Le Mans : les forains sinstallent place des Jacobins, la municipalité réagit – France 3 Régions

Le Mans : les forains s\installent place des Jacobins, la municipalité réagit - France 3 Régions

Le Mans. Aux Quinconces, des tentes pour bloquer les forains ?

Finalement, il y aura bien une – petite – fête foraine dautomne au Mans, et ce sera en centre-ville. Des forains ont introduit la nuit dernière quelques dizaines de camions et de remorques sur le parking aérien des Quinconces.

Les forains ont collectivement refusé de sinstaller au Panorama, le site prévu et aménagé par la ville. Mais maintenant quils sont aux Jacobins, ils vont déployer des attractions et les ouvrir au public samedi et dimanche, de 14h à 22h.

Cette mini fête foraine doit compter une vingtaine de stands. Des auto-tamponneuses, des petites montagnes russes, une chenille et dautres stands plus petits.

Tous les manèges seront au tarif de 2 €. Une façon de sexcuser “auprès des Manceaux quon a pu gêner et ennuyer en mars avec les manifestations”, explique Frédéric Mayeur. Il tient le manège “Le Dragon” et fait toutes les fêtes foraines du Mans, depuis 23 ans.

La mairie du Mans voit surtout dans cette installation “une occupation illégale du domaine public”. Dans un communiqué, elle précise quun constat dhuissier a été réalisé ce vendredi matin et qu”une procédure judiciaire est en cours”. 

“Les forains sont responsables en cas daccident, poursuit le communiqué. Cest pourquoi, la municipalité recommande de ne pas se rendre sur le parking des quinconces”.

Martial Gouin, le président du Manège enchanté, un syndicat de forains, veut relancer le dialogue avec la Ville. Selon lui, “les industriels forains des deux foires du Mans ne sont pas opposés à un déplacement des Jacobins”. Mais ce site doit être choisi “en concertation”, explique président du syndicat. Les forains avaient proposé le quai Louis-Blanc, mais la commune avait refusé. Certains seraient intéressés par un terrain près du Parc Manceau. Un endroit plus fréquenté par les habitants que la zone du Panorama.

Les tentes de la 25e Heure du livre sont-elles toujours en place afin dempêcher les forains dinstaller leurs manèges en centre-ville ? Éléments de réponse.

Votre e-mail est collecté par le Groupe SIPA Ouest-France pour recevoir nos actualités. En savoir plus.

Messenger LinkedIn Email Les forains se révoltaient mercredi 23 octobre 2019 du fait que les tentes de la 25e Heure du livre naient toujours pas été démontées sur le parking des Quinconces au Mans. Une situation qui, en effet, a de quoi surprendre plus de dix jours après la fin de lévénement. Pour les forains, pas de doute. La mairie serait à la manœuvre, les empêchant ainsi de sinstaller sans autorisation sur le site quils convoitent. Pour rappel, la Ville refuse catégoriquement le retour de la fête foraine en centre-ville – depuis les rixes qui ont opposé jeunes et forains lannée dernière -, et leur a proposé en échange le site du Panorama.

Cédric Lorréard, le directeur de la société Structura, propriétaire des tentes, ne comprend pas la polémique.  Oui, cest exceptionnel  que le démontage prenne autant de temps. Il invoque  de gros chantiers extérieurs et  une pénurie de main-dœuvre chez les chauffeurs de poids lourds et la manutention. 

Quant au manque à gagner – également pointé par les forains – que représente loccupation du parking par la tente du salon du livre, le gestionnaire Cénovia considère quil ny a  rien daberrant .  Cest prévu par la convention de délégation de service public qui nous lie au Mans Métropole, précise Jacques Gouffé, le PDG. Ils peuvent utiliser le parking 90 jours par an. 

La situation devrait néanmoins évoluer à partir  de la semaine prochaine , indique le directeur de Structura. La mairie, elle na de son côté pas souhaité donner suite sur la question.