Le détenu fabriquait une bombe artisanale dans sa cellule – Le Républicain Lorrain

Le détenu fabriquait une bombe artisanale dans sa cellule - Le Républicain Lorrain

Pas-de-Calais : un détenu surpris en train de confectionner une bombe

Un prisonnier du centre de détention de Bapaume dans le Pas-de-Calais a tenté de monter de toutes pièces, dans sa cellule, un objet sapparentant à une bombe artisanale, ont assuré le vendredi 10 mai des surveillants.

Des surveillants ont découvert un objet ressemblant à une bombe artisanale dans la cellule d’un prisonnier du centre de détention de Bapaume dans le Pas-de-Calais, rapporte Le Parisien.

Une enquête a été ouverte par le parquet dArras après la découverte vendredi dun engin potentiellement explosif dans la cellule dun détenu, au centre de détention de Bapaume (Pas-de-Calais)

Ces derniers se sont rendus sur place le 11 mai à la mi-journée et ont annoncé qu’il s’agissait bien d’un dispositif de mise à feu. Plusieurs composants nécessaires pour la fabrication d’un engin explosif ont également été saisis.

Les gendarmes ont retrouvé dans la cellule du détenu des composants et un manuel dinstructions pour fabriquer une bombe artisanale. Les surveillants de la prison dArras, dans le Pas-de-Calais ont découvert vendredi quun détenu était en train de fabriquer une bombe dans sa cellule, a rapporté Le Parisien dimanche 12 mai. Cest dans la cellule dun homme incarcéré pour des faits de droit commun que les surveillants ont découvert vendredi lengin qui avait toutes les apparences dune bombe artisanale. Après avoir placé le détenu en quartier disciplinaire, ils ont prévenu les gendarmes. Vers midi samedi, les gendarmes des brigades de recherche dArras et de Lille se sont rendus à la prison, avec une équipe de démineurs. Dans la cellule, ils ont découvert des composants pour fabriquer un engin explosif et un manuel dinstructions. Selon les démineurs, le prisonnier avait réussi à finaliser un système de mise à feu. Lenquête devra déterminer comment le détenu a pu se procurer le matériel et le manuel, ainsi que la destination de la bombe.

La brigade de recherches d’Arras et la section de recherches de Lille ont également mené une perquisition et ont saisi un manuel d’instructions sur la confection de bombes artisanales.

Pas-de-Calais : une enquête ouverte après la découverte dun engin potentiellement explosif à la prison de …

Les motivations du détenu et la méthode employée pour faire entrer ce matériel au sein du centre de détention restent à déterminer.

Nous nous engageons à protéger vos informations personnelles et nous avons mis à jour notre Politique de Confidentialité afin de nous conformer au Règlement général sur la protection des données (GDPR), nouveau règlement de l\UE qui est entré en vigueur le 25 mai 2018.

Veuillez consulter notre Politique de Confidentialité. Elle contient les détails sur les types de données que nous recueillons, la façon dont nous les utilisons et vos droits en matière de protection des données.

Puisque vous avez déjà partagé vos données personnelles avec nous lors de la création de votre compte personnel, pour continuer à utiliser celui-ci, veuillez cocher la case ci-dessous:

Si vous ne souhaitez pas que nous continuions à traiter vos données, cliquez ici pour supprimer votre compte.

Si vous avez des questions ou des inquiétudes concernant notre Politique de Confidentialité, veuillez nous contacter à privacy@sputniknews.com.

