OM-Brest : Marseille simpose grâce à Radonjic et conforte sa seconde place – BFMTV.COM

Le Stade Brestois se déplace à Marseille pour le compte de la quinzième journée de Ligue 1, ce vendredi 20 h 45. Cest dans un stade Vélodrome bien garni (au moins 45 000 supporters attendus) que vont jouer les Finistériens face à des Olympiens en forme et deuxièmes du championnat. Un environnement particulier, forcément, pour plusieurs joueurs de leffectif breton qui vont découvrir lenceinte phocéenne.

Votre e-mail est collecté par le Groupe SIPA Ouest-France pour recevoir nos actualités. En savoir plus.

Messenger LinkedIn Email Première affiche de la quinzième journée, un Vélodrome bien garni, un déplacement chez le dauphin de Ligue 1… Cest match de gala, pour le Stade Brestois, ce vendredi (20 h 45). Alors, forcément, en étant promu dans lélite du football français, les Finistériens vont devoir shabituer aux strass et paillettes qui peuvent émailler plusieurs rencontres de championnat.

Arrivé mi-août à Brest, Paul Lasne sest intégré progressivement auprès de ses partenaires du Stade Brestois. Face à Marseille, son expérience de la Ligue 1 pourrait aider. Coup denvoi de la rencontre à 20 h 45, ce vendredi.

Nempêche, le Vélodrome, ça reste un stade à part en France.  Cest lié à lhistoire de chacun, botte dentrée Olivier DallOglio, le coach brestois. Moi quand je vais à Saint-Étienne, par rapport à la Coupe dEurope dans les années 80, cest un stade mythique. Pour dautres ça va être le Parc des Princes à Paris ou Marseille… Chacun y voit un peu sa propre histoire à travers ces déplacements. 

Lire aussi. Francis-Le Blé, les contacts avec Marseille cet été, Morgan Sanson… Paul Lasne se livre

Nempêche que  ça reste quand même un événement, le Vélodrome , a-t-il fini par concéder.  Parce que cest un stade très joli niveau esthétique, poursuit le Gardois. Et puis quand il est plein… Ça résonne pas mal, on a du mal à donner les consignes. Ça ne passe pas (sourire).  Même écho du côté de Paul Lasne, le milieu de terrain brestois :  Cest un stade particulier. Je trouve que cest le plus beau de France de par son architecture et de la manière dont ils lont rénové. Le public très proche et peut pousser très fort.  Ce soir, les Finistériens vont être plongés dans le grand bain dentrée. Parce quavec 45 000 personnes attendues, un OM dauphin face à un promu, latmosphère promet dêtre électrique pour les Finistériens.

Dautant plus que la plupart de leffectif breton ne connaît pas ce stade… De quoi voir des joueurs brestois crispés ? Interrogé en conférence de presse, Olivier DallOglio a prévenu ses ouailles :  Jaimerais bien que les jeunes joueurs, qui découvrent de grands stades soient présents dentrée. Avant le match, que lon puisse être impressionné par lenvironnement, pourquoi pas, mais après il faut passer à autre chose. Le problème cest que des fois ça ne se maîtrise pas. Nous, on en parle, on essaie de le répéter. La gestion des émotions, cest quelque chose de délicat. Chacun est différent, jespère quon aura cet enthousiasme pour bien commencer le match. 

Pour Paul Lasne, les Bretons ne devraient pas être impressionnés par lenceinte.  Je pense que tous les joueurs ont un peu digéré le fait quon soit en Ligue 1, argumente lexpérimenté joueur brestois. Au contraire, je pense que ce sera galvanisant. Je trouve que cest plus excitant quautre chose.  De ce point de vue là, difficile de lui donner tort.

Brest, totalement bousculé, avait fini par égaliser hier soir par lintermédiaire de Cardona. Cependant, Radonijc, dune frappe imparable, en a décidé autrement et a scellé le sort des Brestois.

Messenger LinkedIn Email LARSONNEUR (6/10). Il sort comme il faut pieds devant face à Benedetto (12) et gagne son duel avec lattaquant phocéen. Il est sauvé par sa barre sur la puissante frappe de Sanson (17). Il a encore le geste juste sur un arrêt réflexe face à lintenable Benedetto (38). Et