Barrages – La composition du Racing 92 pour défier La Rochelle à Colombes ! – Le Rugbynistère

Barrages - La composition du Racing 92 pour défier La Rochelle à Colombes ! - Le Rugbynistère

Top 14 – Marc Andreu (La Rochelle) : “Les histoires sont bien faites, la preuve encore”

Le XV de départ du Racing 92 : 15. Zebo ; 14. Thomas, 13. Vakatawa, 12. Chavancy, 11. Dupichot ; 10. Russell, 9. Machenaud (cap) ; 7. Chouzenoux, 8. Sanconnie, 6. Lauret ; 5. Palu, 4. Bird, 3. Tameifuna, 2. Chat, 1. Gogichashvili

Les remplaçants : Avei, Ben Arous, Nakarawa, Claassen, Iribaren, Volavola, Klemenczak, Gomes Sa…

Le XV de départ du Stade Rochelais : 15. Murimurivalu ; 14. Retière, 13. Sinzelle, 12. Doumayrou, 11. Rattez ; 10. West, 9. Kerr-Barlow ; 7. Gourdon, 8. Alldritt, 6. Liebenberg ; 5. Jolmes, 4. Samy (cap) ; 3. Atonio, 2. Orioli, 1. Priso

Les autres matches du week-end, entre le LOU et le MHR (samedi, 17h), pour accéder aux demi-finales du Top 14, et entre Brive et Grenoble (dimanche, 15h15), pour jouer dans lélite la saison prochaine, seront aussi évoqués par notre consultant, Raphaël Poulain. Rendez-vous à 17h sur la page Facebook dEurosport pour discuter avec lui de ces trois rencontres.

Jaccepte de recevoir par mail les nouveautés et les offres concernant les produits & services des sociétés du même groupe quEurosport.

Jaccepte de recevoir par mail les nouveautés et les offres concernant les produits & services des sociétés du même groupe quEurosport.

La Rochelle : Victor Vito encore absent pour le barrage face au Racing 92 ?

Marc Andreu : Cest vrai que jai manqué le match retour là-bas. Je suis content de les retrouver, mais jaurai plus le sourire si on gagne.

En finissant 5e, à un point devant Montpellier, le Stade Rochelais sest octroyé le droit daffronter le Racing 92 en barrage. Le match, qui aura lieu ce vendredi soir à 21h, tiendra toutes ses promesses puisque le Racing 92 a décidé de rejouer à Colombes et non à la Paris La Défense Arena. Nul doute que les Rochelais auront à coeur daller le plus loin possible après leur défaite en finale de Challenge Cup face à Clermont.

M. A. : On se dit toujours que les histoires sont bien faites, la preuve encore. Je pars du Racing et on joue un quart là-bas ! Cest peut-être un petit clin dœil quil faut mémoriser, et à nous de faire le job.

Le Rugbynistere est un site de Rugby leader en France, créé par deux passionnés dOvalie en 2008, et aujourdhui lu par plus dun million de lecteurs passionnés chaque mois. Si malgré tous nos efforts au quotidien pour que ce site soit le meilleur, vous constatez des coquilles, ou des manquements à nos devoirs, contactez nous, on nest pas bien méchant !

Cest peut-être le dernier match duo Travers-Labit puisque Laurent Labit rejoindra le staff du XV de France à lissue de la saison. Vous y pensez à cela ?

M. A. : Je lai eu cette semaine. Comme quoi voilà, les histoires sont bien faites. Il commence au Racing à Colombes, peut-être quil terminera au Racing à Colombes aussi, Lolo [sourire].

Parmi les titulaires, on ne note que deux changements par rapport à l’équipe qui s’est largement imposée face à l’UBB, samedi dernier (81–12) : Jean-Charles Orioli, lui aussi de retour de blessure, remplace un Pierre Bourgarit en difficulté aux lancers samedi. Jérémy Sinzelle, auteur d’une entrée remarquée et d’un doublé, fera la paire au centre avec son complice Geoffrey Doumayrou. Levani Botia, peu en vue ces dernières semaines, sera pour sa part en tribunes.

On vous sait très proches, ça vous ferait quoi personnellement de mettre fin à ce duo dès ce week-end ?

C’est une petite surprise, tant l’état de l’épaule de Victor Vito laissait des questions en suspens depuis cinq semaines. Mais le capitaine du Stade Rochelais, qui n’a plus joué depuis le 20 avril et une demi-finale de Challenge Cup contre Sale, sera remplaçant à l’occasion du tout premier barrage de Top 14 de l’histoire du club, vendredi soir, à Colombes, sur la pelouse du Racing 92. Certainement en manque de rythme, le troisième ligne devra compenser par sa science du jeu.

Laurent Labit (Racing 92) : Très excités à lidée de retourner à Colombes

M. A. : Quils ne travaillent plus ensemble, cest leur problème. Mais pour moi, ça restera toujours, comme on dit dans le jargon, mes pères. Quils soient ensemble ou séparés. Je les ai toujours quand même au téléphone. Ce nest pas parce quils ne travaillent plus ensemble que je ne les aurais plus une fois par semaine. Ça fait toujours mal au cœur car dans lenvironnement rugby, on les a toujours vus ensemble. Une page se tourne, mais le livre nest pas déchiré. Tout ce quils ont écrit, ça restera à vie.

