Foot – Ligue 1: Lille fait match nul 0-0 à Toulouse, le PSG sacré – LA VDN

Foot - Ligue 1: Lille fait match nul 0-0 à Toulouse, le PSG sacré - LA VDN

Toulouse-Lille: nouvelle polémique avec le VAR après un but refusé au Losc

Doucement mais sûrement, le PSG grandit. Après avoir écrasé la concurrence et survolé les débats (trois défaites en Ligue 1), les Parisiens ont, sans surprise, remporté le huitième titre de champion de France de leur histoire, ce dimanche, avant de recevoir Monaco (grâce au nul de Lille à Toulouse 0-0). Le sixième en sept ans.

Avec ce nouveau sacre, le PSG dépasse Lyon et intègre le top 5 des clubs français les plus titrés en Ligue 1. Paris revient à hauteur de Monaco et Nantes, huit titres chacun. La saison prochaine, les joueurs de Jürgen Klopp tenteront dégaler lOM (neuf titres) avant, peut-être, de rejoindre lAS Saint-Etienne, recordman des titres de champion (dix, mais le dernier remonte à 1981). Les Parisiens peuvent potentiellement devenir léquipe la plus titrée de lHexagone en 2022…

Le PSG nen demandait pas tant. Pourtant, lincapacité de Lille à disposer de Toulouse ce dimanche (0-0) a validé lacquisition dun huitième titre pour le PSG, le second daffilée. Après trois balles de sacre manquées face à Strasbourg (2-2), Lille (5-1) et Nantes (3-2), le club parisien ne peut plus être rejoint par son dauphin lillois. Avec huit titres, le PSG rejoint Nantes et Monaco. Marseille (9) et Saint-Etienne (10) sont plus que jamais dans le viseur.

Si le PSG est donc devenu un vrai poids lourd en France, il reste un poids moyen en Europe. En Angleterre, il se classerait en cinquième place au palmarès des équipes les plus titrées Premier League derrière Everton (9) mais très loin dArsenal (13), de Liverpool (18) et de Manchester United (20). Même place et même constat en Italie où le Genoa (9 scudetti), lInter Milan (18), lAC Milan (18) et la Juventus (35) dominent largement les débats.

En Bundesliga, le PSG fait aussi bien que le Borussia Dortmund mais reste très loin du Bayern Munich (28 titres). En Espagne, la domination presque sans partage du Real Madrid (33) et du Barça (25) placerait les Parisiens à égalité avec lAthletic Bilbao derrière lAtlético de Madrid (10 sacres en Liga). Au Portugal, le FC Porto (28 titres) et surtout Benfica (36) planent au-dessus de leurs rivaux nationaux. Cest aussi le cas de lAjax Amsterdam aux Pays-Bas (33) sans parler du Celtic Galsgow (49) et des Rangers (53) en Ecosse. Mais il conviendra de préciser quà léchelle historique, le PSG, fondé en 1970, na que 49 ans.

Impressionnant contre le PSG le week-end dernier (5-1), Lille a poursuivi sa saison aussi exceptionnelle quinattendue. Quasiment assuré de terminer sur le podium, le LOSC rappelle le Nice qui avait fini 3eme en 2016-17. Foot365 se lance dans le jeu des comparaisons.

Encore une polémique autour de lassistance vidéo à larbitrage. Un but inscrit par Thiago Mendes a été refusé après consultation du VAR ce dimanche lors de la rencontre de la 33e journée de Ligue 1 entre Toulouse et Lille, au Stadium. Le milieu brésilien du Losc a cru ouvrir le score à la 61e dune frappe croisée du droit. Après avoir accordé le but, larbitre Nicolas Rainville a finalement décidé davoir recours au VAR, alors que les Toulousains se plaignaient dune main dans la surface. En sappuyant sur le visionnage des images, larbitre a annulé le but pour une main de Jonathan Ikoné. De quoi susciter lincompréhension dans le camp lillois, puisque Ikoné a vu le ballon lui heurter la main alors quil était à terre et semblait difficilement pouvoir léviter.

Dauphin mais avec les dents longues et acérées dun requin : fort de son superbe succès (5-1) face à Paris, le LOSC se déplace à Toulouse ce dimanche (15h) pour conforter sa deuxième place en championnat de France, synonyme de qualification directe pour la Ligue des Champions. 

Pour rappel, après trois balles de sacre manquées face à Strasbourg (2-2), Lille (défaite 5-1) puis Nantes (revers 3-2), le PSG peut valider son titre de champion de France ce dimanche. Les hommes de Thomas Tuchel peuvent être couronnés avant même de jouer, en cas de non victoire lilloise à Toulouse. Un succès du LOSC forcerait en revanche les Parisiens à battre Monaco au Parc des Princes (21h).

Lille : Çélik, J. Fonte, Gabriel, Koné – Mendes, Soumaré – Pépé, Ikoné, Bamba (R. Fonte, 70ème) – Leao (Araujo, 78ème).