Cest quoi ces détonations entendues à Grenoble vendredi après-midi ? – France 3 Régions

C\est quoi ces détonations entendues à Grenoble vendredi après-midi ? - France 3 Régions

#GF38 le GF38 ne tremble pas face à un Caen sans idées – LSD

Les matchs se suivent, les résultats se ressemblent. Malheureusement pour le SM Caen, il fait face à une enfilade de défaites, qui sanctionnent de piètres prestations. Clairement, on ne voit pas comment léquipe, sous sa forme actuelle, pourrait inverser la tendance. Critiqué pour son système de jeu, le fameux 3-5-2 (ou 5-3-2), Rui Almeida ne semble pas enclin à revoir sa copie. Le Portugais sentête et son équipe, son club, seffondrent au classement. 

Inconsistant, sans idée malgré les nombreux changements effectués par son entraîneur, le SM Caen ne sest créé que des miettes doccasions à Grenoble, logiquement vainqueur. Lunique but du match, inscrit par Djitté (18) nest quune énième copie des errements normands en défense.

Les Grenoblois ont d’abord subi la bonne entame caennaise. Mais ils ont laissé passer ce petit orage avant de prendre le jeu à leur compte. Djitté aurait pu se retrouver seul face à Riou, mais il poussait un peu trop son ballon (16e). L’attaquant du GF38 avait gardé le meilleur pour la suite. Il enchaînait en effet contrôle et frappe en pivot pour ouvrir le score (1-0, 18e). Sur le coup, il était un peu aidé par une faute de main de Riou. La période était grenobloise et Riou se rattrapait bien en sortant un sacré arrêt sur une frappe de Michel au point de penalty après un service de Tinhan (24e). Dans les arrêts de jeu, c’était au tour de Maubleu de se montrer solide sur un tir de Gonçalves (45e+3).

Sur le long dégagement qui précèdent louverture du score, Weber refuse de jouer le ballon, regardant Yago, pourtant bien loin, en espérant une inopportune intervention de sa part. Derrière, le buteur grenoblois récupère le cuir sur la gauche de la surface, élimine facilement Rivierez, puis tente sa chance. Comme un symbole, Weber, fautif pour la deuxième fois, dévie ce tir qui trompe Riou. 

Philippe Hinschberger (entraîneur de Grenoble) : « On est content d’avoir pu offrir cette victoire à nos supporters. Le petit regret, c’est qu’on aurait pu se mettre à l’abri plus tôt. On a souffert la fin des deux mi-temps. Mais si Caen avait égalisé, j’aurais eu les boules. Après, on ne peut pas dominer nos matches de la tête et des épaules. Il faut savoir gérer ses temps forts et ses temps faibles. On l’a fait. On vient de prendre sept points en trois matches. C’est bien, c’est une série. On se donne de l’air au classement. »

FOOTBALL. Ligue 2 : le GF38 soffre un premier succès à domicile face à Caen

Toujours et encore cette passivité dans ce trident dune charnière centrale qui semble voué à lautodestruction. La suite, tout le monde la connait. La tête dans le seau, Caen ne parvient pas à réagir, si ce nest par ses nouveaux entrants, dans le derniers quart dheure. 

Mais là encore, limprécision est de mise. Elle est symbolisée en une action. Sur un de ses rares bons centres, MBengue va trouver Jeannot, prêt à reprendre victorieusement du gauche. Cest sans compter sur Ngom, qui, battu, tente tout de même de dévier le ballon, à mauvais escient. Dans la foulée, Oniangué, seul, envoie sa reprise au dessus du but vide. Caen ça ne veut pas… 

GRENOBLE : Maubleu (cap) – Gibaud, Monfray, Vandenabeele, Mombris – Pickel, Coulibaly (Elogo, 72e) – Tinhan (Semedo, 79e), Michel (Benet, 58e), Ondaan – Djitté.

95 – Cest fini au stade des Alpes, Caen sincline pour la quatrième fois de suite (0-1). La prestation malherbiste, encore bien terne, est sanctionnée par la première victoire à domicile des Grenoblois cette saison. Après 9 journées, le club normand pointe à la 17ème place, à égalité de points (6) avec le barragiste Chateauroux. 

CAEN : Riou – Gonçalves (cap), Yago, Weber, Rivierez, Mbengue – Oniangué, Sankoh, Deminguet (Repas, 68e) – Zady-Sery (Ngom, 57e), Jeannot (Tchokounte, 75e).

