Colmar : mort de la femme “tombée” du troisième étage de son immeuble, son mari est mis en examen – France 3 Régions

Colmar : mort de la femme \

La mère de famille défenestrée par son mari à Colmar est décédée

La victime est une mère de trois enfants âgés de 4 à 6 ans. Elle avait été hospitalisée dans un état grave après une chute depuis le logement familial dans la nuit de samedi à dimanche. Dabord placé en garde à vue, son mari, âgé de 35 ans, avait été mis en examen lundi pour “tentative dhomicide volontaire par conjoint” et placé en détention provisoire. 

LIRE AUSSI >> Projet de loi contre les féminicides : les associations demandent une réelle application 

“Il a reconnu quil sétait disputé avec son épouse peu avant les faits, mais a réfuté toute implication dans la chute de celle-ci”, avait indiqué lundi la procureure de la République de Colmar. 

Son mari, âgé de 35 ans, a été mis en examen pour “tentative dhomicide volontaire sur conjoint”. Aux enquêteurs, il a reconnu avoir eu une dispute avec son épouse mais pas être responsable de sa chute, rapporte le site France 3 régions. Il était alcoolisé durant son interpellation. Des témoins, entendus par les enquêteurs, ont raconté “une dispute avant les faits” et “de nombreuses investigations, notamment scientifiques, sont en cours” a expliqué la procureure de la République. Le suspect présumé a été placé sous contrôle judiciaire et demeure libre.

Haut-Rhin. Chute dune femme du 3ème étage : Son conjoint mis en examen pour tentative dhomicide volontaire

Cinq “die-in”, ces manifestations où des personnes sallongent au sol pour simuler la mort, avaient été organisés à Paris samedi après-midi, à lappel du collectif féministe #NousToutes pour dénoncer les féminicides. Les cinq mobilisations similaires se sont tenues sur les places de la République, Nation, Bastille, Saint-Michel et Châtelet. 

Colmar : La mère de famille qui a chuté du 3e étage est décédée, son mari est mis en examen pour homicide volontaire

Place de la République sétaient rassemblées près de 300 personnes, a constaté une journaliste de lAFP. Parmi elles, 121 femmes portaient chacune une feuille avec le nom dune des victimes tuées cette année. Le collectif féministe, qui réclame un milliard deuros pour cette cause, appelle à “une grande marche” contre les violences faites aux femmes samedi 23 novembre. 

Retrouvez cet article sur 20minutesÀ lire aussi :Doubs : Une Doubienne battue et étranglée jusquà la mort par son mari en TunisieFéminicides: Les députés saccordent sur le bracelet antirapprochementFinistère : Accusé davoir étranglé sa femme, un homme en garde à vueVal-de-Marne: Mort dune femme après une chute de 12 étages, son compagnon en garde à vueStop féminicides: Une centaine de Femen manifestent au cimetière du Montparnasse

Colmar : décès dune femme défenestrée, son mari en détention

Un énième féminicide ? La femme de 31 ans défenestrée du troisième étage de son immeuble à Colmar il y a une semaine, et dont le mari a été mis en examen, a succombé à ses blessures, a-t-on appris samedi auprès du parquet.

Dabord placé en garde à vue, son mari, âgé de 35 ans, avait été mis en examen lundi pour “tentative dhomicide volontaire par conjoint” et placé en détention provisoire. “Il a reconnu quil sétait disputé avec son épouse peu avant les faits, mais a réfuté toute implication dans la chute de celle-ci”, avait indiqué lundi la procureure de la République de Colmar. En 2018, le ministère de lIntérieur avait recensé 121 féminicides.

Une femme meurt après avoir été défenestrée en Alsace, son mari placé en détention

Elle est décédée hier [vendredi], a indiqué la procureure de la République de Colmar, Catherine Sorita-Minard. La victime, mère de trois enfants âgés de 4 à 6 ans, avait été hospitalisée dans un état grave après une chute de dix mètres depuis le logement familial dans la nuit de samedi à dimanche.

Dabord placé en garde à vue, son mari, âgé de 35 ans, avait été mis en examen lundi pour tentative dhomicide volontaire par conjoint et placé en détention provisoire. Il a reconnu quil sétait disputé avec son épouse peu avant les faits, mais a réfuté toute implication dans la chute de celle-ci, avait indiqué lundi la procureure de la République de Colmar.

VOIR LES COMMENTAIRESFaits diversBali : un Français risque la peine de mort pour trafic de drogueFéminicides : les familles de victimes créent une associationAttentats du 13 Novembre : lenquête est terminéeEspagne : quatre spéléologues portugais piégés dans une grotte inondéeGuide Shopping Le Parisien

Depuis janvier, pas moins de 121 féminicides ont été recensés dans lHexagone, soit autant que le nombre total de femmes tuées par leur conjoint ou ex-conjoint en 2018.

Une enquête avait été ouverte pour tentative dhomicide volontaire sur conjoint . Mais les faits devraient être requalifiés prochainement : une mère de famille de 31 ans est finalement décédée après être tombée de son balcon le 12 octobre dernier à Colmar (Haut-Rhin), révèle France 3.