Transmanche Onze migrants secourus au large de Calais, sept …

Transmanche Onze migrants secourus au large de Calais, sept ...

Manche : 18 migrants secourus en mer, plus de 160 ont tenté la traversée depuis janvier

Dix-huit migrants, sept dans une première embarcation et onze dans une seconde, ont été sauvés dans la nuit de mercredi à jeudi lors dune tentative de rejoindre lAngleterre, a-t-on appris auprès de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord.

Le préfet maritime de la Manche et de la Mer du Nord annonce ce jeudi matin sur France Bleu Nord une opération de sauvetage inédite dans la nuit de mercredi à jeudi dans le détroit du Pas-de-Calais. Près de 20 migrants ont été secourus.

Cette nuit, son centre des opérations maritimes (COM) a dû gérer deux opérations distinctes. Vers 2 heures, un remorqueur repère un bateau pneumatique long de quatre mètres, au nord-est du cap Gris-Nez (Pas-de-Calais), avec sept migrants. Il lescorte jusquaux côtes anglaises, avec laide dun avion de patrouille maritime, dun hélicoptère et dun patrouilleur. Arrivée à cinq kilomètres du littoral, lembarcation, composée de six hommes et une femme, est interceptée par un patrouilleur de la Border Force, britannique.

Cest un phénomène en recrudescence depuis le début de lannée – et particulièrement ces dernières semaines : les traversées de migrants par la mer en direction de lAngleterre. Vingt-huit traversées au total soit 160 personnes concernées depuis le mois de janvier.

Trois migrants tentant de traverser la Manche sur leur canot pneumatique et secourus par des sauveteurs, le 4 août 2018. STR / AFP  On est sur un phénomène en train dexploser  : après avoir secouru dix-huit migrants dans la nuit de mercredi 21 à jeudi 22 novembre, la préfecture maritime salarme de la hausse des tentatives de traversée de la Manche depuis octobre, un phénomène peut-être lié à la proximité du Brexit.

Manche : 18 migrants secourus alors quils tentaient de rejoindre lAngleterre sur deux embarcations

A cela sajoute ces deux opérations dans la nuit de mercredi 21 à jeudi 22 novembre 2018, annoncées sur France Bleu Nord par le vice-amiral, Philippe Dutrieux, préfet maritime de la Manche et de la Mer du Nord. La première opération côté français : onze migrants regroupés sur une embarcation de fortune se sont retrouvés en panne de moteur au large du Cap Griz-Nez et ont eux-même alerté les secours. Ils ont été récupérés à cinq milles marins (9,2 km) des côtes vers 6h10. Quatre dentre eux, en hypothermie, ont été transférés vers lhôpital de Calais, les autres ont été remis à la police aux frontières.

La deuxième opération, menée par le remorqueur lAbeille Languedoc, a permis de suivre une embarcation avec sept personnes à bord. Les migrants ont été secourus vers 3h40 par la Border force dans les eaux britanniques.