Lille : Sandrine Doucen, la compagne de Richard Ferrand, entendue par la justice – France 3 Régions

Lille : Sandrine Doucen, la compagne de Richard Ferrand, entendue par la justice - France 3 Régions

Ferrand, un incontournable de la macronie en pleines turbulences

Une. Thomas Piketty est linvité spécial de Libération. Son livre Capital et idéologie paraît ce jeudi. Léconomiste analyse les sujets qui font lactualité. Dans notre grand entretien, il sattaque au dogme de la propriété pour inverser la courbe explosive des inégalités.

Encore. Le président LREM de lAssemblée nationale, Richard Ferrand, a été mis en examen dans la nuit de mercredi à jeudi à Lille pour prise illégale dintérêts dans laffaire des Mutuelles de Bretagne. Le quatrième personnage de lEtat a aussitôt annoncé, dans un communiqué transmis à lAFP, être déterminé à poursuivre (sa) mission à la tête de lAssemblée. Ce coup dur pour la majorité intervient alors que, hasard du calendrier, deux autres poids lourds, François Bayrou et Marielle de Sarnez, ont été entendus le même jour par la police judiciaire dans le cadre de laffaire des emplois présumés fictifs des assistants deuroparlementaires MoDem.

Déçue par le classement sans suite de lenquête préliminaire​ par le parquet de Brest, notamment pour prescription, lassociation avait déposé à Paris une plainte avec constitution de partie civile, procédure qui permet de passer outre le refus du parquet dentamer des poursuites pénales. Le juge du pôle financier de Paris, Renaud Van Ruymbeke, avait ouvert le 12 janvier 2018 une information(…) Lire la suite sur 20minutes

USA. La Cour suprême des Etats-Unis a donné mercredi son feu vert à la stricte limitation des demandes dasile de migrants venant dAmérique centrale, une victoire pour Donald Trump, déterminé à placer limmigration au cœur de sa campagne pour 2020. La haute cour a estimé que la mesure, qui oblige la plupart des migrants à solliciter le statut de réfugié dans un pays tiers traversé durant leur exil vers les Etats-Unis, sappliquerait temporairement pendant que la bataille judiciaire se poursuit. Plusieurs dizaines de milliers de personnes, souvent des familles avec enfants, sont potentiellement concernées par cette décision annoncée au cœur de lété qui représente un tournant majeur dans la politique migratoire américaine.

VIDEO. Affaire Richard Ferrand : Le président de lAssemblée Nationale est entendu par des juges à Lille

Chambre. Louverture de la PMA à toutes les femmes, mesure phare du projet de loi bioéthique, a obtenu un premier feu vert mercredi soir à lAssemblée nationale, avec son vote par la commission spéciale. Après de longs débats, marqués principalement par les vives réticences de députés LR, la commission a voté larticle 1 qui élargit la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires. Le projet de loi sera examiné dans lhémicycle à partir du 24 septembre.

Révélée par Le Canard enchaîné en 2017, laffaire, qui avait contraint Richard Ferrand à démissionner du gouvernement à lépoque, porte sur le bien immobilier acquis par sa compagne, lavocate Sandrine Doucen, puis loué aux Mutuelles de Bretagne, dont il était alors le directeur général (1998-2012).

Emmanuel Macron garde “toute sa confiance” en Richard Ferrand

Retraites. Le Premier ministre, Edouard Philippe, doit annoncer ce jeudi le calendrier et la méthode de la réforme des retraites. Des grandes promesses au grand flou. A la veille dune journée de blocage dans les transports parisiens, retour sur lélaboration dun projet déjà contesté.

Cest une affaire qui pourrait bien empoisonner le pouvoir. Comme le révèle La Voix du Nord, Richard Ferrand, président de lAssemblée Nationale, est entendu depuis ce mercredi matin au palais de justice de Lille pour des soupçons de prise illégale dintérêt dans laffaire des Mutuelles de Bretagne.

