Le Mans : les forains bloquent le centre ville, la gare et lA11 – France 3 Régions

En conflit avec la mairie du Mans qui ne veut plus de la foire en ville, les forains ont décidé de bloquer le centre ville du Mans ce lundi matin 25 mars, alors que la mairie vient de leur faire deux propositions.

Ils protestent contre le refus dautoriser une fête foraine en centre-ville. Le maire, Stéphane Le Foll, a parlé d une violence insurrectionnelle inacceptable .

Le Mans: Affrontements, autoroute bloquée… Le mouvement des forains dégénère

Des forains manifestent au Mans, le 25 mars, pour réclamer le retour de la foire en centre-ville. JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP Nouvelle journée de tension au Mans. Des affrontements ont lieu, lundi 25 mars, entre des forains et les forces de lordre, a fait savoir dans un communiqué le maire du Mans, Stéphane Le Foll (Parti socialiste). Les forains protestent contre le refus de la municipalité dorganiser la fête foraine en centre-ville. Dimanche, la mairie a fait deux propositions – rejetées par les forains, selon le quotidien régional Le Maine libre.

La mairie du Mans a été évacuée dans la matinée  car elle [était] directement visée par les forains qui [voulaient] tout détruire , a dénoncé M. Le Foll, qui fustige  une violence insurrectionnelle inacceptable  :

Selon la mairie du Mans, plusieurs propositions ont été faites ce week-end. La ville a notamment envisagé quune nouvelle édition de la fête foraine puisse avoir lieu pendant la foire, au mois de septembre. Autre engagement : la réalisation daménagements sur le site du Panorama. Ces deux propositions ont été rejetées par les forains.

 Il ny a plus aucun respect des institutions ni des personnes. LEtat de droit est directement mis en cause par les syndicalistes dont M. Bruch [représentant syndical des forains] qui vient de lextérieur de notre ville. 

Retour à laccueil Newsletter Alerte Info Recherche Ok Actualité Locales Sport Entertainment Economie Planète High-Tech T'as vu ? Vidéos 20 Minutes Podcast Guide d'achat By the Web En Images Le direct Services Jeux PDF Menu complet Retour à laccueil Société Au Mans, le mouvement des forains dégénère

Selon  Le Maine libre , la place des Jacobins, dans le centre-ville du Mans, est  totalement paralysée , le 25 mars. JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP La gare et lautoroute A11 bloquées Selon Le Maine libre, la place des Jacobins, située à proximité de lédifice municipal, est  totalement paralysée . Les forains ont  mis le feu à une caravane , poursuit le quotidien régional. Norman Bruch a appelé ces derniers à  séquiper  pour  aller à la gare et faire descendre les gens des trains , raconte Le Maine libre.

Une partie des manifestants se sont en effet rendus à la gare en fin de matinée pour bloquer les voies, empêchant tous les trains de partir, à grand renfort de fumigènes et de pétards, relate Le Maine libre. Vers 13 heures, les forains ont quitté la gare pour retourner dans le centre-ville, place des Jacobins. Lautoroute A11 a elle aussi été bloquée dans les deux sens par les manifestants.

Le bras de fer se poursuivait lundi au Mans où de vives tensions opposaient lundi forces de l'ordre et forains qui réclament de pouvoir continuer à travailler dans le centre-ville et accusent la municipalité de "discrimination".  Dès 9 heures, pour la quatrième journée de mobilisation des forains, de violents affrontements ont éclaté près de la mairie obligeant les forces de l'ordre à faire usage de tirs de lacrymogènes.  Entre 300 et 500 personnes issues de la communauté des forains s'étaient rendues dans le centre-ville avant d'être repoussées par les gendarmes mobiles positionnés autour de la mairie.  Casqués, masqués, cagoulés, les manifestants étaient venus munis de battes de baseball, de frondes et de masques à gaz.  La situation a rapidement dégénéré en échauffourées: des manifestants ont enflammé une caravane qu'ils ont jetée en direction des forces de l'ordre qui ont procédé à des tirs de grenades de désencerclement pour disperser les manifestants. 

Ces heurts et blocages avaient déjà eu lieu vendredi après-midi. La mairie avait été évacuée après une manifestation des forains. Selon lagence régionale de la SNCF, sept trains avaient été retenus. Dans la matinée, les forains avaient également bloqué brièvement lA11, selon Vinci autoroutes.

Au terme d'une demi-heure de bataille rangée avec les gendarmes, la place de la mairie baignait dans une épaisse fumée noire et un nuage de lacrymogène. Un manifestant a été blessé dans les affrontements à la jambe.   A la périphérie, la circulation des véhicules, bloquée sur l'A11 a pu rouvrir partiellement, ont indiqué la préfecture et le groupe Vinci. Vers 11 heures, une centaine de forains, nombreux à être venus des Hauts-de-France, ont envahi la gare du Mans.  Assis en bordures de voies, ils ont bloqué la circulation des trains, agitant un drapeau tricolore et arborant des panneaux sur lesquels était écrit "c'est la fête" ou "je ne veux pas perdre ma vie à la gagner". 

Les forains ont mis le feu à une caravane , au Mans, le 25 mars, selon  Le Maine libre . JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP Réagissez ou consultez lensemble des commentaires Les plus lus

malheureusement les forains gagneront – il y a quelques années, suite a des travaux dembellissement de la place principale dAlbi, qui ont coûtés une fortune aux albigeois, la mairie a voulu modifier lemplacement des manèges ? ben à leur arrivée on a eu la même chose ! après plusieurs jours de confrontations avec les forces de lordre, la mairie a lâché car ces énergumènes, ces enragés cassaient tout !