Champigny-sur-Marne : trois mineurs en garde à vue après des tirs de mortiers visant des policiers – France Bleu

Champigny-sur-Marne : trois mineurs en garde à vue après des tirs de mortiers visant des policiers - France Bleu

Val-de-Marne : des pompiers et policiers victimes dun guet-apens ?

À Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), dans la nuit du 21 au 22 octobre, une nouvelle agression a eu lieu contre des pompiers appelés pour éteindre des feux de poubelles, puis contre les policiers venus à leur rescousse, déplore la préfecture de police.

Les agressions contre les pompiers et policiers continuent de se multiplier. La dernière en date a eu lieu cette nuit à Champigny-sur-Marne (Île-de-France).

Selon Le Parisien, peu avant 3 heures du matin, le 22 octobre, les sapeurs-pompiers de Paris ont été appelés pour éteindre plusieurs feux de poubelles sur lavenue du 11-Novembre 1978. Mais sur place, la dizaine de soldats du feu mobilisée a été accueillie à coups de jets de projectiles.

La préfecture de police a indiqué que les policiers venus les assister ont été ciblés par des tirs de mortier et ont été contraints de recourir aux lanceurs de balles de défense sans pour autant faire de blessés.

Cette nuit, alors quils intervenaient sur un feu de poubelles à #Champigny, les pompiers ont été pris à partie par une 15aine dindividus. Requis en assistance, les policiers ont essuyé des tirs de mortiers.➡️3 mineurs interpellés et placés en GAV➡️3 engins incendiaires saisis pic.twitter.com/uj2i1UpdTm

Trois mineurs ont été interpellés et placés en garde à vue et trois engins incendiaires ont été saisis.

Les policiers ne sont pas non plus ménagés. Vendredi 18 octobre, les forces de lordre ont été attaquées à plusieurs reprises par une quinzaine dindividus à Mureaux (Yvelines): leur véhicule a été touché par des projectiles et des tirs de mortier.

Nous nous engageons à protéger vos informations personnelles et nous avons mis à jour notre Politique de Confidentialité afin de nous conformer au Règlement général sur la protection des données (GDPR), nouveau règlement de l\UE qui est entré en vigueur le 25 mai 2018.

Veuillez consulter notre Politique de Confidentialité. Elle contient les détails sur les types de données que nous recueillons, la façon dont nous les utilisons et vos droits en matière de protection des données.

Puisque vous avez déjà partagé vos données personnelles avec nous lors de la création de votre compte personnel, pour continuer à utiliser celui-ci, veuillez cocher la case ci-dessous:

Si vous ne souhaitez pas que nous continuions à traiter vos données, cliquez ici pour supprimer votre compte.

Si vous avez des questions ou des inquiétudes concernant notre Politique de Confidentialité, veuillez nous contacter à privacy@sputniknews.com.

IdentificationPolitique de confidentialité Je consens au traitement de mes données personnelles conformément à la Politique de Confidentialité à des fins de création dun compte personnel sur le site. Sinscrire* Tous les champs sont obligatoires Veuillez confirmer votre email en suivant les instructions qui vous ont été envoyées à ladresse OkRéinitialiser le mot de passeVeuillez saisir votre adresse de messagerieVeuillez saisir les caractères de limage ci-dessousRéinitialiserIdentificationPolitique de confidentialité Des instructions pour réinitialiser votre mot de passe ont été envoyées à ladresse OkSinscrireAvez-vous un compte sur fr.sputniknews.com?OuiNonSinscrire Bonjour, ! Email:Mot de passe:Se rappeler de moiConnexionJe nai pas de compte sur fr.sputniknews.comSinscrireMot de passe oublié?Politique de confidentialitéOkSinscrire Bonjour, ! Email:Pseudo:SuivantIdentificationJe possède un compte sur fr.sputniknews.com Je consens au traitement de mes données personnelles conformément à la Politique de Confidentialité à des fins de création dun compte personnel sur le site avec lutilisation du/des module(s) des réseaux sociaux. OkSupprimer votre profilEtes-vous sûr de vouloir supprimer votre profil fr.sputniknews.com?OuiNonVotre profil a été supprimé! Vous avez 30 jours pour le rétablir en cliquant sur le lien dans lemail qui a été envoyé à ladresse indiquée à linscription.Fermer Bonjour, ! Nous nous engageons à protéger vos informations personnelles et nous avons mis à jour notre Politique de Confidentialité afin de nous conformer au Règlement général sur la protection des données (GDPR), nouveau règlement de lUE qui est entré en vigueur le 25 mai 2018.