94 – Corner pour Caen. Repas lenroule au point de pénalty, Oniangué reprend de la tête. Maubleu est parti à la pêche mais Monfray dégage.

Quatrième défaite de rang pour Caen. Ce vendredi soir, les Normands se sont inclinés à Grenoble (0-1, 9e journée de Ligue 2) et se retrouvent 17es. Une descente aux enfers qui pose forcément la question du maintien, ou non, du coach Rui Almeida. Lintéressé a répondu, en maniant la langue de bois.

Football. Rui Almeida (SM Caen) : “Je sais ce que je veux mais je nai pas de potion magique”

86 – Grenoble privé dun pénalty ? Rivierez est battu dans la surface par Semedo. Il le balance du bras mais M. Dechepy ne siffle pas en faveur des locaux. 

  Si on continue à travailler, à rester solidaire, si on continue à jouer comme cela, à se créer 4-5 situations, cela va entrer, cest sûr. En danger ? Tous les entraîneurs du monde sont en danger. Dans tous les clubs entraînés, le plus important est le club, pas lentraîneur. 

74 – Visiblement blessé, Jeannot demande le changement. Tchokounté le remplace pour le dernier quart dheure. 

73 – La grosse occasion pour Caen ! Mbengue centre depuis la gauche. Le ballon va arriver sur Jeannot qui arme sa reprise du gauche, mais juste devant lui, Ngom dévie le ballon du bout du pied, lui enlevant loccasion. Derrière, Oniangué est seul au deuxième poteau mais il envoie sa reprise du plat du pied au dessus de la barre de Maubleu. 

Ce vendredi soir, Grenoble reçoit Caen dans le cadre de la 9e journée de Ligue 2. Retrouvez le groupe convoqué par l’entraîneur isérois, Philippe Hinschberger.

71 – Deuxième changement grenoblois, Coulibaly, touché aux adducteurs, laisse sa place à Elogo. 

Florian Raspentino : Je ne minquiète pas pour Caen

70 – Premier tir caennais de la seconde mi-temps, Jeannot envoie sa frappe largement au dessus des buts de Maubleu. 

61 – Carton jaune pour Gonçalves, qui fauche Ondaan, préalablement poussé par Sankoh. Avertissement logique pour le capitaine caennais, le troisième depuis le début de la saison. Il sera donc suspendu face à Valenciennes, après la trêve internationale. 

Ça ne me touche pas. Nous sommes préparés pour ça. Le foot est un jeu de passion, et la passion parfois explose. Il y a des choses plus importantes que le foot. C’est la première fois que ça m’arrivait. Pour moi, ce n’est pas grave, mais les jeunes joueurs sont-ils capables de supporter ça ?

60 – Premier changement de part et dautre, Zady Séry cède sa place à Ngom. A Grenoble, Benet remplace Tinhan. 

Le retour de Caleb Zady Sery donne « un petit peu plus de solutions sur le plan offensif ». « Malheureusement, tous les joueurs sont arrivés avec des petit bobos. Ils commencent à avoir la condition minimum pour jouer avec nous. Mais vu nos limites, nous avons besoin de tout le monde. »

50 – Sur le centre rasant de Tinhan, tous les Caennais ratent le ballon, ce qui surprend Djitté qui manque aussi sa reprise. 

47 – Djitté tout proche du doublé. Lattaquant grenoblois se présente à 20m, efface Riviérez tel un vulgaire plot puis frappe du gauche. Dévié par Yago, le ballon prend Riou à contre-pied et termine sa course à quelques centimètres du poteau. Corner. 

L’entraîneur caennais, comme de coutume, appelle à « travailler, faire preuve d’humilité et rester solidaires ». Dans une courte vidéo publiée par le compte Twitter du club, et sur laquelle il est honnêtement difficile de saisir les propos du Portugais, Rui Almeida a également précisé que le résultat ne lui semblait pas logique.

46 – Cest reparti à Grenoble, il reste 45 minutes aux Caennais pour marquer au moins un but, et éviter une quatrième défaite de rang. 

Le Stade Malherbe Caen est 17ème à égalité de points avec Châteauroux, premier résidant de la zone rouge. Extrêmement faible dans le jeu qu’il propose, il ne peut plus se cacher derrière le temps nécessaire à la reconstruction. L’heure est au déjà aux grandes décisions.

