Calais: un migrant mort découvert dans une remorque – Le Figaro

Calais: un migrant mort découvert dans une remorque - Le Figaro

Calais: décès dun migrant découvert dans la remorque dun poids lourd au port

Un migrant dune vingtaine dannées est décédé ce matin après avoir été retrouvé en arrêt cardio-respiratoire dans la remorque dun poids lourd stationné au port de Calais, a appris lAFP auprès de la préfecture du Pas-de-Calais et du parquet de Boulogne-sur-Mer.

Les pompiers sont intervenus vers 08h30 au port de Calais à la suite de “la découverte dans le chargement dun poids lourd dune personne en arrêt cardio-respiratoire” qui “après des tentatives de réanimation a été déclarée décédée”, a indiqué la préfecture du Pas-de-Calais, confirmant une information de La Voix du Nord. La personne na à ce stade pas été identifiée.

Un migrant dune vingtaine dannées a été retrouvé, en arrêt cardio-respiratoire, dans la remorque dun camion au port de Calais. Les pompiers nont pu le réanimer. Lhomme est décédé. 

Selon le parquet de Boulogne-sur-Mer, la mort de cette personne serait dorigine accidentelle : “Elle aurait été écrasée entre deux palettes vraisemblablement pendant le déplacement du camion”. Une enquête a été ouverte pour “recherche des causes de la mort” par le parquet.

Selon le port de Calais, le chauffeur du camion a alerté le personnel du port dès quil est arrivé dans lenceinte portuaire vendredi matin “disant quil pensait que des migrants étaient dans son camion”. Ce poids lourd ne figurait pas parmi ceux ayant été placés en file dattente pour juguler le trafic lié au mouvement de grève du zèle des douaniers, selon la même source.

Il sagit du premier décès dans le Calaisis dun migrant tentant de rejoindre la Grande-Bretagne en 2019, selon la préfecture. Selon cette même source, 18 migrants sont morts en 2015, 14 en 2016 et 4 en 2017 et 2018.

LIRE AUSSI : Migrants à Calais: Il faut une brigade franco-britannique pour gagner en efficacité

les responsables sont ceux qui incitent , par leurs politiques d'aides et leurs discours , les jeunes africains à quitter leurs pays, pensant trouver l'eldorado en Europe

Un clandestin, donc, en français. Ou faisant l'objet d'une IQTF, c'est à dire clandestin très momentanément toléré.

Je croyais que FRONTEX était en "charge" de la protection des frontières "extérieures" ? qu'un seul "migrant" passe l'obstacle (si minime soit-il) des frontières "extérieures" est déjà un echec.

Il va bien y avoir une assos pour demander une enquête et voir si elle ne pourrait pas obtenir de la part du transporteur quelques indemnités, pour elle, pas pour la famille de la victime.

Aucune raison qu'il soit embêté, mais je pense que c'est la personne décédée qui est le plus à plaindre…

Oui mais là ça arrive dans des circonstances particulières… Dans ce cas là on ne parle plus d'aucune mort. D'autre part on ne parle plus d'aucune agression ou bien des guerres car il y en a tous les jours.

Un migrant dune vingtaine dannées est décédé vendredi matin après avoir été retrouvé en arrêt cardio-respiratoire dans la remorque dun poids lourd stationné au port de Calais, a-t-on appris auprès de la préfecture du Pas-de-Calais et du parquet de Boulogne-sur-Mer.

Les pompiers sont intervenus vers 08H30 au port de Calais "suite à la découverte dans le chargement dun poids lourd dune personne en arrêt cardio-respiratoire" qui "après des tentatives de réanimation a été déclarée décédée", a indiqué la préfecture du Pas-de-Calais, confirmant une information de La Voix du Nord. La personne na à ce stade pas été identifiée. 

Selon le parquet de Boulogne-sur-Mer, la mort de cette personne serait dorigine accidentelle: "elle aurait été écrasée entre deux palettes vraisemblablement pendant le déplacement du camion". Une enquête a été ouverte pour "recherche des causes de la mort" par le parquet. 

Selon le port de Calais, le chauffeur du camion a alerté le personnel du port dès quil est arrivé dans lenceinte portuaire vendredi matin "disant quil pensait que des migrants étaient dans son camion". Ce poids lourd ne figurait pas parmi ceux ayant été placés en file dattente pour juguler le trafic lié au mouvement de grève du zèle des douaniers, selon la même source.  

Il sagit du premier décès dans le Calaisis dun migrant tentant de rejoindre la Grande-Bretagne en 2019, selon la préfecture. Selon cette même source, 18 migrants sont morts en 2015, 14 en 2016 et 4 en 2017 et 2018.