Les SeaBubbles : des taxis volants pourraient enfin sillonner la Seine – Bulletin des Communes

Les SeaBubbles : des taxis volants pourraient enfin sillonner la Seine - Bulletin des Communes

Les taxis volants de retour à Paris

À la une Sports région Football Football Amateur Rugby RCT Provence Rugby Auto moto Résultats classements Politique Economie À la une Hub Éco Entreprise Immobilier Hub Immo Hub Innovation Bourse Santé À la une Hub Santé Bien être Enfants Maladies chroniques Cancérologie Cardiologie Neurologie Innovations Senior Tourisme À la une Hub Tourisme Balades Voyages Sorties – Loisirs À la une Spectacles Féria Télé Cinéma Multimédia Gaming Montagne Histoire People Programmes télé BD Livres France – Monde météo 20° Vidéos Dernières vidéos Le 18-18 OM La Minute Santé La Minute Éco La Minute Immo La Minute Tourisme Adoptez-les avec la SPA Bon plan du week-end Avant-match OM Météo Diaporamas Derniers Diaporamas Diaporamas OM Diaporamas Loisirs Diaporamas Montagne Diaporamas Locales Mer Montagne Écoplanète Fémina Provence Beauté Mode Shopping À table Déco Minots Nos rendez-vous A la une Evénements Magazines et hors-séries Jeux-concours Boutique Unes personnalisées Espace presse Belote en ligne Balades en Provence Carnet/Avis de décès Déposer un avis Consulter un avis Annonces Immobilier Auto-Moto Annonces légales Marchés publics Carnet Déposer un avis Consulter les avis Immobilier Auto-Moto Légales Marchés Publics Boutique Journal en ligne Kiosque sabonner menu se connecter En direct Région Faits divers Mondial de rugby OM Sorties – Loisirs Vidéos Nos rendez-vous Recherche

X Recevoir des contenus similaires Sélectionnez la catégorie ci-dessous pour être alerté(e) dès quun article évoquant ce sujet est publié sur notre site.

En forme de bulle, il ressemble un peu au Sea Shadow de James Bond, mais il est électrique. Le SeaBubbles conçu par la start-up française du même nom a été autorisé par la préfecture de police d’Ile-de-France à réaliser des tests de navigation du 16 au 20 septembre sur la Seine. Du port de Bercy à Issy-les-Moulineaux, un trajet de 25 minutes à la vitesse de 18 nœuds, soit 30 km/h. Il est silencieux, ne fait pas de vague et est très stable , témoigne Magali Charbonnau, secrétaire générale de la préfecture, à la descente de l’embarcation.

Pour rappel, lambition était alors de créer une première ligne régulière, avec 10 à 20 SeaBubbles. Il était prévu que celles-ci puissent circuler sur la Seine et se garer pour faire monter ou descendre des passages à trois arêts symboliques, vers Boulogne-Billancourt, en bas du pont de lAlma ou vers le Trocadéro et vers la gare de Lyon.