Municipales 2020 à Lille : Comment Aubry coupe lherbe sous le pied de ses adversaires sur lécologie – 20 Minutes

Municipales 2020 à Lille : Comment Aubry coupe lherbe sous le pied de ses adversaires sur lécologie - 20 Minutes

Martine Aubry annonce la création dun jardin de 5 000 m² à la place du rectorat

"Je ne serai pas tête de liste à Lille en 2020. Je ne cache pas y avoir réfléchi, porté par les demandes de certains militants, mais lépisode des gilets jaunes ma rappelé limportance décrire un autre récit", a-t-il confié dans cette interview, une annonce attendue au vu de ses récentes déclarations.

Alors que la maire PS de Lille, Martine Aubry, devrait – sauf surprise – annoncer fin septembre sa candidature à un quatrième mandat, Adrien Quatennens estime que lancienne ministre du Travail "sest éloignée des Lillois". "On sent un essoufflement", a-t-il jugé. "On raconte quelle pourrait passer la main en cours de route. Elle devrait préparer une meilleure sortie que ça."

>> LIRE AUSSI : Pour Adrien Quatennens, Jean-Luc Mélenchon reste "le fil rouge" de La France insoumise

Réduction de la vitesse à 30 km/h, végétalisation, énergies vertes, démarche “zéro plastique” dans les écoles, création de “cinq hectares” de jardins par lacquisition de sites appartenant notamment à La Poste ou à la SNCF… Pendant plus dune heure, Martine Aubry a présenté les grands engagements qui ont valu à Lille sa place de finaliste du prix “Capitale verte européenne” et ainsi défendu son bilan “vert”.

Selon plusieurs sources LFI, cest Julien Poix, professeur dhistoire particulièrement actif ces derniers mois, qui devrait mener la liste de La France insoumise aux municipales à Lille. Lannonce pourrait avoir lieu le 25 septembre.

Concernant le projet controversé de réaménagement de la friche de Saint-Sauveur, contre lequel des associations de défense de lenvironnement ont déposé plusieurs recours, “il y aura encore des évolutions”, a indiqué Martine Aubry, ne souhaitant “pas en discuter pour linstant pour ne pas être dans le débat de la future élection”.

Municipales : Adrien Quatennens annonce quil ne sera pas tête de liste à Lille

Adrien Quatennens, le député insoumis (LFI) de la première circonscription du Nord, a annoncé quil ne briguera pas la mairie de Lille en 2020.

Il était régulièrement cité parmi les potentiels successeurs de Martine Aubry, à la tête du chef-lieu du Nord depuis 2001. Dimanche 15 septembre, il a annoncé dans un long message sur Facebook quil ne sera pas candidat tête de liste pour (les) élections municipales de mars 2020.

“Je ne serai pas tête de liste à Lille en 2020 (…) Je ne cache pas y avoir réfléchi, porté par les demandes de certains militants, mais lépisode des gilets jaunes ma rappelé limportance décrire un autre récit”, a-t-il confié dans cette interview publiée ce dimanche, une annonce attendue au vu de ses récentes déclarations.

Celui qui est également coordinateur de son mouvement politique veut honorer pleinement (son) premier mandat de parlementaire qui arrive à peine à sa moitié. En effet, sil était élu maire, il aurait été obligé de quitter son mandat à lAssemblée nationale depuis la mise en place de la loi sur le cumul des mandats adoptée en 2014. Les électeurs de cette circonscription nont pas signé pour devenir des managers de carrières politiques! Ils nont pas voté pour moi pour préparer une élection future, estime le jeune homme de 29 ans. 

Trois mois après sa désignation comme nouveau “coordinateur” de La France Insoumise, Adrien Quatennens a par ailleurs affirmé que Jean-Luc Mélenchon “reste la figure de référence”. “Pour moi, il est lincarnation de notre projet, il a la stature dun homme dEtat”, a-t-il jugé.

Cette décision arrive alors que dans quelques jours, les militants de La France insoumise se retrouveront pour adresser au comité électoral du mouvement leurs choix stratégiques et désigner leurs chefs de file pour les élections municipales de mars 2020.