Démantèlement dun réseau de frères roumains qui prostituaient des femmes au Havre et à Rouen – France 3 Régions

Démantèlement d\un réseau de frères roumains qui prostituaient des femmes au Havre et à Rouen - France 3 Régions

Prostitution : un réseau qui agissait en Seine-Maritime démantelé

La justice a démantelé un réseau de prostitution qui sévissait depuis 2017 dans plusieurs départements, dont la Seine-Maritime.

Un réseau de prostitution, qui avait notamment agi en Seine-Maritime, a été démantelé, a-t-on appris lundi 7 octobre 2019 de source judiciaire. Il avait également sévi dans le Haut-Rhin, dans la Sarthe et dans lIndre-et-Loire. Neuf ressortissants roumains ont été mis en examen dans le cadre de cette enquête portant sur “un réseau de prostitution logée tenu par des ressortissants roumains avec une activité itinérante sur plusieurs communes françaises depuis octobre 2017”, a expliqué, dans un communiqué, le parquet de la Juridiction inter-régionale spécialisée (Jirs) de Nancy.

Un réseau de prostitution tenu par 9 Roumains a été démantelé, explique dans un communiqué le parquet de la Juridiction Inter-régionale spécialisée (Jirs) de Nancy. Le réseau aurait agi dans le Haut-Rhin mais aussi en Seine-Maritime, dans la Sarthe et dans lIndre-et-Loire.  Dans ce dossier, neuf ressortissants roumains ont été mis en examen pour prostitution de plusieurs personnes, traite des êtres humains et blanchiment en bande organisée ainsi que pour association de malfaiteurs. Au total, quinze personnes ont été interpellées dans ce dossier, qualifié de “hors norme” par une source policière. Il sagit “dun réseau de prostitution logée, avec une activité itinérante sur plusieurs communes françaises depuis octobre 2017”.  

Huit dentre eux ont été écroués, le neuvième placé sous contrôle judiciaire, précise le communiqué. Des interpellations avaient eu lieu dans le cadre de cette affaire à Rouen, Besançon, Tours, Le Mans, Le Havre et Mulhouse.

Démantèlement dun réseau de prostitution roumain ayant agi en Indre-et-Loire

“Les proxénètes venaient de la même région en Roumanie et prostituaient notamment leur compagne en mutualisant les moyens”, indique la Jirs. “Ce réseau structuré postait des annonces de rencontres sur Internet pour des prestations tarifées dans des hébergements temporaires ou des hôtels à bas prix”, explique encore le communiqué.

Neuf ressortissants roumains ont été mis en examen dans le cadre de cette enquête portant sur “un réseau de prostitution logée tenu par des ressortissants roumains avec une activité itinérante sur plusieurs communes françaises depuis octobre 2017”, a expliqué ce lundi le parquet de la Juridiction Inter-régionale spécialisée (Jirs) de Nancy, dans un communiqué. Huit ont été écroués, le neuvième placé sous contrôle judiciaire. 

Mercredi 9 octobre 2019, 1 200 foyers ont été privés de gaz dans lEure, à Brionne et Pont-Authou (Eure). En cause, une canalisation arrachée par un engin de chantier, rue Lemarrois vers 9h30. Un périmètre de sécurité a été déployé et 16 personnes, dont trois enfants, ont été évacuées. Six magasins ont dû fermer le temps de lintervention qui sest achevée dans laprès-midi. Les travaux de réparation doivent se poursuivre jusquà lundi, date à laquelle lalimentation des 1 200 foyers sera rétablie.

“Les proxénètes venaient de la même région en Roumanie et prostituaient notamment leur compagne en mutualisant les moyens”, indique la Jirs. “Ce réseau structuré postait des annonces de rencontres sur internet pour des prestations tarifées dans des hébergements temporaires ou des hôtels à bas prix”, explique encore le communiqué.

Un réseau de prostitution roumain démantelé : des interpellations à Besançon

Un homme dune trentaine dannées a été grièvement blessé lors dun accident au sein de lentreprise Linex à Allouville-Bellefosse (Seine-Maritime), mercredi 9 octobre 2019 en début daprès-midi. Il a été évacué durgence par lhélicoptère Viking du Samu vers le CHU de Rouen.

