Une femme retrouvée morte à son domicile de Levallois-Perret, son compagnon arrêté – LObs

Une femme retrouvée morte à son domicile de Levallois-Perret, son compagnon arrêté - L\Obs

Une femme retrouvée morte étranglée dans les Hauts-de-Seine

Une femme de 34 ans a été retrouvée morte vendredi soir à son domicile de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). Son compagnon, principal suspect, a été arrêté.

“Selon les premières constations du médecin légiste, la victime a été étranglée”, a précisé le parquet de Nanterre.

VOIR LES COMMENTAIRESÎle-de-France & OiseLes Parisiens invités à participer à lélaboration du programme de Cédric VillaniLe Mée-sur-Seine : quand miss Ile-de-France apprend les secrets des chefsDétention de cocaïne : Pete Doherty remis en libertéA Paris, lescalade de bloc, le sport qui grimpe, qui grimpeGuide Shopping Le Parisien

Le corps sans vie de cette femme a été découvert en début de soirée par les pompiers qui avaient été alertés par un proche de la jeune femme qui s’inquiétait de ne pas avoir de ses nouvelles.

Lhomme, âgé de 47 ans, est lui gravement blessé dun coup de couteau à la cuisse. Il a été transporté en urgence vers lhôpital Beaujon de Clichy-la-Garenne. Lenquête devra déterminer si ce coup de couteau a été reçu lors dun affrontement avec sa compagne ou sil se lest lui-même administré, ce que les enquêteurs nexcluent pas.

Son compagnon, qui se trouvait au domicile conjugal lors de la découverte du corps de la victime, a été arrêté.

Blessé d’un coup de couteau à la cuisse, cet homme de 47 ans a été transporté à l’hôpital et devrait être entendu prochainement par les enquêteurs.

Selon les premières constations du médecin légiste, "la victime a été étranglée", a précisé le parquet de Nanterre. Les circonstances entourant la mort de la trentenaire restent encore à confirmer.  "La victime est décédée entre 1h30 et 18 heures" vendredi selon une source proche de de l'enquête. 

En 2018, 121 femmes ont été tuées lors de violences conjugales, selon le décompte officiel du ministère de l’Intérieur.

Si les circonstances de la mort de la jeune femme restent encore à confirmer selon le parquet, il pourrait sagit du 128ème féminicide de lannée 2019. Un chiffre de plus en plus inquiétant puis quil est supérieur à celui de lannée dernière. En effet, selon le ministère de lIntérieur 121 femmes ont été tuées par leur compagnon ou ex-compagnon en 2018.

À Levallois-Perret dans les Hauts-de-Seine, une femme de 34 ans a été retrouvée morte ce vendredi dans la soirée.  Ce sont les pompiers qui on fait sa découverte. Leur intervention faisait suite à une alerte donnée par un proche de la victime. Ce dernier, qui narrivait pas à avoir de ses nouvelles, commençait à être très inquiet.

Quand les pompiers sont arrivés chez elle, ils ont trouvé le corps de la jeune femme sans vie. Selon les premiers éléments de lenquête, la victime aurait été étranglée. La mort est survenue hier, mais il nest pas encore possible d”en préciser lheure exacte.

En 2018, 121 femmes ont été tuées lors de violences conjugales, selon le décompte officiel du ministère de lIntérieur. Un nombre en nette augmentation  malgré les multiples cris dalerte des associations et familles de victimes, qui dénoncent le système actuel. 150 personnalités se sont joints au collectif “Nous Toutes” pour appeler à manifester le 23 novembre prochain à Paris.

Sur place se trouvait également le compagnon de la jeune femme. Il sagit dun homme de 47 ans. Il souffrait dune blessure à la cuisse, provoquée par un coup de couteau. Lhomme a été transporté à lhôpital. A sa sortie, il sera entendu par les enquêteurs car les circonstances du drame ne sont pas encore confirmées. On ne connaît pas lorigine de sa blessure, ni les circonstances précises de la mort de la victime, mais il est pour linstant le principal suspect.

Le corps sans vie de cette femme a été découvert en début de soirée par les pompiers qui avaient été alertés par un proche de la jeune femme qui sinquiétait de ne pas avoir de ses nouvelles. Son compagnon, qui se trouvait au domicile conjugal lors de la découverte du corps de la victime, a été arrêté.

Si les choses se confirment, cette femme sera la 130ème victime de féminicide de lannée. Un nombre qui ne cesse daugmenter puisquen 2018, 121 femmes sont mortes à cause de leur mari, compagnon ou ex, selon le décompte officiel du ministère de lintérieur.