stones". Avant lui, sous le chapiteau de lécole du cirque, le Canadien Hawksley Workman présentera sa dernière pièce folk "Median Age Wasteland".

Moins exposés que les têtes daffiche, plusieurs artistes méritent tout de même le détour. En premier lieu, un fleuron presque oublié de la pop britannique des années 80, en la personne de Guy Chadwick qui délivra à la tête du groupe House of Love des tubes tels  Shine On ,  Love in a Car  ou  The Beatles & the Stones . Avant lui, sous le chapiteau de lécole du cirque, le Canadien Hawksley Workman présentera sa dernière pièce folk  Median Age Wasteland .

Placé sous le signe des "Européens!" en cette année de Brexit, thème retenu par les organisateurs qui ont choisi pour marraine la cantatrice Barbara Hendricks – dont le discours sur la crise des réfugiés en 2017 à loccasion des 60 ans du Traité de Rome avait marqué les esprits -, le Printemps sappuiera tout de même sur des valeurs sûres pour rester attractif.

Ce jeudi sera la journée de femmes de talent, telles que Lou Doillon dans le sillage de  Soliloquy , son troisième album réussi, Roni Alter, auteure de lenvoûtant  Be Her Child Again , ou encore lAméricaine Sarah McCoy dont la voix soul/jazz devrait mettre tout le monde daccord.

Au rayon rock, la soirée de vendredi sera animée par les furieux Anglais de Idles et les punk australiens dAmyl & the Sniffers, sans oublier le retour de Skip the Use. Côté rap, la programmation sannonce aussi solide avec Vald, Gringe et Columbine.

Ainsi, défileront de mardi à dimanche sur les douze scènes disséminées dans la ville et jusquà lAbbaye de Noirlac à une quarantaine de kilomètres, Hubert-Félix Thiéfaine, Jean-Louis Murat, Gaëtan Roussel, Jeanne Added, Beirut, Bertrand Belin, Charlie Winston, Rodrigo & Gabriela, Gims, Laurent Garnier, Zazie, Boulevard des Airs…  

Enfin, Bourges, cest aussi loccasion de suivre des talents aux univers singuliers comme la rappeuse-actrice-danseuse-circassienne Aloïse Sauvage, révélée aux dernières Trans Musicales de Rennes, le musicien blues camerounais Blick Bassy, Adam Naas et sa pop-soul à fleur de peau, ou encore Canine, porteuse dune électro-pop mystérieuse.

Enfin, Bourges cest aussi loccasion de suivre des talents aux univers singuliers comme la rappeuse-actrice-danseuse-circassienne Aloïse Sauvage, révélée aux dernières Trans Musicales de Rennes, le musicien blues camerounais Blick Bassy, Adam Naas et sa pop-soul à fleur de peau, ou encore Canine porteuse dune électro-pop mystérieuse.

Mercredi, jeudi et samedi, trois groupes bretons seront à laffiche : Di#se (catégorie hip-hop – Finistère), Joanna (catégorie crossover – Ille-et-Vilaine) et Atoem (catégorie électro – Ille-et-Vilaine).

De quoi permettre au Printemps de Bourges dassurer une bonne fréquentation, même si le record établi lan passé de 80 000 spectateurs sera difficile à battre.