Toulon: un jeune homme tué et quatre autres blessés par balles

Toulon: un jeune homme tué et quatre autres blessés par balles

Un mort et quatre blessés après une fusillade dans une cité à Toulon

Des tirs ont éclaté ce mercredi soir cité des Œillets dans le quartier Sainte Musse à Toulon. Il y a un mort et quatre blessés dont un très grièvement. Depuis le début de l'année, neuf personnes ont été tuées par balle dans la métropole toulonnaise. Les élus réclament des renforts policiers.

La fusillade a eu lieu devant limmeuble Les Cyprès de la cité des Œillets, quartier Sainte-Musse, à Toulon ce mercredi soir. Au moins trois individus cagoulés et armés ont fait irruption dans cette cité classée en zone de sécurité prioritaire. Des tirs de kalachnikov et peut-être de fusil à pompe qui ont atteint plusieurs personnes. Il y a un mort et quatre blessés, dont un très grièvement, son pronostic vital est engagé. Les blessés ont été transportés par des proches à lhôpital Sainte Musse situé à quelques centaines de mètres.

Des élus ont dénoncé le manque de moyens. Le 10 septembre, un ex-joueur de léquipe réserve de lAS Saint-Etienne âgé de 19 ans et un adolescent de 14 ans avaient été tués dans un règlement de comptes à la Seyne-sur-Mer dans la banlieue de Toulon. Après ces faits, plusieurs élus avaient dénoncé le manque de moyens pour les forces de lordre, alors que les cités autour de Toulon, dont celles de la Seyne-sur-Mer, ont connu récemment une recrudescence de la criminalité liée au trafic de drogue.

Les tireurs sont repartis à pied selon Bernard Marchal, procureur de la République de Toulon. Lenquête est confiée à la Brigade de répression du banditisme de Marseille avec le soutien de la PJ de Toulon

“La piste dun règlement de compte”. Le jeune homme mort était originaire du quartier. “Les différents éléments recueillis permettent dorienter lenquête vers la piste dun règlement de compte”, a indiqué une source policière. Lenquête a été confiée à lantenne toulonnaise de la police judiciaire.

Toulon : un jeune homme tué et quatre autres blessés dans un probable règlement de compte

La victime est un jeune homme dune vingtaine dannées. Originaire de la cité, il avait déjà été blessé par balle il y a plusieurs mois. Il est également le frère de lhomme de 31 ans abattu en janvier dernier derrière un immeuble de cette même cité HLM des Œillets. Depuis le début de lannée, 9 personnes ont été tuées par balle dans la métropole toulonnaise précise le parquet de Toulon. Une quarantaine de tirs a été recensée provoquant également une dizaine de blessés.

Les auteurs des coups de feu toujours recherchés. Vers 21h, des hommes munis de fusils à pompe et darmes automatiques ont fait irruption dans le quartier des Œillets et ouvert le feu, a indiqué une source policière, confirmant une information de Var matin. Ils étaient toujours recherchés jeudi matin.

Syndicats policiers et élus ne cessent dalerter le gouvernement sur la montée de la violence autour de Toulon. Depuis octobre 2017, cinq courriers ont été envoyés au Président de la République, au Premier ministre et aux ministres de lIntérieur. Les maires de Toulon, La Seyne-sur-Mer et Hyères ont de nouveau écrit au gouvernement ce jeudi. Hubert Falco, très en colère, estime que la métropole de Toulon est “oubliée” par le gouvernement.  

Nous navons reçu ni réponse, ni moyen pour lutter contre cette gangrène sur ce territoire. Il faut que le gouvernement nous entende. Personne nest jamais venu sur le terrain. On attend quoi que nos cités deviennent le far-west ? Hubert Falco, maire de Toulon

Après ces faits, plusieurs élus avaient dénoncé le manque de moyens pour les forces de lordre, alors que les cités autour de Toulon, dont celles de la Seyne-sur-Mer, ont connu récemment une recrudescence de la criminalité liée au trafic de drogue.

Retour à laccueil Newsletter Alerte Info Recherche Ok Actualité Locales Sport Entertainment Economie Planète High-Tech By the Web T'as vu ? 20 Minutes Podcast Vidéos En Images Guide d'achat Le direct Jeux Services PDF Menu complet Retour à laccueil Faits divers Un probable règlement de comptes fait un mort et quatre blessés à Toulon

Un jeune homme âgé dune vingtaine dannées a été tué et quatre autres personnes blessées par balles, mercredi soir dans une cité de Toulon lors dun “probable règlement de compte”, a-t-on appris de sources concordantes.

Un  probable règlement de comptes  a fait un mort et quatre blessés, ce mercredi soir, à Toulon ( Var). Vers 21 heures, des hommes munis de fusils​ à pompe et darmes automatiques ont fait irruption dans le quartier des Oeillets et ont ouvert le feu.

Ils ont tué un jeune homme dune vingtaine dannées et ont blessé quatre autres personnes. Les tireurs étaient toujours recherchés ce jeudi matin. Le jeune homme décédé était originaire du quartier.  Les différents éléments recueillis permettent dorienter lenquête vers la piste dun règlement de compte , a indiqué une source policière. Lenquête a été confiée à lantenne toulonnaise de la police judiciaire.

Le 10 septembre, un ex-joueur de léquipe réserve de lAS Saint-Etienne âgé de 19 ans et un adolescent de 14 ans avaient été tués dans un règlement de comptes à la Seyne-sur-Mer dans la banlieue de Toulon.

Parmi les quatre blessés, lun est touché "très grièvement", et son pronostic vital est engagé. 

Après ces faits, plusieurs élus avaient dénoncé le manque de moyens pour les forces de lordre, alors que les cités autour de Toulon, dont celles de la Seyne-sur-Mer, ont connu récemment une recrudescence de la criminalité liée au trafic de drogue.

Selon le quotidien Nice-Matin, la fusillade sest déroulée cité des Œillets. Vers 21 heures, plusieurs personnes ont fait irruption au pied de limmeuble puis ont ouvert le feu, en utilisant des armes automatiques et probablement un fusil à pompe, relate une source policière. France Bleu Provence évoque des tirs à la kalachnikov. Ce “commando” aurait pris comme cible une autre bande et lhypothèse avancée par les forces de lordre est une rivalité sur fond de trafic de drogues.