Dans “Le Mans 66”, cette scène spectaculaire a bien existé pendant des années – Le HuffPost

Dans \

Le Mans 66 les replonge dans leur adolescence

Mercredi 13 novembre,  Le Mans 66  sort dans les salles de cinéma. Christian Bale, lacteur britannique qui a interprété Batman dans  The Dark Knight Rises  et  The Dark Knight, Le Chevalier Noir , y joue Ken Miles, un pilote de course qui fut le premier à battre une Ferrari, au volant dune Ford, aux 24 Heures du Mans. Il y a quelques jours, il nous a confié ses impressions sur le tournage avec Matt Damon devant la caméra de James Mangold….

Le film qui raconte la lutte entre Ford et Ferrari sort mercredi 13 novembre 2019 au cinéma. Jean-Louis et Michel, 16 et 17 ans à lépoque, y étaient. Ils livrent leurs souvenirs.

Depuis ses débuts avec son pote denfance Ben Affleck, le comédien a toujours sentourer de soutiens solides et talentueux. Des réalisateurs comme Steven Soderbergh ou Paul Greengrass ou des acteurs tels que George Clooney et Brad Pitt forment sa bande de joyeux compagnons qui lui ont permis de participer à de grands films.  Hollywood est un monde hostile où il est important de savoir sentourer de présences bienveillantes , confie-t-il à 20 Minutes. Ce que Matt dit, il le pratique aussi pour le plus grand bonheur des cinéphiles.

Messenger LinkedIn Email 18 et 19 juin 1966, sur le circuit des 24 Heures du Mans. Parmi les 350 000 spectateurs, Jean-Louis Lemierre, 17 ans, appareil photo autour du cou, joue les chasseurs dimage.  Jétais là dès le samedi matin, raconte le Manceau, aujourdhui âgé de 70 ans. On

Il en faut peu pour transformer Matt Damon : un chapeau de cow-boy noir, une paire de lunettes marron fumé, une cravate texane, un accent quil fait traîner tout en mâchonnant disgracieusement un chewing-gum et le voilà devenu Carroll Shelby. Ce cador de lasphalte, ex-pilote de course, fut linventeur de la plus rapide des muscle cars , la Ford GT40, qui permit à lécurie américaine de remporter pour la première fois les 24 Heures du Mans en 1966 et de battre linvincible Ferrari à son propre jeu. Le Mans 66 , de James Mangold ( Walk the Line , Logan …), nous plonge dans lambiance bourdonnante des garages, sur les traces de ces artisans aux mains dor couvertes de cambouis, et nous propulse sur les circuits. On vibre de ladrénaline sécrétée à 7 000 tours/minute par ces fous du volant lorsquils prennent un virage un peu trop à la corde ou se retrouvent tôle contre tôle dans un coude-à-coude à faire brûler la gomme. Le drame pointe à chaque tournant, laccident à chaque coup de volant, mais il en faut plus pour ébranler ces fonceurs qui ont létoffe des héros. Matt Damon est convaincant dans le rôle de lamoureux des bolides alors que, de son propre aveu, il sait à peine changer une roue ! Christian(Bale) a dû suivre des cours, moi non, confesse lacteur de 48 ans. Javais des doublures-pilotes en partie parce que les assurances ne me laissent rien faire de dangereux , confesse lacteur de 49 ans. Le rôle du casse-cou revient à lexcellent Christian Bale, alias Ken Miles, pilote grande gueule, mécano orfèvre et maillon indispensable à la réussite de Ford contre Ferrari.