Grand prix 2017 de l’humour politique: François Hollande récompensé

hou la!les intellectuels je serais curieux de savoir combien ils touchent pour dire des conneries,car certaines ou même certaines font le buzz,et ça vole bas!

Le prix de l'humour politique pour Hollande, et vous, quelle est votre phrase préférée?

Connu pour son humour et très souvent nommé par le Press Club pour ses "hollanderies", notamment durant son passage à l’Élysée (2012-2017), François Hollande est récompensé pour plusieurs phrases prononcées depuis 2016: "Toutes les décisions que je prends, je les prends seul avec moi-même, dans un dialogue singulier", "Heureusement que le Canard enchaîné est un hebdomadaire et pas un quotidien, sinon imaginez où on en serait avec Fillon !", "Aujourd’hui, je suis à deux doigts d’être aimé" ou encore "Je salue Christiane Taubira… Sa voix peut porter, même quand elle ne dit rien". Voici une sélection parmi les autres phrases en sélection. Ce prix, créé en 1988 et décerné par un jury de journalistes et d’humoristes présidé par Nelson Monfort, doit être décerné mardi soir à l’ex-chef de l’État, à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine). Le Prix spécial du jury est par ailleurs décerné au ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, pour sa sortie, pendant la campagne présidentielle: "J’ai refusé d’être candidat car j’avais peur d’être au second tour". Un autre Prix du jury est attribué à Brigitte Macron, qui ne devrait pas assister à la cérémonie, pour: "Le seul défaut d’Emmanuel, c’est d’être plus jeune que moi".

Quand les politiques sont récompensés pour leur humour

Signaler un abus Anonyme – Le 28/11 à 20:13 FH revient on oublie tout ❤️

Le Grand prix de l'humour en politique de 2017 accordé à… François Hollande !

A quand le prix du malotru et du mal embouché ? Il y en a un de tout désigné..

Gérald Darmanin : « On ne fera pas toujours ce que dira le Medef »La contestation s’étend au Pakistan, manifestation à Islamabad

Un autre Prix du jury est attribué à Brigitte Macron pour: "Le seul défaut d’Emmanuel, c’est d’être plus jeune que moi".

Claude Guéant : « Avant de choisir qui il va soutenir, Borloo aime bien savoir qui sera le vainqueur »

Le Canard enchaîné est un hebdomadaire et pas un quotidien, sinon imaginez où on en serait avec Fillon ! », « Aujourd’hui, je suis à deux doigts d’être aimé » ou encore « Je salue Christiane Taubira… Sa voix peut porter, même quand elle ne dit rien ». Le prix spécial du jury est par ailleurs décerné au ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, pour sa sortie, pendant la campagne présidentielle : « J’ai refusé d’être candidat, car j’avais peur d’être au second tour. » Un autre prix du jury est attribué à Brigitte Macron, qui ne devrait pas assister à la cérémonie, pour : « Le seul défaut d’Emmanuel, c’est d’être plus jeune que moi. »

L'humour en politique

Lire Abonnez-vous A la une En continu Mes favoris Tous les univers du point Le point Le point montres Le point automobile Le point vin Le point pop Le point afrique Phébé Dossiers du Point Les expressions philosophiques Harry Potter La méthode de Singapour Présidence Les Républicains Tous les dossiers Toutes les rubriques Édition abonnés En vidéo Politique Philippe Tesson Michèle Cotta International Europe Afrique Economie Médias Immobilier Immobilier neuf Emploi Grandes écoles Débats Editos et chroniques Les invités du Point Société Faits divers Justice Carnets de justice Insolite Sciences et technos Tech & Net Astronomie Environnement Santé Palmarès des hôpitaux Kinésithérapie Phytothérapie Culture Le Point Pop Livres Cinéma Séries TV Musique People Arts Histoire Lifestyle Gastronomie Vin Montres Automobile Tourisme Mode & Design Sport Football Sport Auto Golf Le Point Afrique Événements EcoRevolutions Vino Bravo Neuroplanète Futurapolis Conférences Envoyer l’article à un ami Prix de l’humour politique : les « hollanderies » récompensées Merci d’avoir partagé cet article avec vos amis

Thierry Solère: «Je vais quitter mes fonctions de questeur dès la fin de cette année»

le Grand Prix 2017 de l’humour politique, François Hollande n’a donc pas laissé passer l’occasion de délivrer, sur scène, une petite sortie dont il a le secret. Comme l’a repéré – et filmé – le journaliste de France Culture Frédéric Says, l’ancien Président a déclaré :Télécharger gratuitement l’application gratuite Valeurs actuelles. Plus de 30 articles inédits par jour.« Hollande est satisfait de son bilan ; c’est pour cela qu’il le dépose. »

VIDÉO – Les "hollanderies" de l'ancien président remportent le prix de l'humour politique 2017

Marine Le Pen remporte le prix 2015 du menteur en politique

Le 28 novembre, le jury du grand prix 2017 de l'humour politique, présidé par Nelson Monfort, a tranché : son lauréat cette année sera François Hollande. L'ancien président de la République est réputé pour ses facéties. Florilège.

