Normandie. Les fenêtres illuminées du CHU de Caen lancent un SOS – Ouest-France

Normandie. Les fenêtres illuminées du CHU de Caen lancent un SOS - Ouest-France

SOS écrit avec les lumières des chambres sur la façade du CHU de Caen : un message des personnels en colèr

Vendredi soir, un SOS géant est apparu sur la façade du centre hospitalier de Caen. Pas convaincus par les annonces du gouvernement, les personnels hospitaliers prévoient une nouvelle journée de mobilisation ce samedi 30 novembre.

Le plan durgence pour lhôpital public, présenté le 20 novembre par le gouvernement, na pas éteint la grogne dans le milieu hospitalier. Vendredi soir, un SOS géant est apparu sur la façade du centre hospitalier de Caen.

Vendredi soir, le personnel de lhôpital a allumé et éteint certaines fenêtres de létablissement pour former un SOS lumineux.

Selon nos confrères de Ouest France, laction de courte durée na pas été revendiquée. Mais elle traduit  la détresse dans lensemble des services, où il y a des problèmes deffectifs , estime un membre de la CFDT cité par le quotidien.

Pas convaincus par les annonces du gouvernement, les personnels hospitaliers prévoient une nouvelle journée de mobilisation ce samedi 30 novembre. À lappel des collectifs Inter-Urgences et Inter-Hôpitaux, cette journée se traduira par des actions de sensibilisation  : distribution de tracts, pétitions, rassemblements dans les halls des hôpitaux, etc.

Une initiative qui nest pas passée inaperçue sur le périphérique Caennais : le CHU de Caen, haut de 23 étages, est éclairé avec un message. Un SOS fait de lumières issues des chambres des patients. Comme pour dire quà lintérieur, on souffre. Une intiative des personnels en colère.