Veuillez consulter notre Politique de Confidentialité. Elle contient les détails sur les types de données que nous recueillons, la façon dont nous les utilisons et vos droits en matière de protection des données.

Puisque vous avez déjà partagé vos données personnelles avec nous lors de la création de votre compte personnel, pour continuer à utiliser celui-ci, veuillez cocher la case ci-dessous:

Si vous ne souhaitez pas que nous continuions à traiter vos données, cliquez ici pour supprimer votre compte.

Si vous avez des questions ou des inquiétudes concernant notre Politique de Confidentialité, veuillez nous contacter à privacy@sputniknews.com.

Lenregistrement et lidentification de lutilisateur sur les sites web Sputnik par le biais de lun de ses comptes sur les réseaux sociaux indique lacceptation de ces règles.

Lutilisateur est tenu de ne pas violer, par ses actions, la législation nationale et internationale.

Lutilisateur sengage à sadresser avec respect aux autres participants de la discussion, aux lecteurs et aux personnes mentionnées dans les articles.

Ladministration se réserve le droit de supprimer les commentaires publiés dans des langues différentes de celle du contenu principal de larticle.

Sur toutes les versions linguistiques du site sputniknews.com, les commentaires publiés par lutilisateur peuvent être édités.

Ladministration se réserve le droit de bloquer laccès de lutilisateur à la page ou de supprimer son compte sans avertissement préalable en cas de violation par lutilisateur des règles de rédaction des commentaires ou de détection dans les actions de lutilisateur de signes dune telle violation.

Lutilisateur peut lancer la procédure de recouvrement de son compte / de déblocage de laccès, en écrivant une lettre à ladresse électronique suivante: La lettre doit contenir: moderator.fr@sputniknews.com

Si les modérateurs jugent possible de restaurer le compte / den débloquer laccès, il en sera ainsi.

Dans le cas dune violation répétée des règles et dun blocage répété, laccès de lutilisateur ne peut pas être restauré. Le blocage, dans ce cas, est définitif.

Pour contacter léquipe de modérateurs, utilisez ladresse électronique suivante: moderator.fr@sputniknews.com

Comme tous les soirs, Elsa* a laissé la fenêtre de son appartement ouverte, avant de se coucher, pour que le chat soit libre pendant la nuit . Celle de ce lundi à ce mardi sera interrompue vers 3 heures du matin. Je me suis réveillé avec de la fumée dans la pièce et une odeur de pneu cramé, décrit lhabitante du quartier des Mordacs à Champigny-sur-Marne. Jai eu peur que ce soit ma voiture qui brûlait en bas de limmeuble.

Pas de véhicule pris dans les flammes, mais plusieurs poubelles incendiées sur la chaussée, avenue du 11-Novembre-1918. Avertis par des riverains, les pompiers ont reçu un accueil bien particulier à lapproche des bacs en feu : une quinzaine de personnes les ont ciblés à coups de mortiers. Obligeant lappel en soutien de policiers.

Mounia*, une autre résidente de la cité, a observé depuis sa fenêtre laffrontement qui a alors éclaté entre la bande dassaillants et les forces de lordre, avenue du 8-Mai-1945 : Jétendais mon linge quand jai entendu des gros boums et vu des comme des feux dartifice à travers la fenêtre. Jai regardé, cétait juste en bas de chez moi. Des jeunes lançaient des mortiers sur la voiture de police, qui devait reculer.