Social justice. Dans le sillage de Bernie Sanders, la plupart des candidats démocrates, dont les 10 principaux débattent ce jeudi à la télévision, ont mis la justice sociale au cœur de leur campagne. Et notamment la sénatrice du Massachusetts Elizabeth Warren, qui simpose dans le trio de tête avec son programme détaillé sur la question. Notre analyse.

Richard Ferrand mis en examen : Sibeth Ndiaye défend un “homme qui, dans lexercice de ses fonctions, est…

Agressions sexuelles. Condamné en 1983 et 1992, Luc Tangorre a été érigé en symbole de lerreur judiciaire est jugé à Nimes pour avoir agressé sur trois mineures. Son avocat espère quil bénéficiera dun procès normal. Notre article.

Mis en examen, le président de lAssemblée nationale, Richard Ferrand, ne compte pas démissionner de son poste. Le JDD fait le point sur les cinq arguments utilisés par le député et son entourage pour se défendre. 

Santé. Selon Santé publique France, lépidémie de rougeole semble aujourdhui endiguée, du moins dans lHexagone. La Commission européenne, en lien avec lOMS, organise ce jeudi un sommet mondial pour marquer son engagement politique en faveur de la vaccination. Notre article.

Robinson Suisse. Alex Baladi sempare du classique de la littérature européenne et le détourne dans un récit au graphisme pop où lîle se transforme en territoire à protéger de létranger. Notre article.

Il neige du plastique en Arctique. Des chercheurs ont mis en évidence la présence de microplastiques dans la neige des banquises arctiques. Ils seraient arrivés là par les vents.

Serge Tisseron. Spécialiste des secrets de famille, le psychanalyste, amateur de Tintin et de jeux vidéo, raconte pour la première fois sa mère abusive.

"Richard Ferrand est mis en examen, donc jusquà preuve du contraire il est présumé innocent", insiste encore Sibeth Ndiaye. "On est dans une société dans laquelle, dès que vous avez vaguement maille à partir avec la justice, on vous cloue au pilori. On peut avoir un peu de calme, raison garder et faire preuve de pédagogie", conclut-elle.

Le président de lAssemblée nationale Richard Ferrand, désormais mis en examen pour “prise illégale dintérêts”, est un proche parmi les proches du chef de lEtat Emmanuel Macron.

Laffaire des Mutuelles de Bretagne avait conduit Richard Ferrand à quitter le gouvernement en juin 2017. A peine nommé ministre de la Cohésion des territoires, il avait été épinglé par Le Canard enchaîné qui avait révélé quen 2011 les Mutuelles de Bretagne, quil dirigeait alors, avaient décidé de louer des locaux commerciaux appartenant à sa compagne. Le président de lAssemblée nationale conteste toujours toute irrégularité et ne compte pas quitter son poste.

Parlementaire méconnu il y a encore trois ans, devenu le quatrième personnage de lEtat en septembre 2018, Richard Ferrand, 57 ans, a émergé dans le sillage du météore Emmanuel Macron, dont il fut lun des tout premiers soutiens.

Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement, a confirmé ce soutien du chef de lEtat jeudi matin lors dune interview sur Europe 1. Richard Ferrand est “un homme loyal, droit, qui a un parcours politique exemplaire”, et “je crois que (ses jours dans ses fonctions) sont encore très longs”, a-t-elle ajouté, en soulignant la nécessité de respecter le principe de la “présomption dinnocence”.

Le costume dhomme de confiance de cet Aveyronnais, fils dun artisan du bâtiment et dune employée de commerce, Breton depuis 1991, ne semble pas sêtre élimé au fil des années.

Emmanuel Macron ne compte pas lâcher Richard Ferrand, mis en examen dans la nuit de mercredi à jeudi pour “prise illégale dintérêts” dans laffaire des Mutuelles de Bretagne. Le président de lAssemblée nationale “dispose de toute la confiance du président de la République”, indique lElysée à BFMTV.

