Clermont-Ferrand : très chère taxe foncière

Clermont-Ferrand : très chère taxe foncière

L'inquiétante explosion des taxes foncières ces dernières années

“le montant de la taxe est de 800 euros pour un 70 m2 avenue Mozart. La somme à verser est rigoureusement identique pour un 53 m2 dans le 1er arrondissement de Marseille”. La taxe fonciere est baséee sur la valeur locative du bien.

augmentations répétées qui s’expliquent en partie par une différence de gestion des budgets. La municipalité n’étant pas la seule bénéficiaire de la taxe foncière, le département, l’agglomération et les établissements publics profitent également des recettes levées grâce à cet impôt. Conséquence, indique l’UNPI : de plus en plus de potentiels propriétaires choisissent leur futur lieu de vie en fonction du montant de la taxe foncière dans un endroit donné. L’autre paramètre reste la densité. « On assiste à un cercle vicieux », explique Jean Perrin dans Le Parisien. « Les villes et les départements les moins peuplés sont contraints de compenser leur manque à gagner par des augmentations de la taxe foncière. Ce qui accroît encore davantage les distorsions entre les territoires ».Des signes d’améliorationL’UNPI entrevoit tout de même une éclaircie. Elle note que les collectivités ont fait preuve de modération en 2017 avec une hausse moyenne des taxes foncières de 0,97% après 3,78% en 2016.

Taxe foncière: la facture explose

Autre bonne nouvelle pour les propriétaires, le législateur semble désormais décidé à se baser sur l’inflation réelle (et non plus sur des prévisions souvent supérieures à la réalité) pour déterminer le taux de revalorisation des valeurs locatives cadastrales d’un logement, qui servent de base de calcul aux impôts locaux.

L’UNPI espère en tout cas que les changements à venir et les bons résultats relatifs de 2017 « signifient la fin du dérapage de la taxe foncière ».”Comptabilité mentale”: le Nobel d’économie décrypte ce qui nous pousse à acheter

Par France 3 Paris IDF Publié le 12/10/2017 à 12:29 Mis à jour le 12/10/2017 à 12:38

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

Les taxes foncières ont augmenté quatre fois plus vite que l'inflation depuis 2011

taxe foncière a tout bonnement été multipliée par 29- ou Julos, dans les Hautes-Pyrénées (+1.110%). L'observatoire tempère toutefois ces hausses "dans la mesure où ces communes appliquaient en 2011 des taux particulièrement faibles". Dans d'autres localités, la taxe foncière enregistre en revanche un fort recul, à commencer par Villers-le-Château, dans la Marne (- 70,60%), à Tranqueville-Graux, dans les Vosges (- 63,53 %), ou à Thibie, dans la Marne (- 62,90%). "Là encore, ces baisses spectaculaires s'expliquent sans doute par un report sur la taxe d'enlèvement des ordures ménagères qui y est instituée récemment", analyse le rapport.Retour à l’accueil Lire le journal du jeudi 12 octobre

Se connecter et publier Je m’inscris

Vous pouvez visualiser la carte en mode plein écran en cliquant ici.

L'inquiétante explosion des taxes foncières ces dernières années

L'inquiétante explosion des taxes foncières ces dernières années

Votre adresse nous sert à envoyer les newsletters qui vous intéressent. Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, mise à jour par la loi du 6 août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données vous concernant en écrivant à l’adresse abonnements@challenges.fr

Hausse de taxe foncière : tous les chiffres dans les Bouches-du-Rhône et le Var

AccueilEconomieTaxe foncière: la facture explose Propriétaire Taxe foncière: la facture explose 6 Medias 12 Octobre 2017 à 17h45 Entre 2011 et 2016, l’augmentation de cette taxe payée par les propriétaires a atteint 14 % Partager mon Opinion Si l’augmentation a quelque peu ralentir par rapport à la période 2009-2014, elle reste toutefois très élevée. © Sipa L’Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI) a établi son observatoire annuel des taxes foncières sur les propriétés bâties. En 2017, les municipalités ont été deux fois moins nombreuses à augmenter leur taxe foncière, après l’étude des 50 plus grandes villes de France. Néanmoins, sur les six dernières années, l’augmentation du montant de la taxe, elle, explose.

