En “grève du zèle”, les douaniers rejettent le geste de Bercy – Bourse Direct

En \

Nord: La grève du zèle des douaniers se poursuit, après léchec des négociations

Les douaniers, en grève depuis plus de 10 jours aux ports de Calais et Dunkerque, ont rejeté “massivement” lenveloppe proposée par le gouvernement, estimant quelle nest pas suffisante pour répondre à leurs revendications.

Retour à laccueil Newsletter Alerte Info Recherche Ok Actualité Locales Sport Entertainment Economie Planète High-Tech T'as vu ? Vidéos 20 Minutes Podcast Guide d'achat By the Web En Images Le direct Services Jeux PDF Menu complet Retour à laccueil Lille La grève du zèle des douaniers se poursuit, après l'échec des négociations

Dune manière générale, des opérations de contrôles renforcés ont eu lieu sur tout le territoire français, provoquant notamment des retards aux aéroports de Paris Roissy CDG et Lyon St Exupéry. Le port de Marseille est entré lui aussi en grève du zèle ce mercredi, il rejoint notamment les ports bretons de Roscoff et Saint-Malo. Les agents de Chambéry ont provoqué quant à eux des retards de 1h30 au niveau du tunnel du Mont-Blanc. Enfin, des brigades de douanes ont renforcé leurs contrôles routiers, par exemple à Marne-la-Vallée, à Amiens ou encore à Perpignan. La liste des endroits impactés est régulièrement actualisée sur le site de la CGT Douanes.

FRONTIERES Les douaniers ont rejeté le coup de pouce de 14 millions proposé par le ministre Gérald Darmanin pour sortir de la crise générée par le Brexit

Loffre était insuffisante. Ce mercredi, les douaniers, en colère depuis début mars, ont rejeté en masse la proposition de Bercy dune enveloppe de 14 millions deuros pour éteindre lincendie. Ce coup de pouce avait été proposé mardi par le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin et le directeur général des douanes, Rodolphe Gintz. Il devait permettre une revalorisation salariale de tous les agents de douanes du territoire, afin de répondre à leurs inquiétudes grandissantes à lapproche du Brexit.

Le mouvement avait commencé à Calais et Dunkerque. Les douaniers, en  grève du zèle  depuis début mars, ont rejeté le coup de pouce de 14 millions deuros proposé, mardi, par le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin pour sortir de la crise, ont affirmé, ce mercredi, plusieurs syndicats à lAFP.

Lintersyndicale réclamait une augmentation de lallocation complémentaire des douaniers, une hausse des effectifs et loctroi de moyens supplémentaires afin de faire face au Brexit.

Il faut lire et relire l excellent rapport de la cour des comptes sur les achats des douanes : Bilan : 140 millions d euros pour acheter 8 avions beechcraft qui ne volent pas car les douaniers ont intégré eux même le matériel de surveillance dans les aéronefs et se sont plantés 5 bateaux qui ne voguent pas car les douaniers les ont planté en mettant de la climatisation et des groupes électrogènes qui les déséquilibrent ! Des bateaux qui ne sortent pas en mer à cause du coût des primes à la mer !

 Les propositions (de Bercy) nétaient pas suffisantes par rapport aux demandes des agents , a déclaré à lAFP, Jean-Marc Jame, secrétaire national de la CFDT-Douanes, 1er syndicat de cette administration.

“Nous poursuivons le dialogue et nous nous donnons un peu plus de temps pour écouter les besoins des agents” avant de revenir “avec de nouvelles propositions”, a fait savoir le directeur général des douanes et droits indirects, Rodolphe Gintz, contacté par lAFP. Lintersyndicale sera reçue par la direction jeudi après-midi.

Les agents, consultés depuis mardi via différents canaux,  ont considéré les propositions comme très en deçà (des attentes), notamment sur le pouvoir dachat , a confirmé Morvan Burel, cosecrétaire général de Solidaires-Douanes.

“La décision leur appartenait. Ils nous ont dit que cétait clairement insuffisant par rapport au niveau des effectifs, et que leffort financier est clairement insuffisant par rapport à la reconnaissance de la pénibilité, notamment sur les heures de nuit”, a-t-elle indiqué à lAFP.

Seul le syndicat CGC a décidé de ne pas se joindre à ce rejet, estimant dans un communiqué que les réponses apportées par Bercy sont  satisfaisantes dans la mesure où il sagit daméliorations indemnitaires pérennes .

Le mouvement des douaniers provoquait toujours, ce mercredi en début daprès-midi, laugmentation du temps dattente des véhicules à destination de la Grande-Bretagne, avec une dizaine de kilomètres de file de poids lourds sur lA16 menant au tunnel sous la Manche, selon un communiqué préfectoral.

Les autorités ont mis en place trois zones de stockage et des déviations pour les camions, sur lA16 et lA26, pour tenter de réguler le trafic. La circulation sur la rocade portuaire était fluide, les camions étant retenus en amont, a constaté un correspondant de lAFP.