Ivry-sur-Seine : incarcéré après la chute mortelle de sa compagne du 12e étage – Le Parisien

Ivry-sur-Seine : incarcéré après la chute mortelle de sa compagne du 12e étage - Le Parisien

Une femme décède après une chute de 12 étages, son compagnon en garde à vue dans le Val-de-Marne

PoliceDRAME – Une femme de 21 ans est décédée mardi soir après avoir fait une chute de 12 étages. Elle se trouvait dans une chambre avec son ex-compagnon, dans lappartement de ses parents à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne).

Nouveau féminicide mardi soir à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) ? Une femme a perdu la vie en chutant du 12e étage chez ses parents. Les faits se sont déroulés aux alentours de 20h30 dans cette ville de proche banlieue parisienne. Les circonstances entourant la chute de la jeune femme ne sont pas encore connues mais la victime et son compagnon étaient seuls dans une chambre de l'appartement au moment des faits, selon le parquet.

Les parents de la victime étaient présents dans l'appartement, mais n'ont pas été témoins. Le compagnon, qui avait pris la fuite peu avant l'arrivée des secours, a été arrêté mercredi matin et placé en garde-à-vue pour homicide. Connu des services de police, il avait été condamné en mai à un stage de citoyenneté pour des faits de violences à l'encontre de la jeune femme. A l'issue de cette condamnation, il n'était plus soumis à un contrôle judiciaire. L'enquête a été confiée à la Police judiciaire du Val-de-Marne. 

Lancien conjoint a été arrêté ce mercredi matin. Selon nos informations, il sest rendu à 11h45 à la police. Présent au moment de la chute mortelle de la jeune femme, il était activement recherché après avoir pris la fuite à larrivée des secours. Le suspect a été placé en garde à vue pour homicide volontaire, par les enquêteurs du SDPJ 94.

VAL-DE-MARNE. Elle se tue en chutant de 12 étages, son compagnon en garde à vue

Il s'agirait du 113 féminicides depuis le début de l'année 2019, selon le collectif "Nous Toutes". En 2018, 121 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint, selon le décompte officiel du ministère de l'Intérieur.

Lhomme, âgé de 24 ans, était déjà bien connu des services de police et avait déjà été interpellé pour violences conjugales. La jeune femme avait en effet déjà déposé plainte le 24 janvier dernier pour violences sans ITT. Le jeune homme avait alors été soumis à un contrôle judiciaire strict, interdiction de se rendre au domicile de la jeune femme et interdiction dentrer en contact avec elle, jusquà sa condamnation le 9 mai dernier à effectuer un stage de citoyenneté. Il nétait depuis plus soumis à un contrôle judiciaire. Lhomme a depuis été interpellé et placé en garde à vue pour homicide volontaire. Daprès la maman de la victime, lex-conjoint de sa fille était violent et laurait incité à plusieurs reprises de sauter dans le vide. Lenquête a été confiée à la police judiciaire du Val-de-Marne.

Votre demande dinscription aux newsletters de Nice-Matin et Var-Matin à bien été prise en compte.

La jeune femme avait déposé plainte le 24 janvier dernier pour violences sans ITT. Le jeune homme, jusque-là inconnu de la justice, avait été soumis à un contrôle judiciaire strict, interdiction de se rendre au domicile de la jeune femme et interdiction dentrer en contact avec elle, jusquà sa condamnation le 9 mai dernier à effectuer un stage de citoyenneté. Il nétait depuis plus soumis à un contrôle judiciaire.