Pas-de-Calais : cinq migrants secourus lors dune tentative de la …

Pas-de-Calais : cinq migrants secourus lors d\une tentative de la ...

Cinq migrants secourus lors dune tentative de la traversée de la Manche

Retour à laccueil Newsletter Alerte Info Recherche Ok Actualité Locales Sport Entertainment Economie Planète High-Tech By the Web T'as vu ? 20 Minutes Podcast Vidéos En Images Guide d'achat Le direct Jeux Services PDF Menu complet Retour à laccueil Société De plus en plus de migrants tentent la traversée de la Manche en bateau

IMMIGRATION En 2018, 30 personnes ont déjà essayé de rejoindre l'Angleterre sur une embarcation de fortune…

Arrivé à cinq km du littoral, lembarcation, composée de six hommes et une femme, est interceptée par un patrouilleur de la Border force britannique aux alentours de 4 heures. Un peu auparavant, vers 3 heures, cest un ferry qui a cette fois alerté les autorités, après avoir découvert une autre embarcation faisant route vers lAngleterre, en détresse, en panne, avec onze migrants à bord.

Le phénomène est  en train dexploser , selon les autorités. La préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord salarme de la hausse des tentatives de traversée de la Manche depuis octobre, peut-être liée à lapproche du Brexit. Au total, ce sont 36 personnes qui ont tenté de rejoindre le Royaume-Uni dans la seule nuit de mercredi à jeudi.

Le phénomène est en train dexploser: après avoir secouru 18 migrants dans la nuit, la préfecture maritime salarme de la hausse des tentatives de traversée de la Manche depuis octobre, peut-être liée à lapproche du Brexit. Au total, ce sont 36 personnes qui ont tenté de rejoindre le Royaume-Uni, dans la seule nuit de mercredi à jeudi, selon les autorités.

En 2016, date de début du phénomène, les services de la préfecture maritime avaient recensé 23 tentatives de traversées en embarcation de fortune. En 2017, le chiffre était redescendu à 13.  Avec les deux opérations de cette nuit, on en est à 30, mais surtout à 17 depuis octobre… , explique ce vendredi la capitaine Ingrid Parrot, porte-parole de la préfecture maritime basée à Cherbourg.

A cela sajoute ces deux opérations dans la nuit de mercredi 21 à jeudi 22 novembre 2018, annoncées sur France Bleu Nord par le vice-amiral, Philippe Dutrieux, préfet maritime de la Manche et de la Mer du Nord. La première opération côté français : onze migrants regroupés sur une embarcation de fortune se sont retrouvés en panne de moteur au large du Cap Griz-Nez et ont eux-même alerté les secours. Ils ont été récupérés à cinq milles marins (9,2 km) des côtes vers 6h10. Quatre dentre eux, en hypothermie, ont été transférés vers lhôpital de Calais, les autres ont été remis à la police aux frontières.

Au cours de la nuit, le Centre des opérations maritimes (COM) de la préfecture de la Manche a dû gérer deux opérations distinctes en mer. Pour expliquer cette brusque hausse depuis octobre, la préfecture maritime émet deux hypothèses : le Brexit et les conditions climatiques.  Avant quil y ait une frontière complètement fermée, on suppose que [les migrants] souhaitent à tout prix partir tant que le Brexit nest pas effectif , avance le capitaine Parrot. Lautre tentative dexplication tient aux conditions météorologiques particulièrement clémentes lors de cette arrière-saison.

Cest un phénomène en recrudescence depuis le début de lannée – et particulièrement ces dernières semaines : les traversées de migrants par la mer en direction de lAngleterre. Vingt-huit traversées au total soit 160 personnes concernées depuis le mois de janvier.

Une intervention sur une embarcation de 11 migrants au large des côtes de Calais

Face à cette recrudescence des tentatives,  on renforce nos patrouilles  en mer, relève Ingrid Parrot. Depuis le début des tentatives en 2016, il ny a eu a priori aucun décès et aucune disparition en mer, rappelle la préfecture.  On na pas eu à déplorer des cadavres non identifiés sur une plage, on veut à tout prix éviter cela . La densité du trafic, les courants importants, les hauts-fonds, le vent quasi permanent et la température de leau rendent la traversée du détroit du Pas-de-Calais (33 km de distance minimale) très difficile et extrêmement dangereuse.

Dix-huit migrants sauvés dans la Manche cette nuit

Cinq migrants ont été secourus ce samedi au large du cap Gris-Nez (Pas-de-Calais) alors quils tentaient de traverser la Manche pour rejoindre les côtes anglaises, a annoncé la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord.

«Tous sont sains et saufs. Sept migrants, six hommes et une femme, ont été remis à la Border Force britannique et onze autres, de la seconde embarcation, étaient en route vers Calais pour être remis à la PAF (police aux frontières, ndlr)», a indiqué une porte-parole de la préfecture maritime.

Transmanche: Onze migrants secourus au large de Calais, sept autres réussissent à passer en Angleterre

Deux dentre étaient en état dhypothermie quand les sauveteurs et les patrouilleurs de la gendarmerie maritime les ont retrouvés vers 7h20, à environ un kilomètre de la plage de la Sirène à Audinghen, a précisé la préfecture maritime dans un communiqué. Ils ont ensuite été pris en charge par les pompiers et remis à la police aux frontières (PAF).

Dix-huit migrants, sept dans une première embarcation et onze dans une seconde, ont été sauvés dans la nuit de mercredi à jeudi lors d’une tentative de rejoindre l’Angleterre.

Manche : 18 migrants secourus en mer, plus de 160 ont tenté la traversée depuis janvier

Cette nouvelle tentative intervient alors que 18 migrants avaient déjà été secourus dans des conditions similaires dans la nuit de mercredi à jeudi et huit vendredi matin.

La préfecture maritime salarme de la hausse des tentatives de traversée de la Manche depuis octobre, peut-être liée à lapproche du Brexit.