Neuf ressortissants roumains ont été mis en examen pour  prostitution de plusieurs personnes, traite des êtres humains et blanchiment en bande organisée , ainsi que pour  association de malfaiteurs . Huit ont été écroués, un neuvième a été placé sous contrôle judiciaire. Ce réseau est  hors norme  par son  organisation très structurée ,  son implantation  dans plusieurs villes et  sa grande mobilité  pour éviter d’être identifié, ce qui a nécessité  un travail de longue haleine , selon le patron de l’Office central.

Le Mans. Proxénétisme : mis en examen, neuf Roumains avaient sévi en Sarthe

Une nouvelle réunion publique a lieu ce jeudi 10 octobre 2019 à 18h30 la salle communale de Teurthéville-Hague (Manche) pour informer les habitants sur la distribution de comprimés diode stable, en cas dexplosion de la centrale nucléaire de Flamanville, dans le cadre du nouveau PPI élargi à 20 kilomètres autour de la centrale.

Les membres de la bande, ainsi que leurs victimes, sont originaires d’une commune située au nord-est de Bucarest. Une quarantaine de prostituées, des jeunes majeures pour la plupart, ont été identifiées. Certaines étaient les compagnes des suspects.  Plusieurs fratries composaient le groupe criminel qui officiait sur le territoire depuis deux-trois ans. Il est arrivé avec un ou deux proxénètes et quelques filles, puis s’est développé , avec des bénéfices atteignant 150.000 euros par mois, a détaillé M. Droguet.

Êtes-vous incollable sur les expressions normandes ? Après le lancement du premier café normand à Cherbourg (Manche) le 12 septembre 2019, une deuxième soirée est prévue ce jeudi 10 octobre 2019, au Comptoir des Halles de Cherbourg, à 18h. Organisés par la Fédération des associations pour la langue normande (FALE) et la Région, ces cafés sadressent à un public initié, mais aussi aux curieux qui aimeraient apprendre quelques mots et découvrir la culture régionale. Car le but est bien de sauvegarder la langue normande en réduisant au minimum lusage du français, et ce, dans un esprit convivial autour dun verre. Le prochain rendez-vous est prévu le 14 novembre 2019 à Cherbourg, à 18h toujours au Comptoir des Halles.

Un réseau de prostitution tenu par des Roumains qui avait agi dans lIndre-et-Loire dans le Haut-Rhin mais aussi en Seine-Maritime et dans la Sarthe, a été démantelé, a-t-on appris lundi de source judiciaire.

Le tribunal correctionnel de Caen (Calvados) a mis sa décision en délibéré au 22 novembre 2019 dans laffaire de la Peronne Cup. Une trentaine de personnes avaient été citées à comparaître dans ce vaste dossier financier. Le procureur a requis quatre ans de prison dont 18 mois avec sursis contre le principal prévenu. Lex contrôleur de gestion est soupçonné davoir détourné près de quatre millions deuros aux dépens de son ancien employeur. De largent qui aurait été réinjecté notamment dans lorganisation de la Peronne Cup, un grand tournoi de foot jeunesse international, organisé à Thaon en 2016.

Pas moins de 40 à 50 jeunes femmes sont tombées sous la coupe de ces proxénètes depuis la création de ce réseau très structuré il y a trois ans, selon les estimations des enquêteurs. La plupart étaient engagées à peine la majorité atteinte. À lorigine, les surveillances sont parties dun appartement loué près de Strasbourg, où des va-et-vient suspects ont été constatés par le voisinage. Un premier proxénète est alors identifié et les policiers se rendent compte que celui-ci, avec des complices, loue des appartements ou des chambres dhôtels pour de très courtes durées sur des sites Internet. Un signalement similaire est émis en parallèle au Havre. De la prostitution logée avec un système de profit bien huilée : chaque fille indisponible est aussitôt remplacée , indique le commissaire Droguet.

Arrestations à Besançon dans le démantèlement dun réseau de prostitution

Mardi 8 octobre 2019, à 17 heures 07, un accident mortel sest produit à Formigny-la-Bataille (Calvados), commune entre Bayeux et Grandcamp-Maisy. Une personne conduisant un scooter a percuté lavant gauche dun tracteur.