En 2015, il ferraille à lAssemblée dans la peau du rapporteur général de la loi du ministre de lEconomie Macron. En 2016, il structure ex nihilo le parti En Marche !, avant de prendre la tête en 2017 dun groupe inexpérimenté de quelque 300 députés, pour voter les réformes du nouveau président.

Richard Ferrand est un fidèle de la première heure dEmmanuel Macron. “Il a toujours été là. Parce que cétait lui, parce que cétait moi. Comme Montaigne et La Boétie, il est là et je sais quil sera là”, expliquait ainsi à son propos le chef de lEtat, cité par Paris Match en juin 2019.

Il y a un an, son nom a émergé comme une évidence après le départ du perchoir pour le ministère de la Transition écologique de François de Rugy.

Poser ses valises à lhôtel de Lassay a sonné comme une respiration pour ce fumeur invétéré, éprouvé par 15 mois parfois électriques à la tête du contingent LREM de lAssemblée, entre gestion des ambitions, couacs et psychodrames. “Ce nest pas un bon manager”, lui reprochait une députée LREM, alors que dautres le trouvaient trop distant, trop directif, ou trop absent.

Franceinfo : Le président du groupe LREM de lAssemblée nationale a déclaré quune mise en examen est une simple formalité de procédure et que cela permet à la personne concernée de se défendre. Est-ce un peu plus que cela, une mise en examen ?

Ferrand mis en examen: Faure (PS) et Dupont-Aignan lappellent à démissionner

En prenant de la hauteur au perchoir, cet élu au parcours dabord modeste (conseiller général du Finistère de 1998 à 2011, conseiller régional depuis 2010) avant de devenir en 2012 député du Finistère, a redoré son blason auprès des “marcheurs”. Moins dans les vestiaires et davantage au front, “il a une autorité politique au sein de la majorité”, salue un parlementaire.

A maintes reprises, Richard Ferrand a fait le lien avec lElysée, où il est régulièrement reçu et où il fait entendre sa sensibilité dancien socialiste (37 années de cotisation) converti au “et de droite et de gauche”. Il est “un des rares qui sengueulent avec le président”, selon un proche.

Le président de lAssemblée a su aussi apaiser les relations avec les oppositions, qui sétaient tendues sous lère Rugy.

Soutien, embarras ou appel à la démission : la classe politique divisée sur le cas Richard Ferrand

Démonstration en février dernier en pleine vague dantiparlementarisme dans le sillage des “gilets jaunes”: les patrons des groupes, de Christian Jacob (LR) à Jean-Luc Mélenchon (LFI), font une entrée ensemble dans lhémicycle, derrière Richard Ferrand, pour montrer leur “unité”.

Le propre domicile privé du titulaire du perchoir dans le Finistère venait dêtre lobjet dune tentative dincendie.

Mais au printemps, la réforme à marche forcée du règlement intérieur de lAssemblée, pour “moderniser” linstitution, lui attire des inimitiés, les oppositions se disant “muselées”.

Laffaire immobilière qui lui vaut sa mise en examen pèse comme une épée de Damoclès depuis plus de deux ans sur cet ancien journaliste, directeur général des Mutuelles de Bretagne de 1998 à 2012.

Lhistoire, révélée en mai 2017, lui a déjà coûté son éphémère portefeuille de ministre de la Cohésion des territoires, abandonné un mois plus tard pour la tête du groupe. Cet épisode “dune violence inouïe”, selon un macroniste, a aussi laissé des cicatrices personnelles importantes, notamment pour sa compagne, également mise en cause, et ses trois enfants de 29, 16 et 11 ans.

Mais laffaire na semble-t-il pas entamé la fidélité du chef de lEtat, qui lui conserve “toute sa confiance”, comme il la fait savoir dès jeudi matin.