La taxe foncière s'est envolée depuis 2011… mais ralentit en 2017

Plus d’informations, département par département dans nos prochaines éditions papier.

La taxe foncière a bondi… et elle va continuer à grimper

Avrec un maire islamo-gaucho-bobo-escrologiste de EELVA titre de comparaison, l’inflation cumulée a tout juste dépassé les 3% sur la même période. Quant aux loyers, ils n’ont progressé que de 3,76%. De quoi inquiéter les propriétaires sur l’évolution de la rentabilité locative.

La taxe foncière a grimpé de 14% entre 2011 et 2016 en moyenne en France et entre 14% et 15% à Toulon et Marseille, selon les chiffres de l’Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI) dévoilés ce jeudi par Aujourd’hui en France.

Taxe foncière: la facture explose

Taxe foncière: la facture explose

0 réactions Selon ses calculs, la taxe foncière a augmenté de 14,01% en moyenne sur le territoire français entre 2011 et 2016. Le Parisien. L’organisme note une légère amélioration par rapport à la période 2009 – 2014 qui avait enregistré une progression de 16 %, indique son président, Jean-Perrin. Mais cette nouvelle poussée reste inquiétante pour les propriétaires car l’ensemble des autres indices, tels l’inflation et les taux d’intérêt ont tendance à baisser, précise le patron de l’UNPI.

Taxe foncière : la facture grimpe encore

Taxe foncière : la facture grimpe encore
Nous attirons votre attention sur les points suivants :”De toute évidence, la hausse de la taxe foncière pèse de plus en plus sur le budget des propriétaires occupants et, concernant les propriétaires bailleurs, sur la rentabilité”, dénonce l’Unpi qui dit cependant avoir bon espoir d’assister à une modération en 2017.

De son côté, Jean Perrin, président de l'UNPI, espère que les bons résultats relatifs de 2017 signifient la fin du dérapage de la taxe foncière. "Sans quoi, les propriétaires occupants seront obligés de vendre et les propriétaires bailleurs se reporteront sur d'autres investissements que la pierre, au détriment de l'offre locative", a-t-il conclut.

Vos commentaires () Charte de modération RéagirPour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Retrouvez toutes les émissions France Bleu

Toulon figure parmi les villes qui ont le plus augmenté leur taxe foncière

Des départements augmente la taxe foncière, pas les villes Côté villes, c’est le même constat: elles sont deux fois moins nombreuses à avoir augmenté leur taxe foncière (16 contre 34). On retrouve sur le podium des plus fortes hausses Limoges (+6,9%), Nanterre (+5,5%) et Metz (+4,45%). Un an plus tôt, on trouvait, en tête du même classement, Nantes (+14,45%), Argenteuil (+11,86%) et Saint-Denis (+10,88%). En comparant ces deux trios, on constate tout de même que les augmentations sont nettement moins élevées qu’entre 2015 et 2016. «En moyenne nationale, les propriétaires versent aux collectivités l’équivalent de plus de deux mois de loyer, souligne Jean Perrin. Ainsi, à Grenoble, ils doivent payer l’équivalent de quatre mois de loyer contre un peu moins d’un mois à Paris! Comment les propriétaires peuvent continuer à vivre à Grenoble ou quel investisseur aurait envie d’acheter dans cette ville».On paie pour la ville et le département, avec l’Impôt foncier. Mais quid des communautés de communes, d’agglos, des régions ? Ils prennent l’argent où ?? Un mille feuille ça a de l’appétit.

La taxe foncière a explosé depuis 2011

L’étude indique enfin que sur les 50 plus grandes villes de France, 32 vont garder une taxe foncière identique à celle de 2016. Pour chercher votre ville, c’est par ici.Publié le 12/10/17 à 14h03 — Mis à jour le 12/10/17 à 14h16

