Football. Le Mans FC en Ligue 2 : les réactions sur Twitter – Le Maine Libre

Football. Le Mans FC en Ligue 2 : les réactions sur Twitter - Le Maine Libre

Corse – Barrages Ligue 2. Journalistes et supporters agressés en marge de la rencontre GFC Ajaccio-Le Mans FC

Déjà, on est rentré assez tard dAjaccio. On a dû atterrir au Mans à 1 h du matin. Il y avait beaucoup de supporters à laéroport. On est dabord resté un assez long moment avec eux pour fêter cette montée. Ensuite, on est allé boire un verre entre joueurs. Il y a toujours eu une ambiance extraordinaire au sein du groupe, je suis sûr que ça nous a aidés à réussir cet exploit.

On y a toujours cru ! On sest dit que cétait la saison des  remontadas  ! Le contexte est toujours un peu spécial en Corse. Deux ou trois pétards ont explosé à notre arrivée au stade, mais on na jamais eu peur. Le plus dur a été pour nos supporters qui ont dû se réfugier dans la salle de presse après notre succès.

Mais le véritable héros du match est le gardien manceau Nicolas Kocik. Juste avant ce 2e but, le portier a détourné un penalty de Jobello et maintenu lespoir (90e+4). Espoir qui sest donc concrétisé pour les Manceaux, qui retrouvent le niveau professionnel quils avaient perdu en 2013 après une rétrogradation administrative en Division dHonneur.

Bidounga prêté par lASNL au Mans : Rien que pour vivre ça…

Mê me si je nai pas joué, jai ressenti une émotion indescriptible quand Soro a marqué le but de la montée, à la 97! Un retourné acrobatique, en plus ! Toute la fin de match a été incroyable, après notre ouverture du score à la 73. Le doute sest installé chez le Gazélec qui a quand même obtenu un penalty à la 93. Jétais en train de méchauffer derrière la cage de notre gardien quand il a arrêté ce penalty. On est revenu de loin, cette saison. Cétait notre destin de monter comme ça.

Jaurais aimé jouer davantage, bien sûr. Mais jai participé à une aventure collective magique. Rien que pour vivre ça, jai bien fait dêtre prêté.

Je suis arrivé blessé, après cinq journées de championnat. Une équipe sétait déjà dessinée, avec notamment une charnière centrale bien en place. Jai travaillé en attendant mon heure. Fin décembre, jai profité de labsence des deux défenseurs pour connaître ma première titularisation. Ça sest bien passé avec une victoire 2-1 et un but de ma part ! Mais le match suivant, je nai pas rejoué, je nai même pas été dans le groupe. Jai toujours respecté les choix du coach. Je sais que cest une expérience qui va me servir.

Selon lui, les supporters ajacciens cherchaient à en découdre avec des supporters du Mans, à la suite dun conflit antérieur, mais ont continué de les agresser après quils ont précisé être des journalistes.  La sécurité du Gazélec est intervenue  et a mis fin à lagression, a-t-il souligné.

Je serai à la reprise de lentraînement en Forêt de Haye le 18 juin. Il me reste un an de contrat à lASNL. La saison prochaine sera très importante pour moi. Il faut absolument que je gagne du temps de jeu.

Des incidents ont par ailleurs éclaté à la défaite 2 à 0 du Gazélec Ajaccio lors de ce match de barrage. Des supporters dAjaccio, âgés dune vingtaine dannées, ont tenté den découdre avec ceux du Mans, installés dans le parcage visiteur.

Le Gazélec Ajaccio, en Ligue 2 cette saison et vainqueur 2-1 lors du match aller, recevait Le Mans, pensionnaire de National, ce dimanche pour la manche décisive. Cette rencontre voit les Manceaux ouvrir le score à la 73e minute de jeu. Avec ce 0-1, Ajaccio est toujours qualifié.

Des supporters ont pris à partie des journalistes sarthois venus couvrir le match entre le Gazélec Ajaccio et Le Mans, dimanche, en Corse, lors du barrage daccession à la Ligue 2, qui sest terminé par des incidents à lintérieur du stade.

Mais cest dans le temps additionnel que tout va finalement se jouer. A la 94e, Ajaccio manque un penalty qui aurait mis fin à tout suspense et aurait maintenu le club au deuxième échelon du football français. Trois minutes plus tard, Le Mans crucifie les Corses sur un retourné de Mamadou Soro.

Le Mans remporte le barrage et file en Ligue 2. Ajaccio est relégué. Ce qui ne plait pas aux supporters du club, qui vont sen prendre physiquement à leurs homologues métropolitains. Des images qui viennent, malheureusement, ternir un scénario comme on aime en voir dans ce sport !