Condamnation des époux Balkany : réactions contrastées dans les rues de Levallois-Perret – Le Parisien

Condamnation des époux Balkany : réactions contrastées dans les rues de Levallois-Perret - Le Parisien

Ce que lon sait des conditions dincarcération de Patrick Balkany

Il a appris la nouvelle depuis la prison de la Santé, où il est incarcéré depuis le 13 septembre après une première condamnation à quatre ans de prison, cette fois dans le volet visant la fraude fiscale. Ayant refusé dans la matinée dêtre extrait de sa cellule, Patrick Balkany nétait pas présent à lénoncé du jugement. En revanche, la justice a écarté tout “pacte de corruption” et les a donc relaxés pour ce délit.

Alors que les avocats des époux Balkany ont annoncé, dans la foulée, quils feraient appel de ces décisions, franceinfo donne des éléments de réponse aux questions qui se posent après ces nouvelles condamnations.

Il avait déjà été condamné à quatre ans de prison pour fraude fiscale le 13 septembre. Patrick Balkany a cette fois écopé de cinq ans pour  blanchiment  lors du jugement rendu vendredi en début daprès-midi par Benjamin Blanchet, le président de la 32e chambre. Sa femme, Isabelle Balkany, a elle aussi été condamnée à quatre ans de prison, mais sans mandat de dépôt, en raison de son état de santé. Un jugement qui amène dautres questions : les peines sadditionneront-elles ? Patrick Balkany pourra-t-il se présenter aux municipales de Levallois ?  On vous explique tout ça.

Le 13 septembre dernier, Patrick Balkany était condamné à quatre ans de prison ferme. Pour le deuxième volet de cette affaire, il va donc comparaître détenu.

Le maire de Levallois-Perret a été placé en détention au sein dun quartier spécifique de la prison de la Santé, celui pour personnes vulnérables. Ce nest pas un espace VIP réservé aux seules personnalités médiatiques, mais cest là que sont incarcérés les détenus qui pourraient être pris pour cible par le reste de la population carcérale.

Cest une règle que chacun devrait simposer avant de partir en week-end et de totalement lâcher prise : un petit tour dactualité. Et comme la vie est bien faite, 20 Minutes vous propose ses immanquables pour ne rien laisser passer avant de prendre son baluchon.

Dans sa cellule de 9m2, la même que les autres détenus, Patrick Balkany est seul avec à sa disposition un lit, une table et un espace pour les sanitaires. Le maire de Levallois dispose également dun téléphone dont il peut se servir autant quil le souhaite à partir du moment où il paie.

Quelques jours après son arrivée, Patrick Balkany avait déposé une demande de remise en liberté. Elle sera examinée le 22 octobre par la Cour dAppel de Paris.