Le Racing sort de sa boîte – Top 14 – Rugby

M. A. : Jai tenté. Mais bon, Toto ne ma pas trop répondu. Lolo, un petit peu plus. Jai dautres personnes mais cest quand même assez calfeutré. Ils ne veulent pas trop libérer quelques informations.

Top 14 – La Rochelle, cest aussi une jeune garde très déterminée

Considérez-vous que jouer à Colombes plutôt quà lArena est un avantage pour le Stade Rochelais ?

M. A. : Un avantage ? (il réfléchit)…Il y aura peut-être moins de supporters, du coup, parce que le stade est un peu plus petit. Il y a le week-end de quatre jours, donc beaucoup de parisiens seront en Normandie. Il y a Mylène (Farmer, ndlr) qui chante donc apparemment, cest plein. Il y a le “Seven” (étape des World Sevens Series à Paris, ndlr), il y a beaucoup de choses. Peut-être que les Rochelais parisiens vont faire le nécessaire pour sapproprier Colombes.

Il y en a beaucoup. Cest dabord des souvenirs denfance. Les terrains annexes, les petits vestiaires… Jaimais me rendre dans ce lieu pour profiter avec mes copains le mercredis après-midi. Il y a ensuite mes premiers matches en équipe première. Mon premier match, cétait contre Aurillac en Pro D2 en 2008. Des belles victoires, mais aussi quelques défaites difficiles à encaisser. Cest presque 20 ans de bonheur, de plaisir. Ça a été ma deuxième maison pendant longtemps, jai plaisir à venir y rejouer.

La Rochelle avait dailleurs ramené une victoire (15-38) de son dernier déplacement à Colombes, en mars 2017.

Pour affronter le Racing vendredi soir à Colombes (21), Jono Gibbes, le manager de La Rochelle, a choisi de titulariser Grégory Alldritt en numéro 8 contre le Racing, épaulé par Wiaan Liebenberg et Kevin Gourdon. Lex-All Black Victor Vito, absent depuis la demi-finale de Challenge Cup contre Sale, sera remplaçant, tout comme le centre Pierre Aguillon. Jérémy Sinzelle débutera aux côtés de Geoffrey Doumayrou. A noter que le Fidjien Levani Botia nest pas sur le feuille de match.  

M. A. : Je men souviens, jétais en tribune. Cétait peut-être pour ça aussi. Non, je rigole. La Rochelle marchait vraiment sur leau. Il ny avait rien à dire. Ils avaient fait un match parfait. Ils doivent lavoir dans un petit coin de leur tête, encore.

M. A. : Plutôt beach rugby, volley-ball à la fin. Non mais on sait quon nest pas mis gagnant, de toute façon. On na rien à perdre. Ce sont les deuxièmes phases finales du Stade Rochelais en Top 14. On a envie dapprendre des meilleurs. Le Racing, ça fait dix saisons quils font les phases finales. Je ne vois pas où est la pression comme a pu dire mon ancien Président (Jacky Lorenzetti, ndlr) qui remet la pression sur les autres. Cest un bon orateur mais la pression, je pense quelle est plus sur eux. On y va pour jouer notre coup à fond.

« Je pense que l’on a eu une saison difficile avec des hauts et des bas, avec pas mal de blessures, avance-t-il lors d’une interview accordée à France Bleu La Rochelle. Celle de Pat Lambie, le non retour de Dan Carter, bref, on a eu notre lot d’avanies, un peu comme La Rochelle finalement. Pour moi, le Stade Rochelais vient à Colombes en favori. Ils ont réalisé une belle finale de Coupe d’Europe face à Clermont-Ferrand, et puis ils ont laminé Bordeaux samedi dernier. On se méfie énormément de cette équipe. La Rochelle est favorite. A nous de leur donner la réplique. »

Vous avez soulevé deux Brennus avec Castres et le Racing. Difficile de vous imaginer vous contenter dun barrage, Marc.

M. A. : Pour moi le Top 14 commence seulement maintenant. Jai eu la chance den faire beaucoup. Le meilleur, ça a commencé lundi et cest le must. Tout revient à zéro. Les statistiques montrent que, souvent, certains barragistes arrivent en finale. Il faut se dire que là : “Que tu joues à lextérieur ou chez toi, à partir de maintenant tu as trois matches pour être champion. Point.” Être qualifié ? Cest bien pour le club, mais si ça sarrête là, cest juste bien quoi. Est-ce quon a envie davoir une mention, ou pas ? A nous de le décider et à nous de bien bosser. Trois matches, ça fait très peu. Trois fois 80 minutes où tu dois donner ton corps pour le club, essayer de tenvoyer le plus possible, de ne pas penser au match daprès. Il ne faut surtout pas avoir de regret.

Vous pourriez rentrer dans le cercle très fermé des joueurs vainqueurs de trois Top 14 sous trois maillots différents. Cest un surcroît de motivation ?

M. A. : Ça ne mobsède pas mais, en attendant, ça me ferait bien plaisir. Être champion, cest quelque chose dassez jouissif. Quand tu as goûté au Brennus, tu as toujours envie de lavoir. Encore, encore, encore et encore et encore ! Donc si cest avec le Stade Rochelais, jen serai le plus heureux.

Jaccepte de recevoir par mail les nouveautés et les offres concernant les produits & services des sociétés du même groupe quEurosport.