J’accepte de recevoir la newsletter quotidienne du Figaro.frIl existe toutefois un motif d’espoir, ou au moins de soulagement, pour les propriétaires se sentant asphyxiés par leurs impôts locaux : “les premiers chiffres disponibles pour 2017 illustrent un effort de la part des départements et des grandes villes (la taxe foncière y augmente de 0,97% en un an, contre 3,78% entre 2015 et 2016)”, annonce l’UNPI. De plus, suite à une initiative de la députée socialiste Valérie Rabault, les valeurs locatives sont désormais revalorisées en fonction des indices des prix à la consommation, et non plus sur une inflation supposée. Ainsi, “le coefficient de majoration pour 2017 (1,0004) est historiquement bas”, précise l’UNPI. Suffisant pour espérer une tassement de la hausse de la taxe foncière ? Attention : la mise en place progressive de l’exonération de taxe d’habitation pour 80% des ménages pourrait pousser les collectivités à compenser…

La taxe foncière a explosé entre 2011 et 2016

Inscrivez-vous gratuitement à laNewsletter BFM Business

Pour l'UNPI, « l'avenir de la propriété est en danger »

Lire aussi : Plus que quelques jours pour payer la taxe foncière 2017 Les propriétaires peuvent augmenter les loyers de 0,90 % Liens externes : Dossier de presse de l’UNPI du 12/10/2017 observatoire des taxes foncières de 2011 à 2016 Mots-clés : COMMUNE , DEPARTEMENT , INFLATION , PRIX , TAXE FONCIERE

une étude révélant qu’en 2017, 16 villes et départements français avaient augmenté leur taxe foncière. Si c’est encore trop pour certains, ce chiffre est en forte baisse par rapport à l’année 2016 où 34 villes avaient mis en place une augmentation de cet impôt.

Le club de foot de Dammarie-les-Lys lauréat du trophée Peace and Sport…
Votre email ne sera pas affiché publiquement Tous les champs sont obligatoiresla dernière étude de l’Unpi (Union nationale des propriétaires). Dans nos départements (Ain, Hautes-Alpes, Ardèche, Drôme, Isère, Savoie, Haute-Savoie et Vaucluse), on retrouve des situations très différentes selon les communes.

32 % en cinq ans à Lille, +14 % en moyenne — Taxe Foncière

Ce graphique montre pourquoi l’appel de Macron à baisser les loyers risque de marcher

Ainsi, c’est à Lille et à Argenteuil, en banlieue parisienne, que la taxe foncière a le plus augmenté (respectivement +32% et +23%). Nantes, Créteil et Saint-Denis ont vu leur taxe foncière grimper de plus de 20%. À l’inverse, d’autres villes ont eu la main beaucoup plus légère, Saint-Étienne en tête (+6,5% en 5 ans). Moins de 7% de hausse a également été constatée à Nice, Grenoble, Montpellier ou Caen, tandis qu’Aix-en-Provence, Asnières, Paris et Brest enregistrent de 7 à 9% d’augmentation.

paiement de la taxe foncière 2017, une étude de l'Union nationale de la propriété immobilière (Unpi) révèle que la taxe foncière a augmenté de 14 %, en moyenne, entre 2011 et 2016. Si les villes et les départements se montrent un peu moins gourmands, il ressort qu'en 5 ans, la taxe foncière a augmenté 4,5 fois plus vite que l'inflation (estimée par l'INSEE à 3,03 % sur la période) et 3,5 fois plus vite que les loyers (3,76 % selon l'observatoire Clameur). "Si cette dérive continue, les propriétaires occupants seront asphyxiés et les bailleurs ne tireront plus aucune rentabilité de leurs locations", explique l'UNPI.Pénurie de médecins scolaires en Seine-Saint-DenisGlobalement, la taxe foncière est restée stable dans 32 grandes villes, c’est deux fois plus qu’en 2016. En moyenne cet impôt à augmenté de 0,97% contre près de 4% l’année passée. Pourtant, l’UNPI juge “la propriété en péril” et exhorte le gouvernement de procéder au “blocage des taux”. En effet, l’organisation estime que la taxe foncière ne devrait “augmenter qu’en fonction de l’inflation”. Leur vœu sera exaucé puisque la loi de finances 2017 va dans ce sens.

Le Parisien. En effet, à Lille, les propriétaires ont vu leur taxe foncière augmenter de 32,24 % ! Ce n’est pas vraiment mieux du côté de la ville d’Argenteuil dans le Val-d’Oise où la taxe est en hausse de 23,30 %. Signaler une faute d’orthographe, une erreur dans l’article, un bug