VIDÉO – Cannes 2019 : en larmes, Alain Delon reçoit sa Palme dhonneur – RTL.fr

VIDÉO - Cannes 2019 : en larmes, Alain Delon reçoit sa Palme d\honneur - RTL.fr

Festival de Cannes : faut-il attribuer une Palme dor dhonneur à Alain Delon ?

Alain Delon va recevoir ce dimanche 19 mai une Palme dor dhonneur pour lensemble de sa carrière au Festival de Cannes. Un hommage qui suscite la polémique depuis plusieurs jours. Une organisation américaine, qui laccuse dêtre “raciste, homophobe et misogyne”, a même lancé une pétition contre lacteur français. Alors, fallait-il attribuer une Palme dor dhonneur à Alain Delon. Nous vous avons posé la question ce matin. Après 1 740 votes, le “Oui” lemporte avec 59 %.

le k2 : « Je vote non. Pas contre lacteur, mais contre ceux qui proposent de distribuer des médailles quand un acteur arrive à un certain âge… »

A Cannes, ce dimanche, Alain Delon a parlé de cinéma sans manquer loccasion qui lui était donnée de sexprimer sur les femmes, quil aime à sa façon :  Ce métier, ce sont les femmes qui mont aimées qui ont voulu que je le fasse, qui my ont poussé et qui mont aidé , dit-il en citant notamment deux de ses partenaires : Annie Girardot sur Rocco et ses frères, et Romy Schneider sur La Piscine, deux films quil ne peut plus revoir sans pleurer.

Jean Dupont : « Bien sûr on peut ne pas être daccord sur ses idées mais reconnaître lensemble de son oeuvre. Sinon la liberté dexpression et de penser ne vaut que si cela va dans le sens du plus grand nombre. Une censure de la société et plus particulièrement des médias comme on le ferait dans les systemes totalitaires. »

PHOTOS – Cannes 2019 : Laury Thilleman, Antonio Banderas, Anouchka Delon… glamour aux bras de leurs amoureu…

zizou005 : « Cest lacteur qui est récompensé mais il a encore le droit davoir ses idées comme nous pouvons avoir les nôtres : le vivre ensemble ce nest pas de faire des pétitions à chaque fois que certains ne sont pas dans le moule du “bien penser” les moutons de panurge sont parfois des commères de village. »

Et la Palme dor dhonneur est attribuée cette année à… Alain Delon. La décision du festival de Cannes de récompenser lacteur français na pas manqué de provoquer lindignation de quelques associations, comme Women and Hollywood qui lui reproche dêtre  raciste, homophobe et misogyne . Une pétition demandant à Cannes de  ne pas lhonorer  a même recueilli plus de 25.000 signatures…

CL38 : « Oui. Alain Delon fut un très grand acteur du cinéma français. Cest son métier dacteur qui est honoré avec cette Palme dor dhonneur et pas son état desprit. Ne pas lhonorer parce quil ne pense pas comme certains voudraient, ça porte un nom “censure”; mais comme tout à chacun il a le droit de penser ce quil veut. »

Retour à laccueil Newsletter Alerte Info Recherche Ok Actualité Locales Sport Entertainment Economie Planète T'as vu ? Fake Off By the Web High-Tech Podcast Vidéos En Images Guide d'achat Le direct Services Jeux PDF Menu complet Retour à laccueil Cinéma Alain Delon, un monstre sacré sacré palme d'or malgré la polémique

24 heures Croisette: la belle histoire

Tlaloc ! : « Effectivement, Delon à eu très tôt les idées dun vieux c… et les a largement exprimées. Cependant cest son talent et sa carrière quon veut récompenser ici, pas son état desprit. La question qui se pose alors cest : mérite-t-il cet honneur plus que dautres ? Fut-il plus talentueux quun Marielle par exemple ? »

Le délégué général se fâche contre ces filmeurs amateurs qui oublient les applaudissements réglementaires. Non, ne leur pique pas leurs portables, certaines ont encore mon numéro. Elles pourraient mappeler, plaisante lacteur avant de reconnaître avec insistance, comme pour répliquer à ses récentes contemptrices, quil ne doit sa carrière quaux femmes et à elles seules. Notre confrère du Monde Samuel Blumenfeld, qui présente cette rencontre, évite les sujets fâcheux. De peur de réveiller le fauve. Ainsi égrène-t-il, avec des extraits choisis, la filmographie de la dernière star du cinéma français. Linterroge sur son rapport à …

En larmes, le monstre sacré du 7e Art Alain Delon honoré à Cannes

jufani : « Oui, évidemment : 1. Cest lacteur qui est récompensé. Il nous a enchanté et fait rêver. 2. Il a le droit dexprimer ses idées , que beaucoup partagent. 3. Les états dâmes de quelques américains décadents, on sen moque. »

Alain Delon est-il un vieux monsieur triste ? Alain Delon est un acteur qui pleure. Le monstre sacré ne se cache plus derrière une apparente dureté, des mots emportés. Il montre sa fragilité, ses failles, ses douleurs, il laisse l’émotion le submerger à l’heure de faire remonter les beaux souvenirs de ses films, tant de chefs-d’œuvre parmi eux.

