Le Mans. Forains : On va bloquer les 24 Heures – Le Maine Libre

Le Mans. Forains :  On va bloquer les 24 Heures  - Le Maine Libre

Le Mans. Forains : On va bloquer les 24 Heures

Mercredi soir, la municipalité a réitéré son rejet de la proposition du syndicat forain dorganiser une fête foraine industrielle sur le site du Quai Louis Blanc. Mécontents, les forains poursuivent leurs actions.

Ce jeudi 28 mars, les forains restent mobilisés au Mans, même s'ils prévoient aussi des actions à Angers où Emmanuel Macron est en déplacement pour la journée.

Au Mans (Sarthe), la journée de ce mercredi 27 mars 2019 a été placée sous le signe de la pêche au canard, barbe à papa ou pommes d’amour. Bref, les forains ont marqué leur présence de façon paisible, place des Jacobins, en attente d’une réponse d’une maire quant à leur proposition d’installation quai Louis Blanc.

Le mouvement des forains dure maintenant depuis 10 jours au Mans, ville devenue le symbole national du combat de la profession contre les maires de France. La capitale sarthoise vit au rythme des actions des forains qui espèrent toujours “faire plier” Stéphane Le Foll et obtenir le retour de la fête foraine en centre-ville. Le gros des troupes est parti à Angers ce jeudi, où Emmanuel Macron est en déplacement. Les quelques forains restés au Mans ont mené une opération escargot sur la rocade ce matin.

“Ils (les forains, ndlr) sont déjà 170 quelque part à Angers, a-t-il expliqué ce jeudi au Maine Libre. Ici (au Mans) on remet en place le QG, on va être entre 300 et 400 car on attend du renfort. On va tenir jusquau 7 avril mais après, on ne lâchera pas. On va bloquer les 24 Heures moto, auto (15 et 16 juin), le Grand Prix de France de F1 (21 au 23 juin). Et dès demain (vendredi), les préavis de manifestations seront envoyés. On est parti pour tenir jusquen avril 2020. Et à partir daujourdhui, il ny aura plus aucune manifestation en centre-ville du Mans.”

12H50 : Cinq cars de gendarmes mobiles sont positionnés devant la Setram, que Norman Bruch avait appelé à bloquer lors dune conférence de presse ce jeudi matin. Trois camions de forains se sont effectivement rendu sur place dans la matinée mais sont désormais repartis. Le dispositif des forces de lordre reste cependant en place. 

La mobilisation des forains – qui protestent depuis maintenant plus dune semaine contre linterdiction de simplanter en centre-ville – nen est peut-être quà son commencement. Cest en tout cas le message que veulent faire passer les représentants. Ce jeudi Norman Bruch, président de la Confédération intersyndicale de défense et dunion nationale des travailleurs indépendants (Cidunati), a demandé à rencontrer Emmanuel Macron – en visite dans le Maine-et-Loire – afin de lui faire part de leurs revendications.

12H15 : Le cortège des forains a quitté la rocade et se trouve maintenant boulevard Demorieux. Le trafic est fortement ralenti derrière lopération escargot.

Le Mans. Forains : les élus de la Métropole soutiennent Stéphane Le Foll

11H55 : On roule maintenant au pas sur la rocade depuis Beauregard, boulevard du Général Patton, en direction du sud, sur les deux voies à présent. 

11H45 : Le trafic est très ralenti avenue Rhin et Danube au Mans. Les forains se dirigent vers la zone nord, où ils ont déjà mené plusieurs actions ces derniers jours, notamment sur lautoroute A11 (Nantes-Paris).  

VIDEO. Vers de de nouvelles actions des forains au Mans ce jeudi 28 mars ?

11H30 : Une dizaine de camions de forains quittent la place des Jacobins, en centre-ville du Mans, pour une opération escargot comme ils en ont mené déjà plusieurs depuis le début du mouvement.

Le Mans. Fête foraine : les propositions du RN

Départ dune dizaine de camions de forains, place des Jacobins au #Mans pour une nouvelle opération escargot. Destination pour linstant inconnue. pic.twitter.com/pkjIB5XDdP

Les transports en commun restent perturbés dans lagglomération du Mans. Il ny a toujours pas de tramway sur la ligne T2, entre Préfecture et Bellevue. La Setram sadapte depuis le début du mouvement avec des bus de remplacement, mais les usagers commencent à trouver le temps long. Dautant que plusieurs lignes de bus sont également touchées.

11H : Les manifestants sont scindés en deux groupes : le plus gros des troupes est parti à Angers, lieu de déplacement du président de la République Emmanuel Macron ce jeudi 28 mars ; dautres forains, Sarthois pour la plupart, restent au Mans avec lobjectif de mener des opérations escargot avec une dizaine de camions.