Le Mans. Elan de solidarité après le vol des voiturettes pour enfants malades – Le Maine Libre

Le Mans. Elan de solidarité après le vol des voiturettes pour enfants malades - Le Maine Libre

Voiturettes pour enfants hospitalisés au Mans : le joli geste de Patrick Chêne

Deux voiturettes électriques flambant neuves ont été volées au service pédiatrique de la Clinique du Pré au Mans (Sarthe). La mobilisation est très forte sur les réseaux sociaux, à la hauteur de l’émotion que suscite ce vol de voiturettes à destination des enfants malades.

La clinique du Pré au Mans (Sarthe) souhaitait mettre à disposition de ses jeunes patients deux voiturettes électriques.

Si largent récolté dépasse les besoins, il envisage de créer une association pour proposer cette initiative à dautres hôpitaux. “Les médecins mont dit que cela contribuait même à la guérison des enfants. Ils ont du stress en moins”. Lui-même a subi plusieurs opérations pour soigner un cancer et souhaiterait voir une alternative au brancard testée pour les adultes.

Voiturettes volées dans un service pédiatrique de la Sarthe : les réseaux sociaux se mobilisent

C’est un projet que nous avions depuis longtemps et BMW nous a proposé de nous offrir les deux voiturettes », détaille la direction de la clinique. 

Cest “la plus grande bassesse humaine quon puisse imaginer”, estime-t-il. Mais il ne veut pas en rester là. Il soutient donc la cagnotte en ligne pour racheter dautres véhicules électriques, semblables à ceux du centre hospitalier et du pôle santé Sud.

Elles sont arrivées dans le courant de l’été et ont été stockées dans un local fermé à clé. La mise en service était prévue le 6 septembre. Elles n’ont pas eu le temps d’être utilisées. 

Les petites autos électriques, fournies par un concessionnaire BMW, avaient pour but daider à passer létape difficile du transfert au bloc opératoire pour les enfants. Stockées dans un local technique de la clinique du Pré, au Mans, elles ont été volées en début de mois, rapporte Le Maine Libre. Elles devaient servir à partir de jeudi. Selon la direction, citée par nos confrères, le local était fermé à clé et aucune effraction na été constatée. La porte a été retrouvée ouverte, le 2 septembre dernier, et les voitures avaient disparu.

Au Mans, des voiturettes électriques pour enfants malades volées dans une clinique

Le 2 septembre, en arrivant, nous avons constaté que les portes étaient grandes ouvertes et que les deux voitures avaient disparu ». 

Les salariés de la clinique, qui ont accès aux clés les week-ends, ont été réunis par la direction de la clinique. Celle-ci a expliqué quil ny aurait pas de sanction si les véhicules étaient rendus, signale France Bleu Sarthe. Toutefois le ou les auteurs des faits pourraient venir de lextérieur, certains prestataires ont en effet aussi accès aux clés.

Le site d’information « La Plume Libre » a d’abord fait un simple tweet sur ce vol. « Nous avons 4 500 retweet très rapidement », raconte Mathieu Possenti, journaliste.

Un élan de générosité sest créé après le vol des voiturettes. Ainsi, Patrick Chêne, lancien journaliste de France Télévisions, a publié plusieurs tweets de soutien. Guéri dun cancer diagnostiqué il y a deux ans, il se mobilise aujourdhui pour lhôpital public et ses patients. Il a appelé au remplacement des petites voitures.

 Des internautes nous ont sollicité pour créer une cagnotte, ce que nous avons fait ».

Pour lheure, la clinique na pas encore déposé plainte et a lancé une cagnotte en ligne afin dobtenir des fonds pour racheter des voiturettes. Plus de 4 000 euros ont dores et déjà été récoltés.

Lire aussi : Dans un hôpital de Caen, les enfants se rendent en salle d’opération avec une voiture électrique

Le Mans. Les voiturettes des enfants hospitalisés ont été volées

Elle a l’appui du journaliste sportif, Patrick Chêne, mobilisé dans la lutte contre le cancer, qui souhaitait de son côté « organiser leur remplacement ».

