Lille : Jai décidé de porter plainte , annonce le président de luniversité après lenvahissement dun… – 20 Minutes

Lille :  Jai décidé de porter plainte , annonce le président de luniversité après lenvahissement dun… - 20 Minutes

Université de Lille: François Hollande regrette avoir été empêché de tenir une conférence

Des manifestants, qui se sont introduits à la faculté de droit, mardi, ont détruit une partie des livres que la Librairie Meura et LAffranchie devaient proposer à la vente lors de la conférence de François Hollande. Dautres ont été volés par des étudiants qui souhaitaient assister à la conférence.

Des livres déchirés, devant les yeux des étudiants et des libraires. Limage a choqué. Elle marquera longtemps la Librairie Meura et LAffranchie. Au lendemain de la manifestation dans la faculté de droit, et de lannulation de la conférence que François Hollande devait y donner, les gérantes de ces deux boutiques indépendantes lilloises, qui sétaient associées pour y vendre les livres de lex-chef dÉtat, expriment leur désarroi.

Malgré les policiers, qui bloquaient laccès de la place Déliot, vers 14 heures, près de 300 manifestants ont pu se faufiler à lintérieur de la faculté de droit par une entrée secondaire, ouverte par des étudiants qui se trouvaient déjà à lintérieur. Ils se sont directement dirigés devant lamphithéâtre F, au fond de luniversité, où François Hollande était attendu par une salle comble. Vers 14 h 40, alors que lex-chef dÉtat était placé en  zone de sécurité , les manifestants, qui nétaient pas tous des étudiants de la faculté, sont parvenus à pénétrer dans lamphithéâtre. Sous les cris et les huées des étudiants, ils ont commencé à arracher les pages du livre de François Hollande.

 Jai assisté à la destruction méthodique de tous les exemplaires disponibles, au piétinement et à la disparition de notre matériel, indique Lilya Aït Menguellet, gérante de la Librairie Meura, dans un message sur Facebook. Notre métier na pas de sens sil ne permet pas la discussion des contraires et la formation desprits libres. 

Jean-Philippe Derosier, lenseignant organisateur de lévénement, a finalement annoncé vers 15 h 30 que  les conditions nétaient pas réunies  pour que François Hollande prenne la parole. La conférence de lancien chef dÉtat a été annulée, sans quaucune autre date ne soit annoncée. Luniversité de Lille rappelle être  profondément attachée au débat démocratique  et  condamne avec force ces agissements inacceptables .

Elle y raconte la scène, après lintrusion des manifestants dans lamphithéâtre, vers 14 h 30.  Lorsque je me suis approchée des manifestants, dans lespoir de sauver les trois cartons restants, rangés sous le stand, jai expliqué que ces livres étaient fournis par des libraires, qui plus est indépendants et petits. On ma répondu avec un grand sourire et un haussement dépaules : Elle se fera rembourser !   Les cartons, eux, ont été aspergés de café.

 Jaccuse Macron, Hollande, Sarkozy et lUE de mavoir tué, en créant des incertitudes sur lavenir de tous-tes.  Cest ce qua écrit un étudiant de 22 ans, qui sest immolé par le feu devant le bâtiment du centre régional des œuvres universitaires et scolaires (CROUS) à Lyon, vendredi après-midi. Dans un long message publié sur Facebook, létudiant avait également évoqué ses difficultés financières.

 On pensait que cette opération nous aiderait à avoir des fonds, pour lannée à venir. Là, cest tout linverse. Alors quon se bat pour survivre… 

Un peu plus tôt, à 13 heures, les manifestants sétaient rendus au 74, rue de Cambrai, devant le CROUS, auquel ils ont demandé de  prendre rapidement des mesures  en suggérant, notamment, de  réquisitionner les logements vacants . Ils ont aussi dénoncé linsalubrité de plusieurs résidences de la métropole lilloise, en mettant laccent sur la résidence Galois, à Villeneuve-dAscq.