Sur les vidéos captées par dautres témoins, deux camps se font face au cœur du quartier, rythmé par plusieurs dizaines de détonations et coloré par les étincelles des mortiers. Ripostant avec des bombes lacrymogènes, puis des tirs de lanceurs de balles de défense (LBD 40), les policiers ont dû battre en retraite, avant larrivée de renforts.

Dans la nuit de lundi à mardi, quartier des Mordacs à Champigny (Val-de-Marne), policiers et pompiers – appelés pour des feux de poubelles – ont reçu un accueil tout particulier. pic.twitter.com/zXbnYzfG8c

Il y avait des voitures de police partout dans la rue, poursuit Mounia. Ils sont descendus et ont fait le tour du quartier à pied en se dispersant. Je les ai vus repartir avec une personne menottée. Moins dune heure après le début, tout était fini. Terminé.

Trois mineurs ont été interpellés et placés en garde à vue. Les policiers ont aussi mis la main sur trois engins incendiaires , des cocktails Molotov.

On veut des sanctions dissuasives maintenant, souffle Julien Schenardi, du syndicat de police Alliance 94. Nos collègues ont été pris dans un vrai guet-apens. Heureusement, il ny a pas eu de blessé, ça arrivera un jour. Mais on nest même plus étonné. Pompier, policiers : tout ce qui représente lEtat peut être ciblé aujourdhui. Le 5 octobre déjà, à Boissy-Saint-Léger, des policiers en patrouille avaient essuyé des tiers de mortiers et jet de pavé, avant de prendre (difficilement) la fuite.

Mardi, en fin de matinée, le bitume de lavenue du 11-Novembre-1918 était parsemé de grosses traces sombres, vestiges des poubelles calcinées.

Dans le quartier, tous les passants croisés confirment les bruits de la nuit précédente. Mais peu acceptent de sépancher sur les faits ou sur lambiance aux Mordacs.

Adossée aux murs de la brasserie de la cité, une petite bande livre sa version des événements : Trois petits gars du coin ont été attrapés, on est au courant. Après, ça ne blesse pas, les mortiers. Ce nest pas comme leur LBD à eux.

Plus tard dans la journée, le maire (PCF) de Champigny, Christian Fautré, a condamné fermement ces attaques : Ces comportements violents portent malheureusement atteinte à limage dun quartier tout entier dont les habitants sont les premiers à se désoler.

Des habitants pour certains plus vraiment surpris de voir ce type daffrontement se tenir au pied de leur habitation. Je ne suis pas bête, hein, je me doutais de ce quil se passait quand les détonations mont réveillé, répond un résident. Ce nest pas la première fois. Les stores étaient fermés. Alors je suis resté couché.

VOIR LES COMMENTAIRESÎle-de-France & OiseSaint-Denis : ils manifestent pour alerter sur le sort des familles syriennesVal-dOise : le coach conjugal condamné pour le viol de cinq femmesLes deux dealers de Mouy faisaient des dépannages sur la place CantrelVols dans le métro : 113 années de prison cumulées contre un clan roumainGuide Shopping Le Parisien

Dans la nuit de lundi à mardi, quartier des Mordacs à Champigny (Val-de-Marne), policiers et pompiers – appelés pour des feux de poubelles – ont reçu un accueil tout particulier. pic.twitter.com/zXbnYzfG8c

Envie dun nouveau smartphone ? Cdiscount propose actuellement 50% de remise sur le Huawei Mate 20 128 Go, soit le smartphone à 349 euros au lieu de 699 euros.

Back Market propose toute lannée des codes promo, pour permettre de se faire plaisir en faisant des économies. Actuellement et jusquau 24 octobre, un code promo offre 33% de remise sur liPhone 8 reconditionné.