Pas-de-Calais : une bombe de la Seconde Guerre mondiale détruite après le confinement de 25.000 personnes – LCI – LCI

Pas-de-Calais : une bombe de la Seconde Guerre mondiale détruite après le confinement de 25.000 personnes - LCI - LCI

Une bombe de 250 kg désamorcée dans le Pas-de-Calais

Votre e-mail est collecté par le Groupe SIPA Ouest-France pour recevoir nos actualités. En savoir plus.

Messenger LinkedIn Email Un poids total de 250 kg dont 145 kg dexplosifs. Ce dimanche 6 octobre à Boulogne-sur-Mer, les démineurs de la Marine nationale ont désamorcé avec succès une bombe américaine de la Seconde guerre mondiale. Pour cette opération pas piquée des vers, 25 000 personnes ont dû être confinées.

Sa dangerosité potentielle a nécessité de déployer les grands moyens : le préfet du Pas-de-Calais na pas hésité à prendre des mesures pour assurer la sécurité des habitants de trois communes (Boulogne-sur-Mer, Outreau et Le Portel) situées dans le périmètre immédiat de Capécure, où lengin était entreposé jusquà sa destruction ce dimanche par huit militaires du groupe des plongeurs-démineurs de la Manche, chargés de désamorcer la bombe avant de la faire exploser en mer.

Les autorités du Pas-de-Calais ont annoncé dimanche 6 octobre le succès à Boulogne-sur-Mer dune opération de déminage dune bombe américaine de 250 kg datant de la Seconde guerre mondiale, qui avait imposé le confinement de 25 000 personnes.

Les rues désertes, les forces de lordre et les représentants des autorités de lÉtat réunis dans une salle de commandement, des commerçants contraints de fermer boutique, cette journée dominicale navait rien à voir avec celle que la cité portuaire a pu connaître durant lété. La faute à une bombe de 250 kg de la Seconde Guerre mondiale larguée par un avion américain et repêchée au large de Dunkerque par un pêcheur boulonnais.

Les démineurs de la Marine nationale  ont réussi à enlever le dispositif de mise à feu, ce qui rend cette bombe nettement moins dangereuse et ce qui nous permet de lever la zone de confinement , a déclaré Fabien Sudry, le préfet du Pas-de-Calais, à lissue de lopération.

Dès 11 heures et jusquà 18 h 45, ce dimanche, près de 25 000 habitants demeurant dans certains quartiers de Boulogne-sur-Mer, Le Portel et Outreau ont quitté leur domicile pour la journée, ont été évacués dans des salles municipales ou sont restés confinés chez eux.

 Cétait la phase la plus délicate, mais notre intervention nest pas terminée , a précisé le lieutenant de vaisseau Geoffroy, de la Marine nationale.  Il nous reste à mettre à leau la bombe et à lemmener au large  sur un petit radeau, a-t-il ajouté. Les démineurs la feront ensuite exploser dans une zone dexclusion maritime, au cours de la journée de dimanche ou de lundi en fonction des conditions météorologiques.

#déminage #BoulognesurMer La bombe est donc considérée comme neutralisée. Le périmètre de confinement est levé à compter de 15 heures, ce dimanche 6 octobre 2019 .Toutefois, il est maintenu un périmètre dexclusion de 250 mètres autour du trajet de la munition . (2/2) pic.twitter.com/j6OdNRZY2U

Tout a commencé par la délimitation d'un périmètre d'évacuation de 250 mètres autour de la bombe. Plus loin, à un rayon de près d'1,5 kilomètres de l'arme, la population a dû être confinée. Selon le quotidien, l'opération de neutralisation a débuté aux alentours de 12 heures. L'engin a été placé dans un local du port de Boulogne-sur-Mer, sous haute surveillance. Selon France Bleu Nord, il s'agissait alors d'amener la bombe à près de deux kilomètres au large de la côte, pour la faire exploser ses 145 kilos d'explosifs. 

Près de 25 000 personnes, résidant dans les communes de Boulogne-sur-Mer, Le Portel et Outreau, et situées dans un rayon de 1,5 km autour du lieu de lopération de déminage, étaient concernées par une mesure de confinement. Environ 600 habitants, situés dans un rayon de 250 mètres, avaient été évacués, et ce périmètre de sécurité, lui, na pas été levé.

Le maire de Boulogne-sur-Mer, Frédéric Cuvillier, a tenu à saluer  le sens des responsabilités  et  le civisme de la population .  La façon dont les consignes de sécurité ont été scrupuleusement suivies et appliquées fait partie des éléments de réussite de cette opération , a-t-il affirmé. La bombe, qui contenait 145 kg dexplosifs, avait été remontée dans les filets dun pêcheur et ramené à quai fin septembre.

Alors sur place, c'est un peu la foire d'empoigne pour neutraliser l'objet : « Toutes les manifestations publiques du secteur n’auront pas lieu », expliquait alors Frédéric Cuvillier, le maire LR de Boulogne-sur-Mer. Un casse-tête pour les services de l'État. Les commerces baissent les rideaux, le temps pour les autorités de neutraliser l'engin. 

25 000 personnes habitant lagglomération de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) ont interdiction de sortir de chez elles ce dimanche le temps que les démineurs neutralisent une bombe américaine de 250 kg de la Seconde guerre mondiale. Une opération exceptionnelle.