Alain Delon pleure, à Cannes, regardant une scène avec Annie Girardot dans “Rocco et ses frères”, son premier film avec Luchino Visconti. “Elle est magnifique. De la voir comme je l’ai vue là, ça me fait mal”.

Alain Delon pleure, encore, quand il raconte, d’une voix étranglée, l’incendie des studios Jenner de Jean-Pierre Melville, en 1967, alors qu’ils tournent Le Samouraï. “Toute sa vie brûlait. Il m’appelait toujours mon coco. Alors qu’on regardait sa vie brûler, ses films, ses archives, il me dit : “Mon coco, notre oiseau…” L’oiseau, que l’on voit dans le film, partait avec les flammes.

Il pleure, enfin, quand il raconte la mort de Jean-Pierre Melville, avec lequel il a tourné ces trois films mémorables, “Le Samouraï”, (1967), “Le Cercle rouge” (1970), “Un Flic” (1972). Trois chefs-d’œuvre. Melville est mort brutalement, en 1973, en riant, alors qu’il dînait avec Philippe Labro. Delon imite Melville, dans un drôle de rire guttural : “Il est mort dans un éclat de rire. J’en ai beaucoup souffert, mais il est mort en riant”.

Polémique sur Alain Delon honoré à Cannes : Jack Lang dénonce “une forme de maccarthysme culturel”

La première fois que Delon était venu à Cannes, c’était en 1956, à son retour d’Indochine. Il était dans les bras d’une femme : “Je suis venue avec une fille qui me plaisait, et qui m’aimait. J’ai regardé, j’ai monté les marches. Il paraît que j’étais pas mal foutu. Je ne connaissais personne, j’arrivais de Saïgon”.

Delon à Cannes : des larmes, les conseils dAllégret et loiseau de Melville

Quatre ans plus tard, il naîtrait, avec sa légende, au cinéma dans Plein Soleil (1960) de René Clément. À Cannes, l’image de sa beauté foudroyante s’affiche en grand, dans le palais des festivals.

Alain Delon est devenu un mythe du 7e art, par hasard et à cause des femmes. Il ne l’a jamais caché : l’acteur est un homme qui aime les femmes. Il n’a de cesse de leur rendre hommage : « Je n’étais rien, si je n’avais pas rencontré les femmes que j’ai rencontrées, je serais mort ».

Affaire Vincent Lambert. La mère de Vincent Lambert appelle à un rassemblement dimanche devant lhôpital de Reims, où se trouve son fils, tétraplégique en état végétatif depuis dix ans, afin de tenter dempêcher larrêt programmé des traitements annoncé par le médecin à la famille.  Ce dimanche 19 mai, je serai dès 15 heures devant lhôpital de Reims pour les supplier de continuer à hydrater et nourrir Vincent. En France, en 2019, personne ne devrait mourir de faim et de soif. Si vous le souhaitez, vous pouvez maccompagner , écrit Viviane Lambert sur le site Je soutiens Vincent.

Il l’a souvent dit. Il n’était rien, il est devenu acteur par accident. Mais aussi : “J’avais un certain don”. Un don inné. D’acteur, pas de comédien. “Comédien, c’est une vocation. Il y a des comédiens fabuleux, comme Belmondo. Un acteur, c’est une personnalité qu’on met au service du cinéma. Je n’ai jamais rien appris mais je me suis tout de suite senti dans mon élément, comme si ça avait été écrit. La caméra est une femme que je regarde dans les yeux et ça ne s’est jamais arrêté”.

Il a écouté Yves Allégret : Alain Delon n’a jamais été que lui-même devant une caméra. “Je n’ai jamais joué de ma vie, je vis mes rôles.”

Longtemps, il n’a pas voulu de Palme d’honneur. Mais avec le temps, l’âge, sa vie s’est peuplée de fantômes. Autour de lui, la mort a rôdé, de plus en plus souvent. “Je suis tout mais je ne suis rien. Je suis ce que l’on a fait de moi. Il y a longtemps, j’ai refusé ce prix car je voulais qu’on le donne à mes metteurs en scène. J’étais un premier violon, ils étaient mes chefs d’orchestre. Ils sont tous morts, ils sont partis, je la prends à leur mémoire”.