Brigitte Macron va donner des cours dans une école financée par LVMH – Valeurs Actuelles

Brigitte Macron va donner des cours dans une école financée par LVMH - Valeurs Actuelles

Brigitte Macron va ouvrir une école à Valence

Lépouse du chef de lÉtat avait abandonné son travail de professeur de français en 2015, pour mieux laccompagner. Mais lenseignement lui manquait.

Elle devrait donc y revenir dès septembre, avec un projet financé par LVMH : Brigitte Macron est à la tête dun comité pédagogique composé dune quinzaine de personnalités (le chef Thierry Marx, le rappeur Ben-J du groupe Neg’ Marrons…), révèle Le Point.

Brigitte Macron redevient professeure de français

Ensemble, ils vont tenter de former des personnes de 25 à 30 ans, qui ne disposent ni dune formation, ni dun emploi et ne bénéficie pas de programme daccompagnement ou de réinsertion. En France, quelque 300 000 “décrocheurs” seraient ainsi concernés.

Un institut va ouvrir à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), et accueillera une cinquantaine de personnes pour une formation de 9 mois -payés-, composée de cours de français, mathématiques, mais aussi de choses plus concrètes, comme la rédaction dun CV et laccompagnement autour dun projet professionnel.

Tout était finement calé. Lundi 15 avril, le président de la République aurait annoncé ses décisions consécutives au grand débat. Mercredi 17 avril, il répondrait aux questions des journalistes et, entre ces deux jours impairs à haute intensité médiatique, il y aurait eu un mardi pair de révolution de palais, celui de la discrète métamorphose de la première dame, subrepticement lancée, car habilement cachée. Tout, donc, était calé jusquà ce que lundi à 18 h 50 la charpente de la cathédrale Notre-Dame sembrase et que la stratégie de communication à trois étages se transforme en fumerolle…

Des personnalités seront amenées à intervenir ponctuellement, comme Brigitte Macron (une fois par mois environ).

Ces écoles seront destinées aux adultes âgés de 25 à 30 ans qui sont sans diplôme et qui nont pas suivi de formation qualifiante ni obtenu demploi. Selon lhebdomadaire, les élèves seront  rémunérés et étudieront notamment langlais, les mathématiques ou lhistoire, participant dans le même temps à des ateliers destinés à les aider à formuler un projet professionnel, à se présenter lors dun entretien .

Brigitte Macron va créer une école à Valence, révèlent, ce mercredi 24 avril, nos confrères du journal Le Point. Il s’agit d’un établissement qui accueillera des adultes de 25 à 30 ans sans diplôme. La Première dame devrait même y enseigner régulièrement le français. Une deuxième école doit ouvrir à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) à la rentrée 2019. Celle de Valence est annoncée pour 2020.

Brigitte Macron de retour au tableau ? Selon le journal Le Point, la Première dame va bientôt ouvrir deux écoles à Valence (Drôme) et à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis. Ces deux établissements prendront le nom de  Live , comprenez  Linstitut des vocations pour lemploi .

Contacté mercredi soir, le maire de Valence, Nicolas Daragon (LR), a indiqué ignorer l’existence de ce projet dans sa commune. 

Ce nest pas tout. Avec cette équipe, elle a décidé douvrir un institut de formation pour décrocheurs en banlieue parisienne, à Clichy-sous-Bois. Des locaux sont en cours daménagement, qui ouvriront leurs portes à la rentrée. Le projet est financé par le groupe LVMH (propriétaire du Parisien – Aujourdhui en France), dont elle a sollicité le président Bernard Arnault. Des professeurs attitrés enseigneront le français, les maths ou langlais, mais aussi comment rédiger un CV, pour une formation de neuf mois durant laquelle des sportifs, artistes et personnalités interviendront ponctuellement. Dont Brigitte Macron, une fois par mois ou plus, pour des cours de français et de lettres. Ce sera régulier, mais elle ne va (…)

Ces écoles, qui s’appelleront Live – pour l’institut des vocations pour l’emploi –  seront financées par la société LVMH (Louis Vuitton) de Bernard Arnault, qui connaît déjà bien la Drôme et l’Ardèche pour y avoir plusieurs ateliers de maroquinerie de luxe.

Cela fait des mois que la première dame travaille en secret à cette idée qui lui tient à cœur. Selon son entourage, elle a pris la tête dun comité pédagogique composé dune quinzaine de personnalités, dont le chef étoilé Thierry Marx, le rappeur Ben-J du groupe NègMarrons ou le maire PS de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) Olivier Klein, tous investis dans la lutte contre le décrochage scolaire. Ensemble, ils ont défini un contenu pédagogique destiné à de jeunes adultes de 25 ans et plus, sans formation ni emploi, qui passent entre les mailles des dispositifs daide. Ils sont aujourdhui quelque 300 000 invisibles en France.