– Nos images insolites des spectacles du Dragon de Calais – La Voix du Nord

- Nos images insolites des spectacles du Dragon de Calais - La Voix du Nord

Le Dragon de Calais reste à la plage, et passe du mode spectacle au mode transport

Pour son dernier jour de spectacle, le Dragon nous a fait le coup de la panne, avant de gagner le bassin ouest. Là, une chanson la convaincu de sinstaller sur le front de mer…

Après trois jours de spectacles dans les rues de la ville, le Dragon de Calais se repose désormais à la plage. Les équipes de la compagnie La Machine vont, pendant près dun mois, le transformer en moyen de transport permettant de faire voyager une cinquantaine de personnes sur son dos. Le Dragon rentrera dans son abri dès que celui-ci aura retrouvé son toit.

Dragon de Calais: un front de mer noir de monde pour le spectacle final (photos)

Lambiance a changé, ce lundi matin, à la plage de Calais. On est passé en mode lendemain de fête, avec seulement quelques dizaines de personnes au lieu de dizaines de milliers, des mécaniciens qui démontent les éléments du spectacle, des membres de la compagnie La Machine qui sont revenus prendre soin du Dragon de Calais, qui a finalement décidé de rester, adopté par la population. Le nouvel habitant de la ville reste visible. Il na pas bougé de lendroit où il sest endormi dimanche soir.

Dragon de Calais : notre sélection de vidéos racontant les trois jours de spectacles

Plusieurs milliers de personnes ont assisté au spectacle final du Dragon dimanche soir à la plage de Calais. PHOTO JOHAN BEN AZZOUZ – VDNPQR

Jeudi matin à la plage de Calais, près du Village gourmand et de la jetée, un Dragon des mers de 25 mètres de long est retrouvé, échoué et endormi… Les curieux se pressent après avoir entendu la nouvelle au petit jour.

Les voitures passent au ralenti près de lui, certaines sarrêtent et, en flux continu, entre vingt et trente personnes continuent de ladmirer. Cest par exemple le cas de ce couple de Bruay, arrivé jeudi, et qui a assisté à toutes les représentations.  Nous avons logé chez notre fille et je nai jamais vu quelque chose daussi beau. Même sous la pluie, les gens sont venus voir le spectacle, cétait incroyable , notent-ils. Un autre Calaisien dune vingtaine dannées est aussi revenu à la plage :  Je navais jamais vu autant de monde ici, jen ai pris plein les yeux, cétait très émouvant. Jai tout suivi pendant trois jours. Bon maintenant, je nai plus de chaussures ! 

Le dragon des mers dans les rues de Calais. Photo la Machine Publié le 03/11/2019 à 21:55 , mis à jour à 22:17 Spectacles, France – Monde lessentiel Le Dragon des mers a enchanté les rues de Calais tout ce week-end. Ce grand spectacle de trois jours a été imaginé par François Delarozière et son équipe à l'origine du spectacle du Minotaure il y a un an à Toulouse. Il y a un an, près de 900 000 personnes acclamaient Astérion le minotaure et Ariane l'araignée, dans les rues de Toulouse. Pendant quatre jours, le spectacle "Le gardien du temple" avait déambulé dans les rues, de nuit, comme de jours, faisant la joie des petits comme des grands. Aujourd'hui, Astérion et Ariane ont une nouvelle vie dans La halle de la Machine.

Autour du Dragon, les membres de la compagnie La Machine saffairent.  Le Dragon ne va plus bouger dici. Il sera transformé sur place pour devenir un mode de transport. Il faudra près de quatre semaines pour installer la plateforme sur son dos, ainsi que les garde-corps , explique Jean-Philippe Javello, directeur de la SPL en charge de lexploitation du Dragon. Lanimal sacré rejoindra son abri dès que la bâche, qui sétait envolée il y a deux semaines, sera installée. Quand ?  Je ne sais pas encore, je dois rencontrer lentreprise pour en discuter , répond-il.

Calais avait déjà fait appel à l'imagination débordante de François Delarozière en 2016. Le cheval-dragon Long-Ma avait alors arpenté les rues devant des centaines de milliers de spectateurs. Face au succès, la ville saisir rapidement le potentiel touristique d'une telle attraction afin de faire oublier l'image très négative de Calais, une ville associée aux migrants et à la Jungle. C'est ainsi que le Dragon de mers est né. À l’issue de ce week-end d'animations, le Dragon fera découvrir la ville à partir de la mi-décembre en embarquant sur son dos cinquante passagers. Une halle provisoire a aussi vu le jour. Le dragon devrait rapidement être rejoint par d'autres animaux, varans ou iguanes.

En mode transport, le Dragon pourra faire voyager une cinquantaine de personnes sur son dos. – VDNPQR

Un crachat au visage, des litres deau déversés en quelques secondes. Voilà comment le Dragon de Calais, à la manière dune bête qui se sentait agressée, a répondu à un militant du Rassemblement national affichant son opposition au projet culturel et touristique. La scène, filmée par un Calaisien (soutien affiché de Natacha Bouchart) qui la relayée sur son compte Twitter, se tient en présence dun public nombreux. On peut même entendre des  hourras  lorsque la bête arrose copieusement le militant.

De plus, les huit futurs pilotes du Dragon vont être formés par les membres de La Machine, qui resteront encore deux mois à Calais.  Pendant le spectacle, ils fonctionnaient à une quinzaine. En mode transport, il ny aura que trois personnes : une dans le chariot, une sur le dos, une troisième sur la tête. Tous les autres mouvements seront automatisés , souligne le directeur de la SPL.

Toute la journée de vendredi, le RN a dailleurs sillonné les rues de Calais, sur le parcours du spectacle, pour afficher son opposition aux dépenses liées au Dragon de Calais. Natacha Bouchart (maire LR) a contesté les chiffres avancés par le RN, qui à travers son candidat aux municipales, le Breton Marc de Fleurian , mène depuis quelques jours une campagne daffichage parodiant la maire de Calais et le Dragon.