Incident à la raffinerie ExxonMobil entre Le Havre et Rouen : le panache de fumée devrait rester visible plusieurs jours – Ouest-France éditions locales

Incident à la raffinerie ExxonMobil entre Le Havre et Rouen : le panache de fumée devrait rester visible plusieurs jours - Ouest-France éditions locales

Incident à la raffinerie ExxonMobil en Seine-Maritime

Un incendie électrique sest déclaré sur les installations dExxonMobil, à Notre-Dame-de-Gravenchon (Seine-Maritime) samedi, entraînant un panache de fumée en deçà des seuils réglementaires, a annoncé le groupe industriel, ce dimanche, a révélé France Info. Ce panache de fumée pourrait rester visible encore plusieurs jours, a-t-il précisé.  Samedi 19 octobre, vers 8 heures, un déclenchement électrique a conduit à larrêt du vapocraqueur dExxonMobil Chemical France. Pour décomprimer linstallation en toute sécurité, les gaz ont été envoyés à la torche , a fait savoir le groupe pétrochimique dans une  information aux riverains .

Des vérifications complémentaires ont été menées, samedi, sur le vapocraqueur et vont conduire à des interventions techniques avant les phases de redémarrage de linstallation , précise linformation donnée par le groupe.

Des vérifications complémentaires ont été menées samedi sur le vapocraqueur et vont conduire à des interventions techniques avant les phases de redémarrage de linstallation. Cest pourquoi la torche pourrait rester visible durant quelques jours, indique le groupe, qui a présenté ses excuses aux riverains.

Dans un communiqué, Atmo Normandie, association régionale de surveillance de la qualité de lair agréée par le ministère chargé de lEnvironnement, assure que, selon ses mesures,  une légère augmentation des concentrations de dioxyde de soufre est observée dans la matinée (de samedi) bien en dessous du seuil réglementaire dinformation et de recommandation .

Une panne de chaudière au sein de la raffinerie ExxonMobil, basée à Port-Jérôme, a entraîné la mise en route de la torchère du site. Sa flamme et son dégagement de fumée étaient visibles, à plusieurs dizaines de kilomètres à la ronde, ce samedi 19 octobre.

Un incendie électrique samedi matin sur les installations dExxonMobil à Notre-Dame-de-Gravenchon (Seine Maritime) a entraîné un panache de fumée, en deçà des seuils règlementaires, qui pourrait rester visible plusieurs jours, a-t-on appris dimanche auprès du groupe industriel.

 Des vérifications complémentaires ont été menées samedi sur le vapocraqueur et vont conduire à des interventions techniques avant les phases de redémarrage de linstallation. Cest pourquoi la torche pourrait rester visible durant quelques jours, a également indiqué le groupe. Le personnel en poste met tout en œuvre pour limiter la durée et limpact de cet incident. 

"Samedi 19 octobre, vers 8 heures, un déclenchement électrique a conduit à larrêt du vapocraqueur dExxonMobil Chemical France. Pour décomprimer linstallation en toute sécurité, les gaz ont été envoyés à la torche", a fait savoir dimanche le groupe pétrochimique dans une "information aux riverains".

Outre la mairie, Atmo Normandie, association régionale de surveillance de la qualité de lair, agréée par le ministère en charge de lEnvironnement, a été informée, de même que la Dreal (direction régionale de lenvironnement, de laménagement et du logement), a-t-on appris auprès du service de communication du groupe.

Ce nest pas la première fois quun incident se produit dans cette entreprise, ce qui crée une défiance de plus en plus importante des riverains à légard de ce site pétrochimique. En mai dernier, seuls 51% des voisins de lusine en avaient une opinion positive. Un chiffre en baisse de 30% par rapport à 2018. 

"Nous avons fait une information aux riverains afin de les rassurer", a-t-on indiqué de même source.

Prévenue par lentreprise, Atmo Normandie, chargé de surveiller la qualité de lair, a réalisé des contrôles, qui ont révélé une augmentation du niveau de dioxyde de souffre dans lair, mais “à un niveau qui nest pas dangereux pour la santé” précise le service de communication de lusine. 

"Des vérifications complémentaires ont été menées samedi sur le vapocraqueur et vont conduire à des interventions techniques avant les phases de redémarrage de linstallation. Cest pourquoi la torche pourrait rester visible durant quelques jours. Le personnel en poste met tout en œuvre pour limiter la durée et limpact de cet incident", selon linformation donnée par le groupe qui "sexcuse auprès des riverains pour la gêne occasionnée."

Dans un communiqué, Atmo Normandie assure que, selon ses mesures, "une légère augmentation des concentrations de dioxyde de soufre est observée dans la matinée (de samedi, ndlr) bien en-dessous du seuil réglementaire dinformation et de recommandation".

IdentificationPolitique de confidentialité Je consens au traitement de mes données personnelles conformément à la Politique de Confidentialité à des fins de création dun compte personnel sur le site. Sinscrire* Tous les champs sont obligatoires Veuillez confirmer votre email en suivant les instructions qui vous ont été envoyées à ladresse OkRéinitialiser le mot de passeVeuillez saisir votre adresse de messagerieVeuillez saisir les caractères de limage ci-dessousRéinitialiserIdentificationPolitique de confidentialité Des instructions pour réinitialiser votre mot de passe ont été envoyées à ladresse OkSinscrireAvez-vous un compte sur fr.sputniknews.com?OuiNonSinscrire Bonjour, ! Email:Mot de passe:Se rappeler de moiConnexionJe nai pas de compte sur fr.sputniknews.comSinscrireMot de passe oublié?Politique de confidentialitéOkSinscrire Bonjour, ! Email:Pseudo:SuivantIdentificationJe possède un compte sur fr.sputniknews.com Je consens au traitement de mes données personnelles conformément à la Politique de Confidentialité à des fins de création dun compte personnel sur le site avec lutilisation du/des module(s) des réseaux sociaux. OkSupprimer votre profilEtes-vous sûr de vouloir supprimer votre profil fr.sputniknews.com?OuiNonVotre profil a été supprimé! Vous avez 30 jours pour le rétablir en cliquant sur le lien dans lemail qui a été envoyé à ladresse indiquée à linscription.Fermer Bonjour, ! Nous nous engageons à protéger vos informations personnelles et nous avons mis à jour notre Politique de Confidentialité afin de nous conformer au Règlement général sur la protection des données (GDPR), nouveau règlement de lUE qui est entré en vigueur le 25 mai 2018.

Une raffinerie dExxonMobil en Normandie a été touchée par un incendie – photos

La commune de Notre-Dame-de-Gravenchon, sur laquelle se trouve la raffinerie dExxonMobil, a fusionné depuis 2016 avec des communes voisines plus petites pour devenir Port-Jérôme-sur-Seine, à une quarantaine de kilomètres de Havre.