François Hollande n’est pas le seul à avoir été récompensé par ce jury. Nicolas Hulot reçoit lui le Prix spécial du jury pour sa sortie sur la présidentielle : "J’ai refusé d’être candidat car j’avais peur d’être au second tour." La Première dame, Brigitte Macron, a elle aussi eu une phrase remarquée par les membres du jury : "Le seul défaut d’Emmanuel, c’est d’être plus jeune que moi." Elle reçoit le Prix du jury. Peut mieux faire pour Philippe Poutou qui reçoit le Prix de l’encouragement pour sa sortie sur François Hollande : "Hollande est satisfait de son bilan ; c’est pour cela qu’il le dépose."

Veuillez remplir tous les champs obligatoires avant de soumettre votre commentaire

– Bayrou: "Je voudrais des compagnes électorales exemplaires" -POLITIQUE C'est la remise du prix annuel de la phrase la plus rigolote…

Polémique sur la cigarette dans les films : Valérie Trierweiler s'en prend à Agnès Buzyn sur Twitter… et se fait tacler par les internautes

aura passé son quinquennat à faire galéjades et calembours. Au moins, on a ri, comme en témoigne ce festival de blagounettes rapportées par son ancien conseiller en communication, Gaspard Gantzer, dans son livre-témoignage sur ses trois ans à l’Élysée.

La droite a-t-elle fait l’inventaire de sa défaite ? Macron a-t-il coupé les vivres des maires ? La consommation devient-elle folle avec le Black Friday ? Débat avec Judith Waintraub, Véronique Reille-Soult, Jacques-Olivier Martin et Périco Légasse.

Nicolas Sarkozy et Barack Obama, en 2010• Crédits : Saul Loeb – AFP A première vue, "humour en politique", cela peut sonner comme un oxymore. Quelle place pour le recul ironique, dans cet univers où règnent les batailles d’égos et l’urgence des situations ? Pourtant, dans cette comédie humaine, l’humour n’est pas absent. Il est une arme précieuse, soit pour déstabiliser un adversaire, soit pour en repousser les assauts.Bruno Le Maire ? Le jury du Prix «  Press Club, Humour et Politique » donnera ce mardi à 18h30 le nom de la personnalité politique ayant prononcé la « petite phrase » la plus drôle de l’année 2017. L’an passé, l’actuel ministre de l’Economie avait remporté haut la main le concours avec cette petite perle : « Mon intelligence est un obstacle. »

Une exception effectivement. Car les piques qui ont retenu l’attention se tournent plus souvent vers les autres que vers soi-même. Primée en 2011, la trouvaille de Guillaume Bachelay, un cadre socialiste, proche de Martine Aubry : ELLE : "Le seul défaut d'Emmanuel, c'est d'être plus jeune que moi".

Francois Hollande, lauréat du Grand Prix 2017 de l’humour politique : "mon oeuvre n’est pas achevée… au moins sur ce plan-là". pic.twitter.com/tlhQqTob8VFrançois Hollande succède à l’actuel ministre de l’Economie Bruno Le Maire qui avait reçu le grand prix en 2016 pour avoir déclaré, en toute modestie : «Mon intelligence est un obstacle.»

la paternité de cette saillie à Olivier Besancenot qui l’aurait tweetée une heure plus tôt.Le travail et la nature, une cause communeAffaire Thévenoud : François Hollande savait mais "pensait que c'était réglé"

Se connecter ou s’inscrire pour poster un commentaire X50 – 28/11/2017 – 16:28 PermalienJournal du Dimanche (JDD).

Se connecter ou s’inscrire pour poster un commentaire SOS sentiers battus. – 28/11/2017 – 18:15 Permalien

Alors le monde politique est-il devenu plus méchant ? Pas sûr.  On est finalement bien loin des sommets de cruauté atteints par Clemenceau qui, à l’annonce du décès de Felix Faure, déclara :  

Brèves  Philippe Poutou décroche le Prix de l’encouragement de l’humour politique… Par Walid Salem publié le 29/11/2017 à 06h00 0 réaction  0 googletag && googletag.cmd.push(function() { deskOnly(function() { jQuery(‘.Leaderboard–desk’).attr(‘id’, ‘Leaderboard’); googletag.display(‘Leaderboard’); }); }); googletag && googletag.cmd.push(function() { lapOnly(function() { jQuery(‘.Leaderboard_tablet–lap’).attr(‘id’, ‘Leaderboard_tablet’); googletag.display(‘Leaderboard_tablet’); }); }); googletag && googletag.cmd.push(function() { palmOnly(function() { jQuery(‘.Leaderboard_mobile–palm’).attr(‘id’, ‘Leaderboard_mobile’); googletag.display(‘Leaderboard_mobile’); }); }); … en se moquant de François Hollande, lui-même lauréat du Grand prix 2017 pour ses « hollanderies ».