Ligue 1 : Dijon crée lexploit en renversant le Paris Saint-Germain – Franceinfo

Stéphane Jobard (entraîneur du Dijon FCO) : “Je suis content pour mes joueurs car ils sont récompensés de leurs efforts. Dans le contenu, c’était intéressant, car on a posé des problèmes au PSG. C’était ambitieux de démarrer en 4-4-2, les joueurs m’ont conforté dans mes choix. J’ai bien aimé tous les versants que l’on a montrés, car on a su faire le dos rond. Il faut aussi un peu de réussite, car les poteaux touchés par le PSG ne sont pas anodins. On a écrit l’une des plus belles pages de l’histoire du club. Ça doit nous conforter que l’on a notre place en Ligue 1.”

Thomas Tuchel (entraîneur du Paris Saint-Germain) : “On a été très passif pendant la première période. On a manqué de précision et de rythme. On n’a pas joué ensemble. La deuxième mi-temps a été meilleure, avec 17 frappes. On n’a peut-être pas mérité d’avoir de la chance. La victoire dijonnaise est heureuse, mais c’est normal quand on veut gagner contre nous. Dijon a tout donné, a joué à 100%. Pas nous. “

Si le DFCO a dominé le PSG (2-1), il a perdu trois joueurs sur blessures. Senou Coulibaly et Fouad Chafik sont sortis en première période, Mama Baldé en seconde.

“Senou Coulibaly a de nouveau un problème d’ischios, c’est un peu récurrent, il a un problème que l’on va devoir résoudre. Mama Baldé a des tensions musculaires et s’est bloqué le dos et j’espère que ce sera anodin. Fouad Chafik a pris un bon tampon de rugbyman, avec un protocole comotion, avec une perte de mémoire. On va être vigilant”, explique lentraîneur du DFCO, Stéphane Jobard.

Wesley Lautoa (défenseur du DFCO) : “Une victoire contre Paris fait toujours parler mais, dans notre situation, on prend trois points, on quitte la dernière place, cela fait forcément du bien. C’est encourageant pour la suite. (Sur l’ouverture du score parisienne). On était frustré parce qu’il ne sont pas venus beaucoup de fois dans notre camp. Après, on connaît Mbappé, sur sa seule occasion, il marque. Après, on a continué à jouer, à ressortir de derrière. Je pense qu’on l’a plutôt bien fait et c’était une juste récompense que de marquer avant la mi-temps.”

Blessés : Aguerd (cheville), Marié (pied), Loiodice (ischio-jambier), Alphonse (fessier).