Le Mans – VIDEO. Le Mans fête ses footballeurs et la montée en Ligue 2 – Ouest-France éditions locales

Le Mans - VIDEO. Le Mans fête ses footballeurs et la montée en Ligue 2 - Ouest-France éditions locales

Football : une fin de match de folie envoie Le Mans FC en Ligue 2

Ce dimanche soir, les yeux des Sarthois étaient tournés vers Ajaccio où Le Mans FC rencontrait le Gazélec. Une fin de match de folie a permis aux Manceaux de marquer le but qui les envoie en Ligue 2.

ThinkstockFootballPartagerDirectLCITENSIONS – Dimanche soir, lors du match de barrage pour une place en Ligue 2 entre le Gazélec Ajaccio et Le Mans, des incidents ont éclaté avant et après le match, des supporters ajacciens sen prenant à des journalistes sarthois ainsi quà des supporters du Mans.2019-06-03T06:09:37.701Z – La rédaction de LCINouveau barrage, nouveau scandale. Après l'épisode de l'an dernier entre Le Havre et l'AC Ajaccio, marqué par de multiples incidents, le ton est de nouveau monté lors du match d'accession pour la Ligue 2, entre le Gazélec Ajaccio et Le Mans dimanche soir. Alors que les Sarthois sont sortis vainqueurs de cet affrontement grâce à un but incroyable – un ciseau – de Mamadou Soro Nanga à la 97e minute (2-0), des débordements ont eu lieu avant et après la rencontre.

Je suis arrivé blessé, après cinq journées de championnat. Une équipe sétait déjà dessinée, avec notamment une charnière centrale bien en place. Jai travaillé en attendant mon heure. Fin décembre, jai profité de labsence des deux défenseurs pour connaître ma première titularisation. Ça sest bien passé avec une victoire 2-1 et un but de ma part ! Mais le match suivant, je nai pas rejoué, je nai même pas été dans le groupe. Jai toujours respecté les choix du coach. Je sais que cest une expérience qui va me servir.

Ainsi, des supporters ont pris à partie des journalistes sarthois venus couvrir le match, a constaté un correspondant de l'AFP. Ces derniers ont été pris pour cibles avant le match, vers 16h45, dans leur voiture de location qui allait au stade et qui a été abîmée. Selon l'un d'eux, Jonathan Lateur de Sweet FM, interrogé par l'AFP, ils ont l'intention de porter plainte. "On a arrêté la voiture pour demander notre chemin et un groupe d'une dizaine de supporters ajacciens a surgi. Ils ont pris en chasse notre voiture en courant, tapant sur les carreaux et nous lançant de grosses pierres", a-t-il expliqué.

Mê me si je nai pas joué, jai ressenti une émotion indescriptible quand Soro a marqué le but de la montée, à la 97! Un retourné acrobatique, en plus ! Toute la fin de match a été incroyable, après notre ouverture du score à la 73. Le doute sest installé chez le Gazélec qui a quand même obtenu un penalty à la 93. Jétais en train de méchauffer derrière la cage de notre gardien quand il a arrêté ce penalty. On est revenu de loin, cette saison. Cétait notre destin de monter comme ça.

Selon le journaliste, les ultras ajacciens voulaient dans un premier temps en découdre avec leurs homologues manceaux, suite à un conflit antérieur, mais ont continué d'agresser les journalistes après qu'ils ont décliné leur profession. "La sécurité du Gazélec est intervenue" et a mis fin à l'agression, a ajouté Jonathan Lateur. Sur Twitter, l'Union des journalistes de sport en France (UJSF) a condamné cette agression, apportant son "soutien" à leurs médias : Ouest France, Sports Ouest, France Bleu Maine, Le Maine Libre et Sweet FM.

Outre cet incident, des supporters du Gazélec ont tenté, dans l'enceinte du stade, d'en venir aux mains avec des supporters du Mans, installés dans le parcage visiteur et obligés de descendre sur le terrain pour ensuite se réfugier dans la salle de presse. Ces derniers y sont restés durant une quarantaine de minutes, provoquant l'annulation de la conférence de presse d'après-match.

On y a toujours cru ! On sest dit que cétait la saison des  remontadas  ! Le contexte est toujours un peu spécial en Corse. Deux ou trois pétards ont explosé à notre arrivée au stade, mais on na jamais eu peur. Le plus dur a été pour nos supporters qui ont dû se réfugier dans la salle de presse après notre succès.

Dans l'autre rencontre du soir, opposant le Dijon Football Côte-d'Or au RC Lens pour une place en Ligue 1, un incident s'est également produit dans les tribunes du stade Gaston-Gérard. Le coup d'envoi a ainsi été retardé de 15 minutes après la découverte d'un problème de fixation de sécurité lié à la barrière dans le parcage lensois, où s'étaient massés 600 supporters.

Neymar accusé de viol : le joueur convoqué après sa vidéo, le rapport médical de la plaignante dévoilé

Le Mans remporte le barrage et file en Ligue 2. Ajaccio est relégué. Ce qui ne plait pas aux supporters du club, qui vont sen prendre physiquement à leurs homologues métropolitains. Des images qui viennent, malheureusement, ternir un scénario comme on aime en voir dans ce sport !

Le Mans promu en Ligue 2 à la dernière seconde

EN DIRECT – Le PSG recale le Barça pour Neymar, la Juve veut un retour de Pogba … Suivez les premiers mouvements du mercato

Coupe du monde de football 2019 : liste des 23, préparation, adversaires… notre mode d'emploi pour suivre les Bleues

Pourquoi Ada Hegerberg, la meilleure joueuse du monde, refuse-t-elle de disputer la Coupe du monde féminine 2019 ?

“Le football na pas permis aux femmes de sémanciper, ce sont les femmes émancipées qui ont dégenré le football”

Des incidents ont par ailleurs éclaté à la défaite 2 à 0 du Gazélec Ajaccio lors de ce match de barrage. Des supporters dAjaccio, âgés dune vingtaine dannées, ont tenté den découdre avec ceux du Mans, installés dans le parcage visiteur.

VIDÉO : Vente darmes de la France : la journaliste de Quotidien Valentine Oberti révèle avoir été convoquée par la DGSI

Des supporters ont pris à partie des journalistes sarthois venus couvrir le match entre le Gazélec Ajaccio et Le Mans, dimanche, en Corse, lors du barrage daccession à la Ligue 2, qui sest terminé par des incidents à lintérieur du stade.

Bien-êtrepartager11:14Notre-Dame : un cas d'enfant avec trop de plomb dans le sang détecté à l'Île de la Cité, les riverains invités à consulter leur médecin traitantIncendie à Notre-Dame : un symbole de Paris dévasté par le feupartager11:00Déclaration de revenus : pourquoi Impots.gouv.fr est tombé en rade Impôts et prélèvement à la source : le grand basculementpartagerPlus d'infosTout savoir sur75 ans du D-DAYVoir