45+3 – Cest la pause, le SM Caen est mené 1-0 par Grenoble, qui a su profiter de lapathie de la défense normande et de Weber pour ouvrir la marque en milieu de période. Caen est une nouvelle fois menée. 

Alors qu’aucun joueur du SM Caen ne s’est arrêté répondre aux questions des journalistes après la nouvelle déroute caennaise contre Grenoble (1-0), Rui Almeida ne s’est pas dérobé (c’est, de toute façon, interdit) et a livré son analyse de ce quatrième revers de suite. 

45 +2 – Le premier tir cadré du SMC est signé Gonçalves, dans un angle fermé, il envoie une frappe puissante depuis le coin droit de la surface. Maubleu repousse sur sa gauche. 

Mais la question sur toutes les lèvres concerne l’avenir de celui qui réalise le pire début de saison de l’histoire du Stade Malherbe en Ligue 2, d’après les recherches de nos confrères de France Bleu. Il a été interrogé à ce sujet par BeIN Sports.

40 – Caen obtient un corner après un déboulé dOniangué. Deminguet le joue à la rémoise avec Zady Séry qui le remet mal le ballon. La défense grenobloise dégage en touche. 

39 – Caen subit. Grenoble se procure deux corners de suite. Les Malherbistes ont toutes les peines du monde à se dégager. Finalement, Riou sen empare après que le ballon a ricoché sur le pied de Mombris. 

35 – Carton jaune pour Zady Sery, averti pour une simulation dans la surface de réparation grenobloise. Logique, le nouveau malherbiste a allègrement plongé.

30 – Zady Séry obtient un coup-franc sur le côté gauche qui permet à Deminguet de délivrer un centre dans le paquet. Oniangué simpose mais sa tête passe largement au-dessus du but de Maubleu. 

22 – Riou à la parade ! Caen défend mal une nouvelle fois et le centre de Djitté venu de la gauche trouve le plat du pied de Michel qui envoie un tir puissant qui prend le chemin des filets sous la transversale. Riou claque en corner.

18 – Grenoble ouvre le score sur son premier tir !Weber coupable. Le défenseur tergiverse sur un long dégagement, puis dans la foulée dévie le tir de Djitté juste devant Riou, trompé.Encore une fois, le @SMCaen se rend le match compliqué tout seul (0-1). #GF38SMC#FBsport

15 – Grosse frayeur pour Riou ! Le gardien malherbistes rate son dégagement en 6m. Derrière, Weber et Rivierez tergiverse, ce qui profite à Djitte qui se présente seul face à Riou mais pousse trop son ballon. Le gardien malherbiste se rattrape. 

5 – Caen démarre bien la rencontre, sinstalle dans le camp grenoblois, sans toutefois parvenir à être dangereux. 

COMPO Caen – Beaucoup de changements effectués par Rui Almeida dans son 11 de départ par rapport au match contre Lens le weekend dernier. Armougom, Pi, Toufiqui et Joseph ne sont plus sur la pelouse. Oniangué, Zady Séry, MBengue et Deminguet sont titularisés. 

📋 La composition du @SMCaen pour affronter le @GF38_Officiel ce soir 🔴🔵🔛 @Ada_Mbengue et Prince Oniangué titulaires ✅#SMCaen#TeamSMC#GF38SMCpic.twitter.com/0aKQahTea6

Grenoble a déjà disputé 5 matchs à l’extérieur depuis le début de la saison. Ce vendredi, retour au stade des Alpes, pour la 9e journée de Ligue 2. Plus de 4 semaines après le nul face à Lens (2-2, 6e journée). Les Isérois entendent faire plaisir à leurs fans. D’autant que face à eux se présente un Caen malade (9e journée). Philippe Hinschberger espère voir ses joueurs confirmer leurs belles dispositions du moment.

Il y a une bonne série, avec 3 matchs sans défaite. Certes, on n’avance pas trop avec les nuls, mais il y a eu celui contre Lens à domicile, une victoire à Niort… Sur ces 3 matchs, il y a nature à avoir pas mal de satisfactions. Notre objectif est d’enchaîner contre Caen, qui reste sur une série de défaites et qui va venir pour se rassurer. De notre côté, nous avons envie et besoin d’enchaîner. Je ne sais pas trop à quoi m’attendre de ce match. Gagner à domicile est dans nos cordes. Nous avons joué l’ACA à la maison, Lens et Troyes. Des équipes en confiance. Ce sera moins le cas avec Caen, qui est blessé et qui sera dans la réponse.