Grande America. Une nappe dhydrocarbures localisée – Le Télégramme

Grande America. Une nappe dhydrocarbures localisée - Le Télégramme

Naufrage du Grande America : quel risque de pollution ?

 Au cours du vol réalisé cet après-midi au-dessus de la zone de naufrage du Grande America par lavion de patrouille maritime Atlantique 2 de la Marine nationale, une nappe dhydrocarbures a été localisée , a indiqué ce mercredi soir la préfecture maritime dans un communiqué, qui précise que la nappe sétend sur une dizaine de kilomètres de long pour un kilomètre de large.

 Le préfet maritime de lAtlantique a immédiatement ordonné lappareillage depuis Brest du BSAA Argonaute. Ce navire spécialisé dans la lutte anti-pollution est attendu sur zone demain matin. De plus, le préfet maritime de lAtlantique a sollicité le concours des moyens de lutte antipollution de lAgence Européenne pour la Sécurité Maritime (EMSA).  Le navire italien Grande America, qui a sombré mardi au large de La Rochelle, transportait des matières dangereuses ainsi que 2 200 tonnes de fioul lourd.

On en sait plus sur la cargaison que convoyait le bateau Grande America qui a sombré mardi après-midi au large des côtes bretonnes Et les nouvelles ne sont pas très rassurantes. Préfet maritime de lAtlantique, Jean-Louis Lozier a indiqué ce mercredi après-midi lors dun point presse que le navire de commerce italien transportait  365 conteneurs, dont 45 répertoriés comme contenant des matières dangereuses  ainsi que 2.200 tonnes de fuel lourd dans ses soutes, ont annoncé mercredi les autorités françaises.

Naufrage du Grande America: Le bateau avait à son bord 45 conteneurs de matières dangereuses

Sur les 365 conteneurs répertoriés et déclarés par larmateur, une quarantaine serait passée par-dessus bord, avant que la coque ne plonge vers les abysses.  Sur les 45 conteneurs transportant des matières dangereuses, une bonne partie a probablement brûlé lors du violent incendie qui sest propagé de lavant à larrière du navire  a expliqué, ce mercredi après-midi à la préfecture de Brest, le préfet maritime Jean-Louis Lozier.

Le Grande America, un navire hybride entre un roulier et un porte-conteneurs dune longueur de 214 mètres, était en provenance de Hambourg et devait se rendre à Casablanca quand un incendie sest déclaré à son bord dimanche soir. Le bâtiment se trouvait à environ 263 kilomètres au sud-ouest de la pointe de Penmarch en Bretagne. Les 27 passagers ont été évacués dans la nuit de dimanche à lundi mais lincendie na pu être maîtrisé et le navire a sombré mardi à 15h26 à 333 km de La Rochelle.

Point de situation du navire Grande America dans le Golfe de Gascogne

Dans la liste communiquée par larmateur figurent 100 t dacide chlorhydrique et 70 t dacide sulfurique, parmi bien dautres substances classées dangereuses.

 A lheure actuelle le risque éventuel de pollution est principalement constitué par les 2.200 tonnes de fioul lourd qui sont à lintérieur du bâtiment , a expliqué le préfet maritime.  Avec des vents douest variant douest-sud-ouest à ouest-nord-ouest, la zone impactée serait la façade entre la Charente-Maritime et la Gironde dans plusieurs jours , a-t-il estimé, assurant cependant que pour linstant aucune pollution navait été détectée.

Après 2 jours dincendie, le navire Grande America coule avec sa cargaison polluante au large des côtes françaises – LCI

Une surveillance particulière des conteneurs et des débris flottants est toujours effectuée sur zone, entre autres par la frégate multimissions Aquitaine et le supply VN Sapeur, sur une mer très agitée (6 m de creux) et des vents soutenus. Le remorqueur affrété par larmateur (qui a fait lobjet dune double mise en demeure) devrait être employé à récupérer un maximum de ces éléments flottants.

Au cours du vol réalisé cet après-midi au-dessus de la zone de naufrage du Grande America par l’avion de patrouille maritime Atlantique 2 de la Marine nationale, une nappe d’hydrocarbures a été localisée.

En cas de remontée dhydrocarbures contenus dans lépave et si le flux douest se maintient, la Bretagne devrait échapper au risque de pollution.  La Charente-Maritime et la Gironde pourraient, en revanche, être impactées mais pas avant quelques jours , commentait un préfet maritime avant lannonce de la localisation dune nappe dhydrocarbures. Cest à larmateur de mettre les moyens nécessaires au traitement déventuelles pollutions et à la récupération des obstacles à la navigation. Cest également à lui que reviendra la responsabilité daller vérifier létat de lépave et la présence de fuites éventuelles de carburant.

Le préfet maritime de l’Atlantique a immédiatement ordonné l’appareillage depuis Brest du BSAA Argonaute. Ce navire spécialisé dans la lutte anti-pollution est attendu sur zone demain matin.

Cargo naufragé : une pollution marine menace-t-elle les côtes françaises ?

On imagine toute la difficulté dintervenir au beau milieu du golfe de Gascogne et par cette profondeur dimmersion. En coulisses, les moyens de lutte contre une pollution par hydrocarbures sorganisent, nouvel enjeu de taille après la récupération sans encombre des 26 marins et du passager de ce cargo de 213 m de long pour 28 000 t, de la compagnie italienne Grimaldi Lines.

Ces observations aériennes sont confirmées par le BSAA (Bâtiment de Soutien et d’Assistance Affrété) VN Sapeur, maintenu sur la zone d’opérations par les autorités maritimes.

Lassociation Robin des Bois va porter plainte pour pollution et abandon de déchets après le naufrage du Grande America. Le navire italien a coulé mardi au large des côtes du Finistère.  Lassociation écologiste Robin des Bois a annoncé son intention de porter plainte après le naufrage du navire de commerce italien "Grande America".