Attaques au marteau à Dijon et Chalon-sur-Saône : que disent les …

« chef », Logan Alexandre Nisin, soit immédiatement libéré et « l’abandon des poursuites à leur encontre », « sans quoi nous frapperons » le match de Ligue 1 qui doit opposer Dijon et Troyes le 18 novembre. A Dijon, les enquêteurs cherchent dorénavant à déterminer l’authenticité et le sérieux de cette menace.

“Bien public” a reçu un mail provenant d’un groupe d’extrême droite, le Commando de défense du peuple et de la patrie française. Ce groupe qui veut “contrer l’islamisation” menace de perpétrer des violences lors de ce match.

Bourgogne : qui se cache derrière le "commando au marteau" d'ultradroite ?

Bien Public, et a également menacé de mort des membres de l’association SOS Racisme, qui avait annoncé sa volonté de saisir le procureur de la République.Publié Mercredi 08 Novembre 2017 à 09:45 Dans : Info, Ligue 1, Dijon, ESTAC.

A lire aussi>> Match rejoué, homologation du stade…: ce qui attend Amiens devant la LFP ce jeudi

Dijon : un «commando» d'extrême droite menace de frapper un match de L1

Actus Les auditeurs de France Bleu découvrent le nouvel album d'Eddy Mitchell

Huit personnes, dont trois mineurs, avaient été mises en examen en octobre à Paris dans l’enquête sur une organisation fondée par le militant d’ultradroite Logan Alexandre Nisin, qui projetait des «actions violentes», mais «aux contours imprécis», contre des politiques ou des mosquées. Nisin, ancien militant de l’Action française Provence, avait été interpellé en juillet.

Dijon : un groupuscule d'extrême droite menace un match de football

Des attaques racistes. Trois autres attaques ont eu lieu le 26 septembre, près de l’université de Dijon : l’agresseur, au visage dissimulé, s’en prend cette fois-ci à une femme voilée, un livreur d’origine africaine et une troisième personne. L’agresseur parvient de nouveau à fuir. Dans sa revendication, le commando justifie cet acte par sa volonté de vouloir lutter contre “l’islamisation de notre pays”. “Malheureusement, l’inexpérience de notre agent a fait que (…) il n’a pas pu faire mieux que les blesser légèrement”, est-il dit dans l’enregistrement audio.

Qui se cache derrière le "Commando de défense du peuple et de la patrie française'' qui menace l'Est de la France?

Comme c’est mignon, ils croient nous faire peur ces bisounours (…). Ils ne semblent pas avoir compris que ce dépôt de plainte serait synonyme de reconnaissance pour nous?”, fait savoir le message.

Prochain match – L1 – 18/11 20h00 Dijon – Troyes

« Commando de défense du peuple et de la patrie française », un groupe d’extrême-droite ayant revendiqué plusieurs attaques au marteau en Bourgogne.des éléments précis, dont certains sont conformes à la réalité ». Le parquet antiterroriste, informé de la situation, n’a pas encore été saisi.

2017