Scandale dans la clinique du Pré au Mans (Sarthe), où des petites voitures destinées aux enfants malades, ont été volées. Lun des employés du service est soupçonné.

Le journaliste s’est rapproché de la Plume Libre en demandant « une transparence totale » et en ajoutant « s’il y a trop de fonds, nous devons en faire profiter d’autres établissements et d’autres enfants ». 

La clinique indique être depuis très sollicitée par des particuliers et des collectivités. Dimanche, le journaliste Patrick Chêne a aussi relayé sur les réseaux sociaux cette triste mésaventure. Celui qui a passé en 2017 plusieurs semaines hospitalisé à cause dun cancer confie au Parisien se sentir concerné par cette histoire. Quand on est couché, que tous les gens nous regardent par-dessus, cest très dur à vivre. Et ça lest encore plus pour des enfants , poursuit-il.

2340 euros ont déjà été collectés. « De quoi largement payer les deux voiturettes », estime le journaliste de la Plume Libre. 

Une conférence de présentation était prévue au début du mois. Mais une employée de la clinique sest alors rendu compte que les portes du local où étaient stockés les petits bolides avaient été ouvertes, mais pas refermées. Les auteurs possibles avaient donc les clés, mais ils sont potentiellement nombreux : salariés de lhôpital, dune entreprise extérieure qui intervient sur place, etc.

Sarthe : deux voiturettes pour enfants malades volées dans une clinique

On va lancer un appel pour voir quel établissement hospitalier pourrait avoir besoin de fonds ».

Aucun argent ne sera peut-être nécessaire pour ramener des voiturettes à la clinique du Mans. Car les deux premières avaient été fournies gracieusement par la concession BMX de la ville, ce que celle-ci confirme. Son responsable nétait pas disponible ce lundi pour nous dire sil comptait renouveler lopération.

VIDÉO – Le Mans : un vol de voiturettes pour enfants malades déchaîne les réseaux sociaux

Deux véhicules électriques, destinées à emmener les enfants hospitalisées au bloc opératoire, ont été dérobées la semaine dernière à la Clinique du Pré. Une cagnotte a été mise en place pour les remplacer.

Scandale dans une clinique du Mans : qui a volé les voiturettes pour les enfants malades ?

Deux voiturettes électriques, permettant aux enfants hospitalisés à la clinique du Pré, au Mans, de se rendre au bloc opératoire, ont été volées la semaine dernière. Celles-ci avaient été offertes à létablissement par un concessionnaire. “Cétait pour les emmener du service ambulatoire au bloc opératoire de façon sereine et ludique”, explique à franceinfo la clinique. Le 2 septembre dernier, cest une employée de létablissement qui constate le vol. Cest en découvrant les portes du local de stockage grandes ouvertes que la jeune femme réalisé que les voitures ont disparu. “Ce local était fermé à clé. Il ny a pas eu deffraction. Nous avons retrouvé la porte ouverte et les voitures avaient disparu”, a précisé la direction de la clinique au quotidien Le Maine Libre. “Tout le monde est un peu choqué, cétait pour les enfants”, regrette-t-on au sein de létablissement.

Le vol est tellement improbable que la clinique soupçonne une complicité interne. “Il y a tellement de monde sur la clinique, ainsi que des intervenants extérieurs…”, explique létablissement, qui a peu despoir de retrouver les coupables. “Cest mission impossible. Jai une collègue qui surveille Le Bon Coin pour voir sil y a une revente, mais cest compliqué”, poursuit-il. Aucune plainte na été déposée pour le moment et une cagnotte a depuis été mise en place pour remplacer les deux voiturettes électriques. Celle-ci recueille dores et déjà 4420€. “Si la somme deviendrait conséquente, elle sera reversée à dautres établissements hospitaliers pour le financement de voiturettes pour les enfants.”, peut-on lire sur la cagnotte Leetchi lancée par le journaliste Patrick Chêne.