15 personnes soupçonnées dêtre à la tête dun réseau de proxénétisme denvergure, sévissant dans lest et le nord de la France, ont été interpellées le 1er octobre par les enquêteurs de lOffice central pour la répression de la traite des êtres humains (OCRTEH). Les opérations ont eu lieu au Havre, Rouen, au Mans, à Tours, Besançon et Mulhouse. Neuf des suspects, tous de nationalité roumaine et issus de plusieurs fratries, ont été mis en examen dont huit écroués. Ce groupe se caractérise par son ultraviolence et sa grande mobilité, détaille le commissaire divisionnaire Jean-Marc Droguet, patron de lOCRTEH. Les victimes subissaient coups et brimades pour ramener les sommes désirées. Toutes les semaines, les proxénètes les emmenaient dans un nouveau point de chute dans une ville différente.

Le corps sans vie dune femme a été retrouvé, mardi 8 octobre 2019 vers 11h30, en pied de falaise à Sainte-Marguerite-sur-Mer (Seine-Maritime). Cest un témoin qui a donné lalerte. La victime avait, semble-t-il, passé plusieurs jours dans leau. La gendarmerie a ouvert une enquête. La piste du suicide est privilégiée.

Le coup de filet a été mené dans plusieurs villes en France dont Besançon, pour démanteler un réseau de prostitution structuré, daprès la Juridiction Interrégionale spécialisée (JIRS) de Nancy, chargée de lenquête. Ce réseau “postait des annonces de rencontres sur Internet pour des prestations tarifées dans des hôtels à bas prix ou des hébergements temporaires” selon le communiqué. Quinze personnes ont été arrêtées à Besançon, Mulhouse, Rouen, Tours, Le Mans, et Le Havre le 30 septembre et des prostituées ont été auditionnées.

Vous enviez les enfants quand ils samusent sur des structures gonflables ? Eh bien, les grands pourront sy mettre, le dimanche 10 novembre 2019 : les Bulky Games reviennent au Décathlon Mondeville, près de Caen (Calvados), version fluo. Cette course de cinq kilomètres est garnie de 12 obstacles déjantés, à franchir en nocturne. Les inscriptions sont ouvertes sur www.fluo.bulkygames.fr.

Les proxénètes sont tous originaires de Roumanie, et de la même région dans ce pays. Ils sont soupçonnés de prostituer notamment leurs compagnes “en mutualisant les moyens” daprès le communiqué. Neuf ressortissants roumains sont mis en examen pour prostitution en bande organisée, traite des êtres humains en bande organisée, association de malfaiteurs en vue de commettre un crime et blanchiment en bande organisée. Huit dentre eux sont placés en détention provisoire et une personne est placée sous contrôle judiciaire.

Cest un record pour le Groupe ornithologique normand : ils étaient près de 2 500 particuliers à participer au grand comptage des oiseaux de jardin, les 26 et 27 janvier 2019. Le bilan, communiqué ces derniers jours, fait état de 55 000 volatiles de 39 espèces différentes observés sur deux jours. Le rouge-gorge arrive en tête, il est présent dans 8 jardins sur 10. Il détrône le merle noir et la mésange charbonnière, qui complètent le podium des oiseaux les plus observés. Le moineau est cependant lespèce la plus abondante avec, en moyenne, sept oiseaux par jardin.

Pour leur entrée en lice en Coupe de France, les Dragons de Rouen (Seine-Maritime) connaissent maintenant leur adversaire. Le mardi 22 ou le mercredi 23 octobre 2019, les hockeyeurs rouennais se rendront à Paris pour y affronter léquipe des Français volants. La troupe de Fabrice Lhenry devra faire attention à ne pas prendre son adversaire de haut malgré les deux divisions qui séparent les deux formations. Lan passé, Rouen était passé à la trappe dès ces seizièmes de finale, après une défaite surprise à Dunkerque (Division 1).

Un réseau de prostitution tenu par des Roumains qui avait agi dans le Haut-Rhin mais aussi en Seine-Maritime, dans la Sarthe et dans lIndre-et-Loire, a été démantelé. Neuf personnes ont été interpellées, notamment à Besançon.