Presque la totalité des 450 livres fournis par LAffranchie ont été détruits par les manifestants, ou volés.  Nous navons quun survivant. Un seul. Et il est invendable en létat.  La valeur du préjudice ? 6 300 €. Soazic Courbet, la gérante, précise que mardi, lassurance  a refusé de prendre en charge  le dommage. Luniversité de Lille a toutefois annoncé quelle la soutiendra. Les Éditions Fayard ajoutent quelles  prolongent le délai de paiement de six mois , soit jusquà mai 2020. Et précisent que  tout est mis en oeuvre pour trouver une solution pour dédommager cette librairie. 

 Cest une attaque à la démocratie ! , ont lancé plusieurs étudiants qui voulaient assister à la conférence.  Je nai jamais vu ça ! Et pourtant, des blocages, jen ai vus ! , déplore Marie, en première année de master. La manifestation a duré près dune demi-heure, devant des étudiants révoltés, et abasourdis.

 Jose espérer que les gens ne pensaient pas quils nous mettaient en péril , soupire Soazic Courbet.  Nous, on pensait que cette opération nous aiderait à avoir des fonds, pour lannée à venir. Là, cest tout linverse. 

Pour dénoncer la précarité étudiante et pour faire écho à la conférence de François Hollande, programmée ce mardi après-midi, des étudiants ont bloqué, de 7 h 30 à 9 heures, laccès à la fac de droit. Un message se murmurait déjà : un rendez-vous à 14 heures, devant la faculté, pour accueillir lancien président de la République.

Choquée, la gérante de la Librairie Meura na pas ouvert, ce mercredi après-midi.  Je ne pensais pas vivre en France en 2019 la destruction de livres. 

Après avoir bloqué durant quelques heures lentrée de luniversité de Lille, campus droit et santé, ce mardi matin, des manifestants sont entrés à 14 h 30 dans lamphithéâtre où était attendu lancien président de la République, François Hollande, pour une conférence. Celle-ci a été annulée.

La Librairie Meura témoigne dans un message en vitrine de lincident dont elle a été victime mardi, à la faculté de droit.

De son côté François Hollande  regrette que cette émotion se soit transformée en violence .

LUniversité de Lille a porté plainte ce mercredi soir pour  dégradations . Les librairies indiquent vouloir en faire de même.

Solidaires étudiant.e.s, qui  ne condamne pas cette action , affirme également son  soutien à cette librairie .

Lancien président de la République devait tenir une conférence à luniversité de Lille, finalement annulée après une manifestation qui voulait dénoncer la précarité étudiante.

Lancien président François Hollande, empêché mardi de donner une conférence à luniversité de Lille par des manifestants dénonçant la précarité étudiante,  regrette que cette émotion se soit transformée en violence de la part dune centaine dindividus, ne laissant aucune place au dialogue et empêchant plus de 1200 étudiants déchanger avec lui sur la démocratie.

 Il y a une émotion légitime après le geste désespéré dun étudiant à Lyon et le président la comprend. Il est compréhensible que certains étudiants se soient saisis de la venue dun ancien président pour médiatiser leurs revendications , a déclaré un proche de lex-chef de lEtat.

Lex-président nétait pas dans lamphithéâtre lorsquune centaine de personnes lont envahi, scandant  Lyon, Lyon, ni oubli, ni pardon ,  Hollande assassin! ,  la précarité tue, tous responsables . Certains ont déchiré des pages de son livre Répondre à la crise démocratique (Fayard/Terra Nova).

Quatre jours après limmolation dun étudiant à Lyon devant le siège du Crous, plusieurs manifestations ont eu lieu en France mardi, dont lune qui a rassemblé quelque 300 à 400 personnes devant le Crous de Lille, avant que celles-ci ne pénètrent dans la faculté de droit où était prévue la conférence de François Hollande.

Jean-Christophe Camart, président de luniversité de Lille, a également présenté ses excuses à lancien président de la République :  Luniversité doit rester un lieu de débat, de tolérance et de respect des opinions ! .