IdentificationPolitique de confidentialité Je consens au traitement de mes données personnelles conformément à la Politique de Confidentialité à des fins de création dun compte personnel sur le site. Sinscrire* Tous les champs sont obligatoires Veuillez confirmer votre email en suivant les instructions qui vous ont été envoyées à ladresse OkRéinitialiser le mot de passeVeuillez saisir votre adresse de messagerieVeuillez saisir les caractères de limage ci-dessousRéinitialiserIdentificationPolitique de confidentialité Des instructions pour réinitialiser votre mot de passe ont été envoyées à ladresse OkSinscrireAvez-vous un compte sur fr.sputniknews.com?OuiNonSinscrire Bonjour, ! Email:Mot de passe:Se rappeler de moiConnexionJe nai pas de compte sur fr.sputniknews.comSinscrireMot de passe oublié?Politique de confidentialitéOkSinscrire Bonjour, ! Email:Pseudo:SuivantIdentificationJe possède un compte sur fr.sputniknews.com Je consens au traitement de mes données personnelles conformément à la Politique de Confidentialité à des fins de création dun compte personnel sur le site avec lutilisation du/des module(s) des réseaux sociaux. OkSupprimer votre profilEtes-vous sûr de vouloir supprimer votre profil fr.sputniknews.com?OuiNonVotre profil a été supprimé! Vous avez 30 jours pour le rétablir en cliquant sur le lien dans lemail qui a été envoyé à ladresse indiquée à linscription.Fermer Bonjour, ! Nous nous engageons à protéger vos informations personnelles et nous avons mis à jour notre Politique de Confidentialité afin de nous conformer au Règlement général sur la protection des données (GDPR), nouveau règlement de lUE qui est entré en vigueur le 25 mai 2018.

Veuillez consulter notre Politique de Confidentialité. Elle contient les détails sur les types de données que nous recueillons, la façon dont nous les utilisons et vos droits en matière de protection des données.

Puisque vous avez déjà partagé vos données personnelles avec nous lors de la création de votre compte personnel, pour continuer à utiliser celui-ci, veuillez cocher la case ci-dessous:

Si vous ne souhaitez pas que nous continuions à traiter vos données, cliquez ici pour supprimer votre compte.

Si vous avez des questions ou des inquiétudes concernant notre Politique de Confidentialité, veuillez nous contacter à privacy@sputniknews.com.

Lenregistrement et lidentification de lutilisateur sur les sites web Sputnik par le biais de lun de ses comptes sur les réseaux sociaux indique lacceptation de ces règles.

Lutilisateur est tenu de ne pas violer, par ses actions, la législation nationale et internationale.

Lutilisateur sengage à sadresser avec respect aux autres participants de la discussion, aux lecteurs et aux personnes mentionnées dans les articles.

Ladministration se réserve le droit de supprimer les commentaires publiés dans des langues différentes de celle du contenu principal de larticle.

Sur toutes les versions linguistiques du site sputniknews.com, les commentaires publiés par lutilisateur peuvent être édités.

Ladministration se réserve le droit de bloquer laccès de lutilisateur à la page ou de supprimer son compte sans avertissement préalable en cas de violation par lutilisateur des règles de rédaction des commentaires ou de détection dans les actions de lutilisateur de signes dune telle violation.

Lutilisateur peut lancer la procédure de recouvrement de son compte / de déblocage de laccès, en écrivant une lettre à ladresse électronique suivante: La lettre doit contenir: moderator.fr@sputniknews.com

Si les modérateurs jugent possible de restaurer le compte / den débloquer laccès, il en sera ainsi.

Dans le cas dune violation répétée des règles et dun blocage répété, laccès de lutilisateur ne peut pas être restauré. Le blocage, dans ce cas, est définitif.

Pour contacter léquipe de modérateurs, utilisez ladresse électronique suivante: moderator.fr@sputniknews.com

Un détenu du centre de détention de Bapaume (Pas-de-Calais) a été surpris par le personnel pénitencier en train de confectionner une bombe dans sa cellule. Les démineurs ont dû intervenir et ont précisé quil avait réussi à fabriquer un système de mise à feu.

Selon le Parisien, cest à 16h30 que la prison a prévenu les gendarmes. Lors dune inspection, les surveillants ont mis la main sur un montage technique ayant lapparence dune bombe artisanale.

Le détenu incarcéré pour des faits de droits communs a été placé en quartier disciplinaire et les lieux ont été figés. Sur place, la brigade de recherche dArras et la section de recherches de Lille ont découvert des composants pour fabriquer un engin explosif et un manuel dinstruction pour sa fabrication.

Pour lheure, les enquêteurs ignorent les intentions du détenu. Ce dernier sera très prochainement entendu.